[Chronique] L’épopée du perroquet de Kerry Reichs

epopeeperroquet

Publié chez Pocket (pour la présente édition) – 2014 – 476 pages

resume

Une pétillante jeune femme en quête d’elle-même, Un perroquet au sens de l’à-propos déconcertant, Une vieille voiture bringuebalante…
Tous en route pour Hollywood ! Cette fois, la coupe est pleine ! A 25 ans, Maeve est sur le point de craquer. Alors qu’elle vient de perdre son job, ses parents ont décidé de lui couper les vivres pour l’aider à se prendre en charge… Ni une ni deux, Maeve, accompagnée de son perroquet Oliver, part refaire sa vie à Hollywood. Mais c’est compter sans le destin qui s’acharne. En pleine traversée des Etats-Unis, sa voiture rend l’âme au milieu de nulle part.
Voici Maeve coincée avec son perroquet, loin des siens, loin de son rêve, dans une petite ville perdue du fin fond de l’Arizona. Petite ville perdue certes, mais qui recèle bien des charmes, comme Maeve ne tarde pas à le découvrir… Au point de renoncer à rejoindre la mythique Hollywood ?

MONAVISV2

Voilà un roman que j’ai lu quand j’ai eu envie de « feelgood ». Léger, pétillant mais allant quand même au coeur de sujets plus profonds que je le pensais, j’ai passé un excellent moment en compagnie de Maeve, de son perroquet Oliver et des habitants de Coin Perdu !

Maeve cumule les erreurs, les gaffes, les problèmes. Alors qu’elle vient de perdre son job, ses parents décident qu’il est grand temps qu’elle se prenne en mains et s’assume. Ils lui coupent les vivres pour qu’elle soit capable de montrer ce dont elle est capable. C’est ainsi qu’elle décide de rejoindre son amie d’enfance, perdue de vue et retrouvée grâce aux réseaux sociaux, à l’autre bout du pays…A Hollywood où celle-ci semble avoir une vie rêvée d’assistante de production sur les prestigieux plateaux cinés et vivre de folles soirées hollywoodiennes.

Plutôt débrouillarde, Maeve embarque son perroquet et quelques bagages et part au volant de sa capricieuse et vieille voiture qu’elle aime plus que tout. Mais voilà que cette dernière rend l’âme au milieu de nulle part, dans une ville où le garagiste s’est absenté pour un délai indéterminé…et Maeve le sait, la facture va être salée. Elle n’a pas le choix, elle va devoir s’arrêter quelques temps dans la petite ville paumée et se mêler au peu d’habitants qui y résident, travailler pour gagner sa vie et se loger. Elle était loin d’imaginer un accueil aussi chaleureux, des habitants aussi accueillants et adorables…Alors qu’elle trouve à se loger, elle dégote aussi un petit boulot sympathique où elle rencontre sa nouvelle meilleure amie et un homme au charme bien particulier…Elle affirmera aussi sa passion pour la photographie. Sans le savoir Maeve apprend à vivre, ou plutôt revivre et nous confiera son passé, en même temps qu’elle le confie aux habitants de la ville…

C’est une histoire qui peut sembler banale mais qui est plutôt originale au fond. L’oiseau de Maeve donne une touche d’originalité à l’histoire, de même que les différentes personnalités qu’elle va rencontrer sur place. Maeve, suite à un grave soucis (je ne dévoile rien mais c’est ici le sujet profond) et aussi suite au décès de sa meilleure amie est perdue et cherche à trouver un but à la vie. Elle ne pensait pas que la route d’Hollywood la conduirait dans ce petit Coin Perdu si charmant, si atypique…Et si sa vie l’attendait ici ? Si l’amour, le bonheur et sa carrière était là ? Maeve va devoir grandir, mûrir et apprendre des autres. Mais c’est vraiment une jeune femme pétillante, qui a une drôle de passion voir obsession pour les chaussettes montantes aux motifs variés, et qui sait voir la vie d’une manière unique.

Les habitants de la petite ville sont tous très intéressants, touchants et aimants. Même la vieille bique du village nous donnera le sourire à plusieurs reprises. La librairie dans laquelle Maeve va être amenée à travailler fera rêver plus d’une livraddict. Coup de coeur pour May, jeune femme délurée et adorable qui va soutenir Maeve et devenir sa meilleure amie. Le docteur Samuel est un personnage adorable et touchant aussi mais bien sûr, le meilleur personnage masculin reste notre libraire au caractère tellement particulier…Maeve pourrait bien tomber amoureuse de cette ville et de ses habitants. Mais elle est aussi très têtue et veut absolument se rendre à Hollywood comme prévu pour ne pas avoir l’impression d’échouer.

Un joli roman sous fond de road trip, puis de découverte d’un lieu de vie calme, paisible, perdu mais aux habitants charmants et accueillants où Maeve semble pour la première fois de sa vie se sentir chez elle. Jeune femme courageuse et déterminée nous la suivons mener un véritable combat pour assumer sa vie, ses choix et envies et devenir adulte malgré toutes les épreuves et effroyables cicatrices du passé. Elle va devoir apprendre à aimer sa vie, mettre de côté les traumatismes et avancer en ayant confiance, en se donnant la chance d’aimer, d’être heureuse et d’être aimée. Maeve est une jeune femme terriblement attachante et il est difficile de ne pas aimer suivre son parcours en quête de bonheur. Une jolie plume pour ce roman qui nous touche et nous donne le sourire, faisant preuve de talent aussi bien dans les traits d’humour que dans les sujets lourds, tristes, et sachant nous apporter les émotions nécessaires avec justesse. Un roman qu’on dévore avec plaisir, porté par un rythme régulier et efficace.

enbref

C’est un livre drôle et émouvant à la fois, où nous suivons une jeune femme déjà éprouvée par la vie dans sa quête de construction d’identité et de bonheur. Sous fond de road trip avec son perroquet rigolo, Maeve traverse les Etats Unis et tombe en panne au beau milieu d’une ville perdue mais où les habitants feront tout pour l’aider et s’attacheront vite à elle. Et si le bonheur se trouvait justement au milieu de nulle part ? Un roman plein d’optimisme, feel good et touchant, moins léger qu’il n’y parait.

MANOTE16/20

 

9 réflexions sur “[Chronique] L’épopée du perroquet de Kerry Reichs

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.