[Chronique] Inséparables de Sarah Crossan

Publié aux éditions Rageot – 17 mai 2017 – 406 pages
Merci aux éditions Rageot pour cette lecture

 

Grace et Tippi. Tippi et Grace. Deux sœurs siamoises, deux ados inséparables, entrent au lycée pour la première fois. Comme toujours, elles se soutiennent face à l’intolérance, la peur, la pitié. Et, envers et contre tout, elles vivent ! Mais lorsque Grace tombe amoureuse, son monde vacille. Pourra-t-elle jamais avoir une vie qui n’appartienne qu’à elle ?

Traduit par Clémentine Beauvais

Lire la suite

[Chronique] La petite herboristerie de Montmartre de Donatella Rizzati

À paraitre aux éditions Charleston – 9 mai 2017 – 464 pages
Lu dans le cadre de mon expérience Lectrice Charleston

Paris, novembre 2004. Viola Consalvi passe pour la première fois la porte d’une herboristerie tout près de la rue Lepic, à Montmartre. Pour cette passionnée de naturopathie, la découverte de ce lieu hors du temps est un véritable coup de foudre. Au contact de cet endroit magique et de sa propriétaire, Gisèle, la jeune étudiante se conforte dans son choix d’étudier la médecine alternative, choix que n’a hélas pas accepté sa famille. Son diplôme en poche, Viola retourne à Rome et rencontre l’amour en la personne de Michel. S’ensuivent six ans de bonheur, qui volent en éclat quand Michel décède brutalement d’un arrêt cardiaque. Bouleversée, anéantie, Viola se sent basculer. Au plus fort de la tourmente, une idée lui traverse soudain l’esprit : et si elle retournait à Paris, là où tout avait commencé ?

Lire la suite

[Chronique] Sous la même étoile de Dorit Rabinyan

Publié aux éditions Les Escales – 2 mars 2017 – 391 pages
Merci aux éditions Les Escales pour la lecture de ce roman.

Tout commence par le froid glacial d’un hiver à New York et tout se termine sur le sable brûlant des plages de Jaffa. Le hasard a fait se rencontrer et s’aimer une femme et un homme qui ne se seraient jamais adressé la parole dans d’autres circonstances. La femme, c’est Liat, une Israélienne dévorée par une nostalgie profonde de Tel Aviv. L’homme, c’est ‘Hilmi, un peintre palestinien originaire de Ramallah. À New York, espace neutre hors du temps et de la politique, Liat et ‘Hilmi décident de s’immerger, le temps d’un hiver, dans un amour impossible. Commence alors une vie commune dont la date d’expiration se rapproche chaque jour un peu plus. Dans cet univers clos qu’ils se sont créé, Liat et ‘Hilmi ont décidé d’ignorer les à-côtés, les différences et les fissures. Mais la réalité finit toujours par s’imposer…

Lire la suite

[Chronique] Constance de Rosie Thomas

Publié aux éditions Charleston – mars 2017 – 432 pages 
Lu dans le cadre de mon aventure Lectrice Charleston

« Une histoire que vous n’oublierez jamais »
Romantic Times Book Review

Très loin de son Angleterre natale – et d’un chagrin d’amour auquel elle ne pourra jamais vraiment échapper –, Connie (Constance) s’est créé une nouvelle vie à Bali, dans un endroit idyllique à la végétation luxuriante. Mais lorsqu’elle reçoit un appel de sa soeur Jeanette, mourante, elle se doit de retourner à Londres. Pourtant les sentiments qui les lient ne sont pas des plus simples. L’une était ténébreuse, l’autre, un véritable soleil. Jusqu’à ce qu’elles tombent amoureuses du même homme… Avec l’amertume de la trahison entre elles, les deux soeurs doivent apprendre à se pardonner. Pourront-elles retrouver les liens partagés lors de leur enfance et dépasser les mensonges ?

Lire la suite

[Chronique] Brisé(e) de Sophie Santoromito Pierucci

brisee

Publié aux éditions Hachette – Black Moon Romance – Novembre 2016 
Lu en partenariat avec Netgalley et Hachette

resumeOceana, trente ans, doit réunir plus de trois cent mille dollars au plus vite, c’est une question de survie. Autant dire « mission impossible », pour une infirmière à domicile aux revenus modestes… Alors, quand les Thomas, célèbres propriétaires d’hôtels sur la côte Est des États-Unis, lui proposent un emploi au salaire démesuré, elle accepte immédiatement. Elle devra s’occuper de Rick, un membre de la famille qui a besoin de soins suite à un grave accident. Convaincue qu’il s’agit d’un vieux grabataire, Oceana est surprise de découvrir un trentenaire plus que séduisant… Et il faut peu de temps avant que, mettant de côté les secrets qui entravent leurs vies respectives, Oceana et Rick débutent une liaison. Mais il est des vérités qui refusent de rester dans l’ombre… et qui sont prêtes à briser tous ceux qui chercheront à les taire.MONAVISV2

Je ne me suis jamais trop penchée sur les romances Black Moon de chez Hachette. Ici, la couverture m’intriguait, mais surtout le résumé. J’ai donc voulu donner sa chance à cette New Romance, vous savez que j’en lis régulièrement, mais pas exclusivement et que parfois les schémas se retrouvent trop facilement. Si on n’échappe pas au classique jeu du chat et de la souris, il se voit ici incarné d’une manière bien différente et le cliché des secrets, parfaitement exploité devient alors plus intrigue que cliché. On apprécie le moment passé en compagnie de Rick et Oceana, sous la chaleur de la côte Est, mais aussi lors des interludes à New York. La maturité de l’héroïne jouera également un rôle déterminant dans cette histoire, voyons tout ceci plus en détail.  Lire la suite

[Chronique] Résilience de Julia M. Tean

resilience

Publié aux éditions Rebelle – Octobre 2016 -150 pages –

1 euros reversé à l’association Le Refuge pour chaque vente. 

Merci Julia pour ta confiance

resume

Pour ses dix-neuf ans, Vincent s’est offert un parricide. Il a tué son bourreau. Mais peut-on vraiment se libérer de l’emprise du Mal ? Peut-on se reconstruire après avoir subi le pire ? Incarcéré, Vincent doit affronter ses démons, apprendre à se connaître et s’accepter… pour atteindre la délivrance, sa résilience.

Lire la suite

[Chronique] Vous n’aurez pas ma haine de Antoine Leiris

vousnaurezpasmahaine

Publié aux éditions Fayard – Mars 2016 – 139 pages

resumeAntoine Leiris a perdu sa femme, Hélène Muyal-Leiris, le 13 novembre dernier assassinée au Bataclan. Alors que le pays était endeuillé, à la recherche de mots pour dire l’horreur, il publiait sur les réseaux sociaux une lettre destinée aux terroristes intitulée Vous n’aurez pas ma haine. Dans celle-ci, il promettait à ces « âmes mortes » de ne pas leur accorder sa haine ni celle de leur fils de dix-sept mois, Melvil. Son message fait le tour du monde. Accablé par la perte, Antoine Leiris, journaliste de 34 ans, n’a qu’une arme : sa plume. L’horreur, le manque et le deuil ont bouleversé sa vie. Mais, à l’image de la lueur d’espoir et de douceur que fut sa lettre, il nous dit que malgré tout, la vie doit continuer. C’est ce quotidien, meurtri mais tendre, entre un père et son fils, qu’il nous offre dans ce témoignage poignant.

Lire la suite