[Chronique] Une évidence d’Agnès Martin-Lugand, rendez-vous en bord de mer

Publié aux éditions Michel Lafon – 21 Mars 2019 – 372 pages
Merci à Michel Lafon et Camille pour cette lecture

Reine mène une vie heureuse qu’elle partage entre son fils de dix-sept ans et un métier passionnant.
Une vie parfaite si elle n’était construite sur un mensonge qui, révélé, pourrait bien faire voler son bonheur en éclats…

Faut-il se délivrer du passé pour écrire l’avenir ?

Agnès Martin-Lugand fait partie de ces autrices dont je n’aime pas louper une sortie. À l’exception d’un roman, présent dans ma PAL, je les ai tous lus. Et aimés. J’aime la plume, l’ambiance, les personnages, les histoires. Certains romans furent pour moi de véritables révélations, d’autres m’ont clairement bousculée, sortie de ma zone de confort. Je suis incapable de dire quel roman fut mon préféré mais je me souviens parfaitement du premier : Les gens heureux lisent et boivent du café. Que j’ai enchainé tellement rapidement avec les autres déjà publiés à l’époque ! Bref, Agnès Martin-Lugand est une incontournable annuelle. Elle est à sa façon… une évidence.

Lire la suite

[Chronique] Le Paradis Blanc de Kristin Hannah, le roman qui nous entraine dans un froid glacial…

Publié aux éditions Michel Lafon – Octobre 2018 – 540 pages
Traduction Matthieu Farcot
Merci à Michel Lafon pour cette lecture

Quand Ernt rentre du Vietnam,  Leni, dix ans, ne le reconnaît pas. Poursuivi par de terribles cauchemars, Ernt se montre violent envers sa femme Cora. Un jour, il reçoit une lettre du père d’un de ses amis, mort dans ses bras durant cet enfer, qui lui lègue une masure en Alaska. Il se dit qu’il pourra peut-être s’y reconstruire. Avant la guerre, ils étaient si heureux…

« Ici vous pouvez commettre une erreur, la deuxième vous tuera. » Lire la suite

[Chronique] Le ciel est à nous de Luke Allnutt, le récit bouleversant d’une vie qui explose

Le ciel est à nous de Luke Allnutt
Publié aux éditions Cherche-Midi – Mars 2018 – 448 pages
Traduction Anne-Sophie BIGOT
Merci à Benoit pour cette lecture

 

« Un roman magnifique, déchirant, qui évoque brillamment la vulnérabilité du cœur humain […]. Allnutt est un conteur magistral. » Lori Nelson Spielman, auteur de Demain est un autre jour.

 

Rob Coates vit en Cornouailles et partage son existence solitaire entre l’alcool et les aventures d’un soir. La brume ne se lève que lors de ses promenades aux airs de pèlerinages : Rob retourne sur les lieux où il a emmené son jeune fils Jack. Il prend alors des photos panoramiques qu’il poste sur son site, baptisé « Le ciel est à nous ». Derrière ces rares moments de grâce se dévoile, par instantanés, ce que cache la détresse de Rob : l’amour avec Anna, son ex-femme, la réussite professionnelle, un fils chéri, leur complicité partagée. Et puis le drame, et un champ de ruines.

Rob fait de son mieux pour se détruire à petit feu, mais une découverte va le forcer à se remettre en question. Il lui faudra revenir aux sources de sa peine et projeter une lumière nouvelle sur son histoire.
Au-delà du chagrin et de la culpabilité, pourra-t-il trouver la paix et se réconcilier avec le monde ?

Le ciel est à nous a été écrit alors que Luke Allnutt, époux et père de famille, débutait une chimiothérapie. Dans ce voyage jusqu’au bout de la peine et de l’acceptation, c’est pourtant la beauté de la vie qu’Allnutt nous donne à voir au travers d’une écriture hyperréaliste profondément émouvante. Cette voix est celle d’un homme ordinaire, confronté au défi immense de se pardonner pour réapprendre à aimer.

Comparé à Nos étoiles contraires et Un jour, le manuscrit a été vendu à une vingtaine d’éditeurs à travers le monde lors d’enchères fiévreuses. Lire la suite

Parlez-moi d’amour, Redites-moi des choses tendres : sélection d’Histoires d’Amour avec un grand A

Chers lecteurs,

Voilà que je verse dans le cliché et vous propose une sélection d’Histoires d’amour… Non mais voilà, la St Valentin est là et un peu de tendresse ne fait jamais de mal. Et puis j’ai un peu triché, dirons-nous, puisque je vais vous présenter des romans qui, parlent d’amour, mais ne sont pas encore sortis. De quoi faire gonfler la wishlist… Et puis, nous allons étendre l’amour au domaine des sentiments, tout simplement. Car il n’y a pas que l’amour d’un couple qui mérite d’être célébré.

L’amour est à venir : sélection de jolies sorties qui gonfleront nos coeursSorties livresques, amour Lire la suite

[Chronique] What light de Jay Asher (pour prolonger Noël et à lire avec un mocha à la menthe)

Publié aux éditions Michel Lafon – Octobre 2017 -284 pages
Traduction Anna Souillac
Merci aux éditions Michel Lafon pour cette lecture

Un premier amour inattendu.
Le poison de la rumeur.
Le récit d’une seconde chance.

« Une magnifique histoire d’amour et de pardon » –Stephen Chbosky, auteur du best-seller Le monde de Charlie

Pour un savoir un peu plus
V
oici un résumé trouvé sur Booknode /!\ peut spoiler un peu plus l’histoire, personnellement je ai lu uniquement le premier résumé. /!\

La famille de Sierra gère une ferme de sapin de Noël dans l’Oregon. C’est un cadre plutôt bucolique pour une fille qui grandit ici. Sauf que chaque année ils rejoignent leur seconde maison en Californie pour vendre leurs lots de sapin de Noël pour la saison. Ainsi, Sierra vit deux vies: sa vie dans l’Oregon et sa vie à Noël. En laisser une, entraîne toujours un manque.
Jusqu’à ce Noël particulier, quand Sierra rencontre Caleb, et une vie en éclipse une autre.
Caleb n’a pas la réputation d’être un garçon parfait: il y a quelques années de ça, il a commis une énorme erreur et a payé pour cela depuis. Mais Sierra voit au-delà du passé de Caleb et devient déterminée à l’aider à trouver le pardon et, peut-être, la rédemption. Les désapprobations, les fausses idées et les soupçons tourbillonnent autour d’eux, Caleb et Sierra découvrent alors la seule chose qui transcende tout le reste: le véritable amour. Lire la suite

[Chronique] Sous le même ciel de Erika Boyer

Auto-édité – 22 novembre 2017 -367 pages
Merci à Erika Boyer pour cette lecture

 

Alejandro n’a eu d’autre choix que de suivre ses parents qui ont décidé de quitter l’Espagne pour s’installer en France. Taciturne et introverti, il a peur de ne pas réussir à trouver sa place dans ce nouvel environnement et s’inquiète que ses différences l’empêchent de se faire des amis.

Mais ses craintes se meurent lorsqu’il rencontre son voisin, Hugo. Jovial et chaleureux, ce dernier aime l’accent hispanique du garçon d’en face, tout autant que son prénom et ses étonnants cheveux longs. Alors, aussi vite que le permet l’innocence de leur jeune âge, les deux enfants se lient d’amitié.

Sous le ciel de la Ville d’Hiver, Alejandro et Hugo deviendront des hommes. Ils découvriront l’amitié et l’amour, et embrasseront la vie pour en comprendre le véritable sens.

Lire la suite