[Chronique] La Rose Blanche (Le Joyau tome 2) de Amy Ewing + rappel tome 1

laroseblanche

Publié dans la CollectionR – Robert Laffont – 2015 – 396 pages

resume

Le Joyau, haut lieu et coeur de la Cité Solitaire, représente la vanité, la cruauté et la servitude. Après que la Duchesse du Lac l’a surprise avec Ash, le compagnon loué pour sa nièce, Violet n’a plus le choix : elle doit s’évader du Joyau sous peine d’être exécutée. Accompagnée de sa meilleure amie, Raven, et d’Ash, Violet laisse donc derrière elle cette vie d’esclave. Mais personne n’a dit que sortir du Joyau serait une partie de plaisir : à mesure qu’ils traversent les anneaux de la Cité solitaire, les régimentaires les traquent sans pitié, et ce n’est que de justesse qu’ils atteignent le lieu sûr qu’on leur avait promis. Cependant, la rébellion gronde et Violet s’y retrouve malgré elle en plein cœur. Au côté d’un nouvel allié, Violet va découvrir que ses Augures sont largement plus puissants qu’elle ne l’avait imaginé. Mais aura-t-elle pour autant la force de se dresser contre le Joyau et contre tout ce qu’elle a toujours connu ?

MONAVISV2

BLA BLA sur le tome 1 :
lejoyau

Je me rends compte en écrivant cette chronique que je n’ai jamais chroniqué sur le blog le premier tome du Joyau, quel dommage ! Bon pour faire bref, j’avais beaucoup aimé le premier tome de cette dystopie originale. Dans le premier tome nous faisions connaissance avec Violet, mère porteuse désignée par son sang et achetée par la Duchesse du Lac, une femme cruelle et machiavélique. Mais rien ne se passe comme prévu et Violet tombe éperdument amoureuse de Ash, compagnon loué pour la nièce de la Duchesse. Les Compagnons sont, comme les mères porteuses, arrachés par la royauté du Joyau à leur familles et forcés à accomplir une tâche qu’ils n’ont pas choisis. Mais Violet a surtout découvert un secret terrifiant au sujet des mères porteuses et s’y refuse. 


 

Dans ce second tome, nous reprenons où nous en étions à la fin du premier. La Duchesse est très en colère après Violet qu’elle prive alors de tout privilège et compagnie et décide de faire exécuter Ash. Mais Violet s’y refuse. Alors que grâce à un objet magique elle peut communiquer avec ses alliés du château elle devait suivre un plan précis, le caractère de la jeune demoiselle prend le dessus et elle ne respecte pas l’intégralité du plan : elle veut sauver son amie Raven et aussi Ash. C’est ainsi qu’elle parvient à s’échapper avec eux et à atteindre un lieu de sûreté. Là bas, elle va apprendre que sa vie est basée sur un mensonge et que ses Augures sont tout autre qu’elle l’imaginait. Elle est dotée d’une puissance énorme qui pourrait la conduire à prendre la tête d’une rébellion pour sauver tous les cercles soumis à la cruauté et à la vanité du Joyau. Mais est-elle prête à cela ?

Dans ce tome, Violet renforce son caractères, ses convictions, ses choix et sa détermination. Jeune femme au grand cœur elle aimerait sauver toutes les mères porteuses. Éperdument amoureuse de Ash, elle va tenter de mieux le comprendre et surtout d’entendre son effroyable passé. Nous en apprendrons ainsi beaucoup plus sur les Compagnons et leur « école » mais aussi sur la nature profondément nauséabonde du Joyau…Violet va devoir se trouver des alliées de taille si elle veut faire tomber le Joyau. Et surtout elle va devoir apprendre beaucoup de choses sur ses pouvoirs et sur elle même.

Ce tome nous permet aussi de mieux comprendre encore la dystopie, l’environnement dans lequel nos personnages évoluent. Alors qu’elle prend la fuite, Violet va devoir traverser les différents anneaux du royaume et donc les différentes classes sociales. Elle découvrira des choses qu’elle était loin d’imaginer, ayant à peine conscience du monde qui l’entoure, manipulée par l’école des mères porteuses. Elle réalisera que le Joyau profite des autres en toute impunité. De même ce tome nous permet de plonger plus au coeur de la mythologie qui entoure les mères porteuses et de leur magie. Nous en apprendrons bien plus sur les Augures et surtout sur tout ce que les mères porteuses ignorent encore au sujet de leurs pouvoirs et capacités. Un bel hommage rendu à la nature et aux ancêtres des mères porteuses.

Ce second tome est très intéressant et bien rythmé. Nous suivons nos personnages avec avidité, espérant qu’ils vont s’en sortir et trouver une solution à leur vie gâchée par leurs origines dans le cas des mères porteuses, par leur physique dans le cas des Compagnons. Mais Violet va aussi traverser les différents anneaux qui entourent le Joyau et découvrir que ce monde est pourri, violent, impitoyable et que les pauvres triment pour les riches du Joyau sans en tirer le moindre droit ou avantage. On regrettera juste que la jolie romance Ash/Violet soit un peu mise de côté dans ce tome, elle qui nous embarquait pourtant dans le premier. De même le personnage de Ash nous apparaît moins agréable dans ce tome, moins charmant, il est en retrait et d’ailleurs en souffre mais l’auteure n’a pas fait l’effort de continuer à nous séduire à l’aide de son principal atout masculin, ce qui est un peu dommage. L’écriture est cependant toujours aussi efficace, toujours addictive même s’il se passe un peu moins de choses dans ce second tome. Nous attendons donc le troisième tome avec impatience pour découvrir si une révolution peut être menée. Une fin assez cruelle…cliffhanger redouté et un peu prévisible mais qui nous fait attendre le tome 3 fébrilement. enbref

Un second tome qui nous conduit hors du Joyau à travers la fuite de Violet et ses amis. Un nouveau lieu d’aventure et d’apprentissages sympathique où Violet découvre qui elle est vraiment et l’étendue de ses capacités grâce à une nouvelle alliée de taille et qui souhaite monter une révolution. Un tome plus riche en magie et surprises. Alors que Violet commence à mettre ses plans en place la Duchesse n’a pas dit son dernier mot…Qui l’emportera dans le tome 3 ?

MANOTE17/20

Publicités

6 réflexions sur “[Chronique] La Rose Blanche (Le Joyau tome 2) de Amy Ewing + rappel tome 1

  1. Voilà une dystopie que je n’ai pas et qui me manque terriblement ! J’aurai adoré la lire, mais pour le moment, c’est impossible, alors j’espère pouvoir y remédier bientôt 😀

    J'aime

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #22 | BettieRose books

  3. Pingback: [Chronique] La Rose Blanche (Le Joyau tome 2) de Amy Ewing + rappel tome 1 | musnadjia423wordpress

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s