[Chronique] You kill me boy – Tome 1 de Tina Ayme, le roman ultra-addictif au goût de déjà-vu…

Publié aux éditions Hugo New Romance – Avril 2018 – 524 pages
Merci à Hugo New Romance par cette lecture

L’amour a-t-il une limite ?
Lexie est une jeune lycéenne brisée. Elle a perdu son meilleur ami et unique amour dans un accident de voiture alors qu’elle conduisait. Après qu’elle ait tenté de noyer sa culpabilité dans les soirées et les drogues, son père lui impose un ultimatum.

Entre un internement en maison de repos et un séjour chez sa grand-mère, Lexie choisit la seconde option et retourne à Mary Island, sur les traces de sa mère décédée. Mais alors qu’elle commence à remonter la pente, le destin décide de la mettre sur le chemin d’Austin. Jeune homme sombre, arrogant, caractériel et bien trop attirant pour que Lexie ne tombe pas dans ses filets.

Les étincelles créées par leurs deux caractères incandescents allumeront un brasier qu’il leur sera bien difficile d’arrêter. À trop vouloir pousser Lexie à bout, Austin pourrait bien se brûler les ailes. Entre amour passionnel et déchirement, Lexie et Austin découvriront les élans et les douleurs d’un amour sans limite. Lire la suite

Premières lignes #10 : Little Monsters de Kara Thomas

Chers lecteurs,

Je vous rappelle que ce rendez-vous du dimanche est orchestré par Ma Lecturothèque.

Voici le principe de « Premières Lignes » expliqué par la créatrice du rendez-vous :

Chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Mettez le lien de votre RDV en commentaire de l’article, et je dresserai une petite liste. Elle est actualisée chaque semaine en fonction des participant.e.s.

Facile et sympa, non ? Alors, c’est parti !

Lire la suite

[Chronique] Riverkeep de Martin Stewart, un roman initiatique intense et rythmé par les eaux d’un sombre fleuve.

Publié aux éditions Milan – Page Turners – Mars 2018 – 384 pages
Traduction : Nathalie Zimmermann, Illustration : Yann Legendre
Merci à Page Turners pour cette lecture

Le fleuve Danèk, sur lequel travaillent Wull et son père, charrie cadavres et créatures maléfiques…
Quand le destin cruel s’abat sur Pappa, Wull va devoir avancer et inventer pour survivre et tenter de sauver son père.
Un futur classique, aux accents de « Moby Dick » dark, à mettre entre les mains de tous les fans de la série « L’Épouvanteur ».

Le fleuve Danèk charrie cadavres et créatures maléfiques. Wull va avoir seize ans : bientôt, il reprendra la charge de son père, le Riverkeep, et devra veilleur sur les eaux du fleuve.
Mais un jour tout bascule.
Son père est entrainé dans l’eau par une force inconnue. Quand il réapparait, hagard et agressif, il ne reconnait plus son fils et ne se nourrit que de têtes de poissons… Il semble possédé par un esprit mauvais.
Wull apprend qu’une essence, contenue dans un monstre marin millénaire, pourrait le guérir. Sur sa pauvre barque, il se lance dans une quête désespérée. Au fil de l’eau glacée et des rencontres bizarres, il découvre un monde nouveau, lui qui n’a jamais quitté la batellerie.
Une épopée terrifiante, qui va bouleverser sa vie. Lire la suite

[Chronique] La fille sans passé de Sarah Everett, le livre YA qui m’a remuée de manière inattendue

Publié aux éditions Castelmore – Mars 2018 – 480 pages
Traduction Elsa Pellegri
Merci à Castelmore pour cette lecture

Le souvenir d’un amour est à jamais gravé dans le cœur…

Depuis qu’Addison a subi un accident, elle a des trous de mémoire et elle parle à un garçon qu’elle est la seule à voir. Est-elle en train de devenir folle ? Addison décide de s’inscrire à un programme médical qui est censé lui permettre de récupérer la mémoire. (Jugeant la suite un peu trop spoilante sur le contenu du roman, je la laisse en blanc, surlignez si vous voulez lire /!\ Spoilers /!\ )Mais rapidement, elle découvre que ce n’est pas sa première visite à la clinique : elle y est déjà venue pour effacer certains de ses souvenirs… Dont le souvenir d’un garçon. Qui est ce garçon ? Pourquoi l’a-t-elle effacé ? L’a-t-elle aimé ? Addison est prête à tout pour le retrouver et retrouver celle qu’elle a été…

« Addictif, charmant et plein de surprises, La Fille sans passé est un roman magnifiquement bien écrit sur nos erreurs et la façon dont nous nous en remettons. » Adi Alsaid, auteur de Partir, laisser, se trouver

« Une histoire complexe qui fait réfléchir. » Publishers Weekly

« Un récit marquant sur l’amour dont on rêve et celui qu’on ne devrait jamais oublier. » Booklist

(NDLR : j’ai laissé les citations des auteurs/médias car elles sont tout à fait pertinentes.) Lire la suite

Throwback Thursday Livresque 2018-16 : Week-end ou break

Voici le Throwback Thursday Livresque !

Print

Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais version livres ! Chaque semaine, un thème est proposé et il faut partager une lecture correspondante (une seule) à ce thème. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres ! Comme nous « revenons en arrière », il s’agit de livres déjà lus. Sauf exception de thème.

Lire la suite

[Chronique] The Rain (H20) tome 2 – Après l’apocalypse de Viriginia Bergin

Publié aux éditions Bayard – Page Turners – Mars 2017 – 411 pages
Traduction  Anath RIVELINE
Merci à Page Turners pour cette lecture

Je m’appelle Ruby Morris. Je déteste la pluie.
Je vais vous dire un truc étrange au sujet des apocalypses, un truc que je ne savais pas avant d’en vivre une.
Ça a l’air assez horrible, hein ?
Faites-moi confiance…
Ça peut toujours être pire.
C’est ce qui arrive quand vous êtes seul, qu’il y a eu une apocalypse mondiale et que vous espérez l’arrivée de votre père comme il l’avait promis, mais qu’il ne se pointe pas. Alors qu’est-ce que vous allez devenir ? Et chaque jour, vous essayez de ne pas vous poser la question…
Tout va bien se passer. Ou pas… Lire la suite