[Chronique] L’exquise clarté d’un rayon de lune de Sarah Morgan

lexquiseclarté

Paru dans la collection &H aux Editions Harlequin – Octobre 2015 – 432 pages

Livre lu en partenariat avec Netgalley et les Editions Harlequin
resume

Ca-tas-tro-phi-que. Voilà qui caractérise parfaitement bien l’été qui s’annonce pour Elise Philippe, chef de cuisine surdouée. L’ouverture à Snow Crystal du café qu’elle doit diriger – son bébé, le projet de sa vie – ne cesse d’être repoussée à cause d’une succession d’incidents rocambolesques. Comme si le destin complotait pour lui pourrir la vie ! Heureusement, telle la meringue sur la tarte au citron, voilà que Sean O’Neil rentre au domaine. Le beau, le charismatique et troublant Sean… dans les bras duquel elle a passé la plus belle des nuits, l’été dernier. Oui, là, tout de suite, Sean pourrait être une distraction bienvenue et très, très sympathique. Une distraction de quelques heures, sans attaches ni lendemain. Après tout, ce n’est pas comme si elle risquait de tomber amoureuse, non ?

MONAVISV2

A priori ce livre fait suite à La danse hésitante des flocons de Neige où nous suivions l’histoire de Jackson O’Neil. En gros, c’est une saga sur les frères O’Neil à Snow Crystal. Toutefois, j’ai pu lire ce tome sans avoir lu le premier et cela ne pose aucun souci. Dans L’exquise clarté d’un rayon de lune ce sont les aventures du jumeau de Jackson que nous suivons, le séduisant et irrésistible chirurgien de Boston, Sean. Et nous suivons son histoire passionnée avec Elise, jeune femme française et chef du restaurant du domaine de Snow Crystal, qui s’apprête à inaugurer un café plus accessible et moins gastronomique, le Boathouse. Ce projet, c’est son bébé, elle y a mis tout son coeur toute son énergie. Elise en est persuadée, Snow Crystal, c’est sa vie, les O’Neil sont sa famille. Elle a laissé derrière elle en France un terrible passé qu’elle ne révèle à personne et se contente de cette vie. C’est sans compter sur le retour de Sean au domaine…avec qui elle a passé la plus chaude des nuits un an auparavant. C’est simple, elle ne veut pas s’engager car elle a trop souffert, il ne veut pas s’engager car sa carrière passe avant tout. Mais combien de temps pourront-ils résister alors que l’attirance est indéniable et que la tension sexuelle est à son comble ?

On est dans dans un joli cadre touristique en plein été. Le paysage est magnifique, de même que Dr Sean. Les personnages sont tous plus attachants les uns que l’autres, le cadre idyllique malgré les difficultés financières du domaine et on a qu’une envie : aller y vivre. Mais pourquoi Sean en reste-t-il si éloigné ? Pourquoi est-il si bouleversé de revoir Elise ? Et pourquoi Elise se sent elle différente en la présence de Sean ? Cela ne peut pas être de l’amour, ils ne sont pas faits pour ça, n’est ce pas ?

C’est un peu un jeu du chat et de la souris sous un fond de tourisme dans des paysages de forêt magnifique et de cuisine, d’accent français et de passion d’un métier. Le grand père est passionné par Snow Crystal, Elise est passionnée par son métier tout comme Sean. Mais des différends opposent grand père et petit fils et ce dernier reste en retrait, il est le moins impliqué de la famille dans Snow Crystal…La présence d’Elise et l’effet qu’elle lui fait pourrait bien le faire changer d’avis et l’inciter à venir plus souvent sur le domaine…

On est dans une jolie romance où chacun repousse ses sentiments, pour se protéger, ne pas souffrir, ne pas avoir de compte à rendre. Parfois, le personnage d’Elise m’a agacée mais quand elle raconte son passé nous comprenons un peu mieux certaines de ses réactions même si elle est bien trop têtue. Serait-ce parce qu’elle est française ? Sean est séduisant mais on ne sait au fond pas tellement de choses sur lui si ce n’est la passion qu’il a pour son métier et l’effet qu’il fait aux gens où qu’il soit. Il est gentil, drôle, et va devoir se confronter à son passé pour avancer, discuter, pardonner. Globalement nos deux héros ressortent grandis de cette histoire et s’apportent beaucoup. La plume est simple, mais parfois répétitive, manquant peut être un peu de rythme et de rebond. Toutefois, c’est une histoire qui se lit bien et avec le sourire aux lèvres.

enbref

Une romance toute douce dans un cadre estival et idyllique, des personnages sympathiques et attachants, au cœur d’une famille unie et solidaire. On se sent bien dans la famille O’Neil et nos papilles sont stimulées par le talent culinaire de la chef des lieux. Le livre qui fait du bien et qui remplit parfaitement son rôle de roman d’amour.MANOTE

15/20

Merci à Netgalley et aux Editions Harlequin pour cette lecture.

Publicités

14 réflexions sur “[Chronique] L’exquise clarté d’un rayon de lune de Sarah Morgan

  1. J’avais déjà très envie de lire celui d’avant, que je trouvais tout doux, alors forcément, celui-là aussi j’ai très envie de le lire, surtout que ton avis est très beau !

    J'aime

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #15 | BettieRose books

  3. Pingback: [Bilan lecture] Mois d’octobre et novembre 2015 | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s