[Chronique] Ne m’oublie pas de Victoria Stevens, se reconstruire en Australie ou partir ?

Publié aux éditions Hugo New Way – 11 janvier 2018 – 381 pages
Traducttion: Maud Desurvire
Merci à Hugo New Way pour cette lecture

 

« Je me souviens que tu avais toujours raison, même quand je voulais à tout prix que tu aies tort. 
Je me souviens des gâteaux que tu cuisinais quand j’étais triste, et des histoires qu’on lisait ensemble auprès du feu. Je me souviens que tu affirmais que même quelque chose d’aussi petit qu’un flocon de neige pouvait changer le monde. Tu me manques maman, mais je me souviens de tout… »

À la mort de sa mère, Hazel est envoyée en Australie chez un homme qu’elle connaît à peine, laissant derrière elle tout ce qu’elle a toujours aimé. Mais le soleil, la mer et le sable blond sont bien trop futiles pour consoler sa peine. Jusqu’au jour où elle rencontre Red et Luca, des frères jumeaux qui vivent dans la maison d’à côté. Elle commence à réaliser qu’elle passe sans doute à côté de sa vie. Alors qu’elle tente de se reconstruire peu à peu, elle va comprendre qu’elle n’est pas la seule à lutter contre ses fantômes. Mais peut-elle accepter si facilement qu’un coeur brisé peut parfois guérir ? Lire la suite

Calendrier de l’avent, jour 15 – 15 décembre 2017 – Concours Colleen Hoover

Chers lecteurs,

Tenez bon, c’est vendredi, vous êtes bientôt en week-end. Enfin pour la majorité d’entre vous, soyons réaliste. Bon courage à tous ceux qui travaillent dans le commerce, cela va être un rude week end (j’ai connu, je confirme). Bref, ce vendredi est placé sous le signe de Pocket Jeunesse ! En plus de deux chroniques (à venir dans la journée), notre case du jour va vous proposer de l’amour et un concours. Oui, et l’amour du concours. Mais de concours d’amour. D’accord ? Je me tais et on passe au sujet qui nous intéresse vraiment. Lire la suite

[Chronique] Max + Becca de Shannon Lee Alexander

Publié aux éditions Pocket Jeunesse – Juin 2017 – 380 pages
Merci à PKJ pour cette lecture

 

Il suffit parfois d’une personne pour se révéler à soi même..
Becca a toujours vécu dans sa bulle, entre ses livres et ses royaumes imaginaires. Sans son amie Charlotte, elle est plus solitaire que jamais. Jusqu’au jour où, en plein cours, elle trébuche sur Max… Il la remarque et comprend son désarroi. Il l’incite alors à faire du théâtre. À la surprise générale, Becca décroche le rôle principal. Mais n’est-ce pas trop tôt, pour jouer Juliette sous les yeux de celui qui a tout d’un Roméo ?

Attention : ce roman fait suite à Charlie+Charlotte. Par conséquent, la chronique que vous vous apprêtez à lire peut vous dévoiler des évènements majeurs du livre précédent. C’est totalement inévitable pour parler correctement de ce roman et des sensations, émotions, sentiments, phases. Si vous n’avez pas lu Charlie+Charlotte et comptez le faire, fermez cette chronique. Lire la suite

[Chronique] Mes hauts, mes bas et mes coups de coeur en série de Becky Albertalli

Publié aux éditions Hachette – 6 septembre 2017 – 380 pages
Merci à Hachette et Netgalley pour cette lecture.

J’ai une chose à vous avouer :
je suis une serial crusheuse.
Un vrai cœur d’artichaut.

Jusqu’à maintenant, j’ai eu très exactement VINGT-SIX coups de cœur.
Mais comme ils ont débouché sur très exactement ZÉRO baisers, ça ne compte pas.
En même temps, c’est une bonne façon de ne jamais prendre un seul râteau!

Cassie, ma sœur jumelle, pense que ça craint.
Sauf que Cassie n’a pas vraiment de problèmes avec les garçons, vu qu’elle préfère les filles.
D’ailleurs c’est sa copine qui m’a présenté Will, alias LE mec parfait.
Là, je le sens, mon crush numéro 27 sera le bon.

Enfin, je crois ? Lire la suite

[Chronique] Nos coeurs en désaccord de Krystal Sutherland

noscoeursendesaccord

Publié aux éditions Pocket Jeunesse – 2 mars 2017 – 279 pages

resume

Henry Page rêve du grand amour. Jusqu’au jour où il rencontre Grace, qui marche avec une canne et porte des vêtements de garçon trois fois trop grands pour elle. Henry tombe sous le charme de cette drôle de fille. Il a vite fait de comprendre que quelque chose en elle est cassé. Il ne demande qu’à l’aider. Mais Grace a un lourd passé…

MONAVISV2

Voici un livre que j’avais repéré sous sa version originale et qui m’intriguait. Je n’étais pas allée plus loin, mais quand j’ai vu qu’il sortait chez PKJ je n’ai pas hésité une seconde. Et pourtant, si la couverture est très jolie et colle à l’histoire, elle aurait pu me faire passer un très mauvais moment. Je l’ai confessé déjà par ici il me semble, mais j’ai une certaine phobie des poissons. Je peux tourner de l’œil à la vue d’un poisson mort ou qui se débat pour vivre ou même en ayant une trop grande proximité avec l’un d’entre eux. Mais ouf, la couverture ne m’a pas empêché de lire ce formidable roman où nous sommes portés par l’humour et la noirceur, la lumière et les ténèbres, mais surtout la découverte d’expériences nouvelles. Si vous n’aimez pas les livres qui vont un peu à contrecourant, il pourrait ne pas vous plaire. Certains éléments sont surprenants et peuvent mettre mal à l’aise le lecteur. De plus, je préfère être honnête avec vous, ce n’est pas une romance joyeuse, happy end et love for ever des bébés 4 ans plus tard. (Pardon, je ne fais pas référence à un ouvrage en particulier).  Lire la suite