[Chronique] La Sirène et la Licorne, la romance de l’été à lire absolument !

Publié aux éditions Rageot – Juin 2018 – 272 pages
À partir de 13 ans
Merci à Rageot pour cette lecture

Tout les oppose, pourtant elles s’attirent, et vont vivre une très belle histoire d’amour au coeur de l’été.

La licorne, c’est Lili. 17 ans, cheveux longs couleur arc-en-ciel, ballerines pailletées. Elle est passionnée par les effets spéciaux et le maquillage au cinéma. Elle a été harcelée sur le Net par les élèves de sa classe. Pour oublier, elle quitte la banlieue parisienne et part en vacances chez sa tante près de l’océan. En apparence, tout va bien et elle assume. La réalité est moins facile.

La sirène, c’est Cris. Cheveux courts, baskets défoncées, vieux jean trop large. Passionnée de voile et de natation, elle est plus à l’aise sur l’océan qu’au milieu de la foule. En vacances dans la maison de vacances familiale, elle tente de guérir d’une blessure. Fragile en apparence, elle possède une vraie force intérieure.

La Sirène et la Licorne fut pour moi l’histoire d’un coup de foudre. Pour cette couverture rose. Pour ces deux jeunes filles si différentes et en même temps si peu. L’illustration de couverture est signée Diglee, une artiste de talent dont je connais mal le travail. Mais cette illustration a suffi à me donner envie d’en savoir plus. Que dire du résumé ? Qu’il m’a convaincue qu’il fallait absolument que je lise cette nouveauté jeunesse de chez Rageot. Quand les autrices ouvrent des portes différentes, j’aime les emprunter et découvrir leur message de tolérance, mais surtout d’amour. Et il semblait évident que c’était ce qu’Erin Mosta allait nous proposer.

Erin Mosta est un nom totalement inconnu pour moi. Comme je vous le disais, ce n’est pas « elle » qui m’a convaincu de lire le roman, mais le sublime travail de Diglee qui d’ailleurs colle plutôt bien aux jeunes filles de l’histoire. En nous promettant « une comédie romantique qui bouscule les préjugés », Rageot nous titille et nous ouvre grand les bras ! Qui sont Llili et Cris ? Où se rencontrent-elles et quelles sont leurs blessures ? C’est en douceur, mais sûrement que l’autrice va nous emmener à leur cheminement le temps d’un été.

Lili, notre Licorne, est une jeune femme pas comme les autres, ce qui lui vaut des déconvenues. Malheureusement, le monde n’est pas trop ouvert aux personnalités comme la sienne (Instant confession : je lui ressemble énormément sur un sacré paquet de points, alors je l’aime ! ça m’aidera à m’aimer, non ?). Pourtant elle a un meilleur ami exceptionnel, Rayan. Mais c’est bien le seul. Elle vient de passer une année scolaire catastrophique et s’en remet difficilement. Le harcèlement laisse des traces et disons que le cas de Lili était en plus bien blessant. Les couteaux dans le dos, vous situez ? Bref, ses parents décident qu’il vaudrait mieux qu’elle prenne le large le temps de l’été et la voilà partir en direction de Royan (enfin tout près) en Charente-Maritime, chez une tante qu’elle connait peu et qui dissimule bien des secrets. La jeune femme est passionnée de maquillage et en particulier d’effets spéciaux. C’est donc suréquipé qu’elle est arrivée et qu’elle compte passer ses vacances, et toujours en compagnie de son chat peu aimable, Renfield (si je vous en parle c’est qu’il a son importance, comme Écume le chat de Cris). Cris, elle, ne vit que pour l’océan. Son rêve ? Naviguer et être libre. Sa famille est vraiment particulière et avouons-le même protocolaire et Cris ne peut pas vraiment évoluer comme elle le veut. Les gens qui cherchent à la protéger l’étouffent. Quand notre Sirène rencontre notre Licorne, quelque chose se passe. N’est-ce pas comme cela que l’on tombe amoureux ?

Cependant, cette histoire d’amour ne saurait être parfaite sans acceptation de soi, des évènements passés, bref sans reconstruction et rédemption. Chacune de jeunes filles a sa blessure secrète qui, bien entendu, influe sur le présent. Toutefois, à deux, on peut s’aider, se donner plus de forces. Cris est particulièrement fragile, comme amputée de son énergie vitale. Son histoire n’est pas plus simple que celle de Lili, mais seulement, elle, n’est pas en vacances et tout lui rappelle le jour tragique de sa courte vie. Lili essaie aussi de comprendre sa tante, femme mystérieuse dont elle ne connait que peu de chose et qui semble cacher de sacrés dossiers dans la demeure à rénover qu’elle habite. Dans cette histoire, tout le monde tentera de faire de son mieux et bien entendu, les obstacles se dresseront devant cette détermination à avancer. Les parents de Cris ne sont pas des personnes agréables, son meilleur ami est particulier, celui de Lili est encourageant et taquin, sa tante très secrète, discrète, comme repliée sur elle-même. Toutes ces personnalités ajoutées à un mini chat blanc et un gros chat râleur, ne va pas manquer de donner du piquant à la région le temps des vacances.

« Un long silence nous enveloppe, pour la première fois depuis qu’on se connaît. Je n’ai pas l’habitude de rester avec quelqu’un sans parler, à part pour regarder des films. Mais avec Cris, ça me parait naturel. Évident. Les faisceaux des phares balayent l’obscurité. Cris s’alanguit dans mes bras. Tout au fond de mon cerveau, je suis bien consciente des heures qui passent trop vite, que nous n’avons sans doute que très peu de temps devant nous, mais je refoule de mon mieux cette pensée. Cette nuit, je veux faire comme si nous avions tout le temps du monde, ou au moins tout l’été devant nous. Comme si Cris n’avait pas dû mentir à ses parents pour me revoir, et que ma tante ne risquait pas de me renvoyer dans ma banlieue demain ou après-demain. »

Bien entendu, la 4e de couverture de Rageot l’indique et ce n’est donc pas secret, les deux jeunes filles vont tomber amoureuses l’une de l’autre. Si Lili nous confie assez rapidement son orientation, aucune des deux adolescentes ne cherche à coller d’étiquettes et ça, c’est bien agréable. Elles n’ont pas vraiment besoin de définir les choses, à partir du moment où elles savent ce qu’elles veulent. Toutefois, leur histoire connaitra des rebondissements, il faut bien que les blessures secrètes apparaissent à un moment ou un autre. L’homosexualité est ici abordée avec une justesse incroyable, sans clichés ni débats. Si Lili peut assumer, ou au moins nous le faire croire après ce qu’elle a vécu, pour Cris, dont les parents sont sur place c’est plus complexe. Et disons que les parents de Cris n’ont pas vraiment envie de laisser leur fille sortir avec une autre fille, ça ne rentre pas dans leurs plans de carrière, d’avenir ni dans la tradition de la famille. C’est donc un thème majeur de l’adolescence qui est abordé ici avec une plume adéquate.

Pour justement parler de cette plume, je me suis de suite sentie à l’aise dans l’histoire. Notre narratrice est Lili et nous voyons donc les choses de son point de vue, ce qui est très intéressant, car son vécu et l’épreuve récente lui donnent une vision des choses bien particulière. Elle se débrouille plutôt bien pour lire les gens, mais cela ne suffit pas toujours. Cris, elle, manque clairement de confiance en elle et les autres ne lui font plus confiance non plus. Se découvrir, réapprendre à s’aimer pour finalement s’aimer, le temps d’un été ou bien plus encore, qui sait. Un vrai roman feel-good, ou la guimauve zéro sucre ajouté (lol^^) pour la plage cet été.

Et vous, plutôt sirène ou licorne ?

LE roman young adult de l’été, incontestablement ! Partez avec Lili pour une aventure au bord de mer. Quand une Sirène rencontre sa Licorne, ça fait des vagues ! Tenez bon à la barre, l’accalmie est en vue. Bon voyage avec Écume et Renfield et surtout; n’oubliez jamais l’amour ! Il parait que ça fait des miracles (avec le maquillage aussi).

J’ai beaucoup aimé ce roman qui se lit vit et qui est un super doudou d’été ! À consommer sans modération, promis le bikini restera à votre taille (et n’oubliez pas que pour porter un bikini le seul prérequis est d’avoir un corps ! PS : en librairie le mercredi 20 juin. Ne le loupez pas

 

40 réflexions sur “[Chronique] La Sirène et la Licorne, la romance de l’été à lire absolument !

  1. Natieak dit :

    Coucou
    Comme toi, je trouve que la couverture est franchement très réussite ! ça donne envie d’en savoir plus et je dois que que le contenu à l’air d’être tout aussi à la hauteur. Les thèmes abordés ne sont pas si faciles entre le harcèlement, qui ne semble pas être le thème central du livre mais tout de même, et le rapport amoureux entre les deux jeunes filles, sans oublier « la famille ». ^^ Il y a de quoi rendre cette lecture très intéressante.
    Passe une belle journée

    J'aime

  2. vanessaplume dit :

    La couverture et le titre me plaisent déjà beaucoup (et c’est peut-être bête mais je vais plus facilement m’attarder sur un livre dont le titre/la couverture m’interpelle).
    J’aime bien lire de temps en temps de jolies histoires d’amour… et la façon dont tu en parles donne envie de le découvrir!
    Merci pour ton avis

    J'aime

  3. Serena dit :

    Hello,
    Je trouve la couverture adorable et le titre donne envie j’avoue, après j’ai peur que ce soit un peu trop une lecture jeunesse pour que ça me transporte, mais les thèmes ont l’air intéressants alors pourquoi pas pour cet été 🙂
    Des bisous !

    J'aime

  4. jessbricole dit :

    Coucou,
    C’est vrai que la couverture est magnifique et donne envie d’ouvrier ce livre. Je pense que je pourrai me laisser tenter par ce livre si ma PAL n’etait pas aussi haute😂
    Bisous ma belle 😘😘

    J'aime

  5. Sarah_Croft dit :

    Je sais qu’on ne doit pas juger un livre à sa couverture, mais j’adore l’illustration !
    Et puis je me reconnais pas mal en Lili aussi par rapport à son vécu et puis sa passion du maquillage, ahah

    J'aime

  6. Samba Sisters Touch dit :

    Coucou,
    Je te l’ai déjà dit mais j’aime beaucoup tes revues littéraires. Tu n’en dévoiles jamais trop, juste assez pour donner envie de lire l’ouvrage. C’est une histoire sur la quête d’identité, un sujet d’actualité dans une société où l’on met les gens dans des cases. Je ne sais pas si je lirai ce livre, mais c’est une belle découverte. Merci !

    J'aime

  7. peggyvanderhispallie dit :

    coucou, la couverture est trop mignon, quand j’ai lu sirène et licorne je m’attendais pas du tout a ce genre de résumé sur l’histoire. je pense que ce livre est tout a fait ce que je lis peut être je me laisserais séduire
    bonne journée

    J'aime

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.