[Chronique] With you d’Amélie C.Astier et Mary Matthews, la dark romance que vous n’oublierez pas.

Astier - Matthews - Dark Romance With You

Publié aux éditions Milady – New Adult – Mars 2018 – 561 pages
Merci à Milady pour cette lecture

Il y a quatorze ans, les vies de Reagan Kane et de Vic Kristensen se sont liées à jamais.
Ils ont été kidnappés et séquestrés durant leur adolescence.
Ensembles, ils ont vécu le pire, et dans le secret, ils se sont aimés malgré le calvaire de leur captivité.
Mais la vie les a séparés.
Aujourd’hui, alors que la justice s’apprête à être rendue, leurs chemins vont se croiser de nouveau.
Ils ont changé, et les stigmates de plusieurs années de souffrance ont forgés leurs existences.
Lorsque le présent les replonge dans leurs cauchemars du passé, Reagan et Vic vont découvrir que les blessures infligées à cet amour, sont loin d’être refermées.

Je ne suis pas une lectrice de Dark Romance et je l’avais clairement dit dans ma chronique de Dark and Dangerous Love, mais ce dernier étant une histoire avec des vampires, je ne peux pas comparer. Car avec With you, si les monstres sont de sortie, ils n’ont malheureusement rien de fantastique ou de mythologique. Ils portent ici des visages bien humains et une âme bien pervertie. Le résumé et la couverture de With you m’ont séduit et j’ai alors voulu le découvrir. Comprendre ce qu’était le genre et voir si c’était pour moi. Ce que je peux dire c’est que ce roman vous ébranle et vous émeut en très peu de temps. Tout du long, vous retenez votre souffle. Le bien triomphera-t-il du mal ? Et que faire des démons intérieurs ? Ceux de deux personnes qui se sont aimées dans le pire tourment, pourront-elles se retrouver dans la liberté relative qui est la leur ?

C’est avec appréhension que je me suis donc lancée dans ce pavé si énigmatique. Mais, ce roman m’a très vite embarqué, et j’ai plongé dans l’’effet addictif de ce texte. Non dénué d’émotions ni de réalisme, c’est une histoire qui vous colle des bleus à l’âme. Tout commence 14 ans plus tôt. Reagan et Vic, deux adolescents qui ne se connaissent pas, 14 ans, vont se retrouver enfermés, ou plutôt, séquestrés, ensemble, chaîne au pied. Isolés, les deux jeunes ne vont pas avoir d’autre choix que d’apprendre à vivre ensemble. Très vite, ils vont réaliser qu’ils sont très loin d’envisager toutes les horreurs qui les attendent. Leur ravisseur est capable du pire, mais certainement pas du bien. Aucun moyen de s’échapper, les deux jeunes ne voient même pas la lumière du jour. Comment tenir bon ? Reagan va alors être le roc de Vic. Mais sans s’en rendre compte, la jeune fille sera, elle aussi, le soutien inébranlable du garçon. Et dans l’horreur de la captivité et des sévices, naquit un amour plus fort que la violence. De nos jours, 10 ans après leur sortie, âgés désormais de 28 ans, Vic et Reagan se retrouvent après dix ans de séparation. Dix ans de manque, de souffrance et de démons à la fois plus présents et plus lointains. Pourront-ils se retrouver alors que la distance les sépare et que leurs plus grands secrets vont être révélés à tous, pendant le procès de cet abominable ravisseur au sourire pervers ? Nous allons suivre le procès, les moments en dehors du tribunal, mais aussi replonger dans le passé des adolescents pour découvrir alors les plus infâmes instants de leur captivité.

Dark Romance - With You

Comment se remettre d’un tel traumatisme ? C’est une question qui va devenir notre dans cette lecture. Nous sommes obligés de nous projeter dans cette histoire à l’abominable cruauté. Mais, les moments d’amour, cet amour unique qui prend le temps de se construire, vont venir nous apaiser et nous aider, nous aussi, face à l’horreur de la séquestration et ses pires tourments. Reagan et Vic nous racontent alternativement leur histoire, au présent, mais également au passé. Nous comprenons comment chacun a vécu les choses et ce qu’ils attendent du présent. Une punition pour un crime, une seconde chance pour eux. Mais le procès qui se prépare depuis 10 ans ne promet rien. Seuls l’avocat de la défense et le procureur peuvent orienter les avis du jury. Nous vivons une tension intense jusqu’au verdict, mais aussi plein de choses intéressantes. Il est évident qu’une telle expérience de vie a laissé ses marques, sur les principaux intéressés, et nécessairement sur leurs familles, leurs amis. Cela a influencé leur carrière, leur vie sociale, certains de leurs choix, cela est responsable de nuits passées à cauchemarder, de la peur des ombres et du noir, du bruit d’une serrure… On n’imagine pas le nombre de détails qui pour deux jeunes violentés n’en sont plus.

Leur histoire d’amour est bien évidemment complexe et difficile à comprendre pour les autres. Comment imaginer que les sentiments sont réels vu le lieu de leur éclosion ? Et pourtant… Des questions multiples qui ont donné suite à des décisions, pas toujours les meilleures. Leur histoire, Reagan et Vic veulent la garder précieusement, la vivre dans leur bulle, mais la réalité du quotidien est là. Leur amour est pur. Intense. Indéniable. Certes, ils se sont aimés jeunes et dans l’enfer, mais pourquoi ne pourraient-ils pas le vivre au présent. Cela suppose de régler bien des détails et d’en découdre avec leur terrible passé et aussi avec l’opinion publique et familiale. C’est un vrai combat qu’ils mènent, parfois même contre eux même. Mais c’est une sublime romance qui nait dans l’ombre pour aller vers la lumière. Sans cet amour, seraient-ils seulement encore vivants aujourd’hui ?

Les personnages de cette histoire sont parfaitement construits. Leur psychologie est définie, cohérente, pertinente. Nous lisons et comprenons les réactions de chacun. Tout particulièrement, c’est le personnage de Reagan qui nous bouleversera par son courage, sa force, sa détermination. Vic nous touchera par sa douceur et son courage aussi dans l’horreur absolue. Quant au monstre, là également tout est mis en place minutieusement pour que l’on saisisse et vomisse sa perversité, qu’on le haïsse pour ses crimes et son comportement. Les plumes des auteures sont ici, pour moi, prodigieuses. Elles nous expliquent d’ailleurs en fin d’ouvrage la difficulté à écrire parfois des choses si sombres. Des choses qui sont importantes, utiles, la noirceur n’empêchant pas l’amour de naitre et de s’épanouir, de devenir une jolie histoire à sa façon bien personnelle. Je ne sais pas exactement comment l’idée d’un tel défi littéraire leur est venue, mais elles ont su se l’approprier à merveille. Car, si le livre nous conte 4 ans en enfer, c’est une éternité d’amour qu’il nous offre par la suite. Et nous ressortons plein de questions introspectives, de doutes, de certitudes, de douleurs, mais surtout de lumière.

Ce roman est réservé à un public averti en raison de la violence contenue. Toutefois, il s’agit ici d’une sublime histoire d’amour, de vie, de seconde chance. Les plumes des deux auteures se mêlent à merveille pour nous conter une histoire d’amour jugée tabou, pourtant si belle, si puissante. À lire par ceux qui savent que l’obscurité n’existe pas sans la lumière. Magnifique.

Je ne peux pas mettre coup de cœur, tout simplement en raison de la violence et de certains choix que j’ai pourtant compris et acceptés. Mais c’est assurément une claque, un uppercut, une remise en question et en place. Bravo aux auteures, vous avez repoussé les limites et c’est prodigieusement exécuté. Vic et Reagan resteront longtemps dans mon cœur. 

30 réflexions sur “[Chronique] With you d’Amélie C.Astier et Mary Matthews, la dark romance que vous n’oublierez pas.

  1. Serena dit :

    Hello,
    Waoh c’est hyper violent effectivement même si suivre le procès doit être intéressant mais clairement ça m’empêcherait de dormir je pense ce style de lecture alors je pense que ce n’est pas pour moi ^^
    Des bisous 🙂

    J'aime

    • BettieRose dit :

      Sache par contre qu’en papier, ça fait un gros pavé un peu lourd. (Tu m’avais parlé du poids d’un livre l’autre jour et je n’y avais jamais songé…). Mais il se lit bien et je suis certaine que ça te plaira ! (oh et d’ailleurs, hier je lisais Ready Player One qui est horriblement lourd et j’ai pensé à toi tout du long ! Je me suis dit qu’il fallait alléger les livres).

      J'aime

  2. Laura dit :

    Coucou,

    C’est un livre que je pourrai totalement livre et même apprécier !
    Mes lectures sont bien souvent très sombres, alors je suis certaine qu’il me plairait !
    En tout cas, ta revue fait envie !

    Belle journée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

    J'aime

  3. Sarah_Croft dit :

    J’ai tellement peur de ce genre d’histoire dans la réalité que je ne sais pas si j’oserais lire ce livre. C’est quand même beau comme histoire de voir comment ces 2 jeunes peuvent s’aimer et se soutenir dans ce qu’ils ont vécu mais en même temps c’est horrible de revoir quelqu’un qu’on aime et qui nous rappelle un lourd passé.

    J'aime

  4. jennifer bronisz dit :

    cc je l ai lu le mois dernier, cette Dark romance m a mis une putain de claque! (dsl pour la vulgarité) .. j’ai été submergé d’émotions! ce livre me marquera pendant longtemps pour moi c est une pépite!
    les auteures vont très loin! c’est ce que j’aime dans leur écritures!
    J’aime l’histoire d’amour magnifique et poignante qui ressort de ces actes horrifiques!!! et le verdict on en parle ??

    J'aime

  5. jane read dit :

    cc je l ai lu le mois dernier, cette Dark romance m a mis une putain de claque! (dsl pour la vulgarité) .. j’ai été submergé d’émotions! ce livre me marquera pendant longtemps pour moi c est une pépite!
    les auteures vont très loin! c’est ce que j’aime dans leur écritures!
    J’aime l’histoire d’amour magnifique et poignante qui ressort de ces actes horrifiques!!! et le verdict on en parle ??

    J'aime

  6. La route des lecteurs dit :

    C’est vraiment une lecture qui doit être dur et terrible. Pourtant, les diverses chroniques sont parvenues à me donner envie de lui laisser sa chance. Peut-être pas aujourd’hui ni demain mais dans quelques temps, quand je sentirais que c’est le bon moment (même si je ne pense pas qu’il y ait un bon moment pour ce type de livre).

    J'aime

  7. Les Lunettes de Jenny dit :

    Je n’ai jamais lu de Dark Romance mais ton avis me donne envie de mettre ce livre dans ma PAL même si j’ai un peu peur de ce genre de violence. Je verrai bien.

    J'aime

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.