[Chronique] La Faucheuse – Tome 2 Thunderhead de Neal Shusterman, accrochez-vous les turbulences approchent.

Publié dans la Collection R (Robert Laffont) – 15 mars 2018 – 576 pages
Traduction : Stéphanie LEIGNIEL 
Merci à la Collection R pour cette lecture
« Les humains apprennent de leurs erreurs. Moi pas. Je ne commets jamais d’erreur. »

Le Thunderhead, l’intelligence artificielle qui gouverne le monde, a interdiction de se mêler des affaires de la communauté des faucheurs.
Il ne peut qu’observer… et il n’aime pas ce qu’il voit.
Véritable best-seller aux États-Unis, ce deuxième tome de la trilogie La Faucheuse est en cours d’adaptation par les studios Universal.

Voici enfin la chronique oubliée du mois ! Je ne sais pas comment je me suis débrouillée, mais je me suis retrouvée à penser que cette chronique était faite depuis longtemps alors que pas du tout. Si j’aime laisser décanter le livre avant de le chroniquer, je n’aime pas pour autant le faire 3 semaines plus tard. Heureusement, ma lecture était fluide et j’ai pris des notes à la fin, donc je vais pouvoir en parler correctement (enfin j’espère). Vous vous souvenez peut-être à quel point j’avais aimé le premier tome de La Faucheuse ? Oui, c’était un coup de cœur. Est-ce de même pour ce second tome ? Eh bien non, mais ce n’est pas si grave, car ce fut ce que j’aime appeller une excellente lecture et je vous en parle de suite !Thuderhead

/!\ SPOILERS ALERT – TOME 2 – CONTIENT DES SPOILERS SUR LE TOME 1 /!\

La fin du tome 1 était plutôt douloureuse et audacieuse. J’avais hâte pour ma part de retrouver cet univers et de voir ce qu’il advenait de nos adolescents en formation. La vie ne leur avait pas fait de cadeaux, mais n’est-ce pas le prix à payer pour avoir le droit de donner la mort ? Toujours est-il que l’auteur nous laissait sur un insoutenable suspens et la tête pleine de questions. J’avoue que je ne savais pas du tout à quoi m’attendre dans ce tome 2, et tant mieux, car j’ai eu une sacrée surprise en le découvrant ! Si je ne l’ai pas trouvé aussi addictif que le premier tome, c’est très certainement pour la simple et bonne raison que nous n’avions plus la fraicheur de la découverte d’un univers atypique et complet. Pourtant, nous continuerons dans ce tome à nous familiariser avec ce futur où la vie est éternelle, à moins qu’un faucheur ne vous glane. Et ça… vous ne pouvez rien y faire.

Le plus difficile, quand on se lance dans une suite, c’est d’avoir encore en tête les éléments du livre précédent. Un an d’écart entre deux tomes et il y a forcément des petites choses qui nous échappent. Mais ici, ce ne sera pas un problème puisque nous sommes directement mis dans le bain de cet univers palpitant et des évènements récents. Cette fois-ci, nous allons pouvoir lire « le journal » du Thunderhead entre les chapitres, tout comme nous le faisions avec ceux des faucheurs dans le tome 1. Et c’est fascinant. L’auteur a réussi à offrir à son Thunderhead une crédibilité incroyable et surtout une parfaite neutralité… ou pas ! De manière globale, nous assistons à l’impuissance décisionnaire du Thunderhead dans la mesure où il n’est pas autorisé à intervenir dans tout ce qui concerne les Faucheurs. Mais ne pas agir ne veut pas dire ne pas voir. N’oublions pas que le Thunderhead est parfait, il pourrait donc nous réserver quelques surprises.

Sans quitter le chemin tracé dans le premier opus, l’auteur nous offre ici un univers renouvelé et qui semble infini en possibilités et je dois avouer avoir trouvé ce tome encore plus dépaysant. Finie la formation-compétition, Citra est désormais Dame Anastasia et glane professionnellement avec son mentor, Dame Curie. Les deux femmes sont devenues bien plus proches et se comprennent parfaitement. Citra, fidèle à elle-même et à sa personnalité, va nous surprendre avec une façon bien à elle de glaner. Quant à Dame Curie, elle est toujours aussi douce et avenante, mais très intelligente. Pour Rowan, les choses sont bien plus compliquées, mais je ne vais rien vous dire ici, car il faut vraiment en avoir la surprise. C’est un garçon très fort, rusé et intelligent, et qui est prêt à bien des sacrifices et qui ne va pas en finir avec la souffrance dans ce deuxième volume. Les autres personnages du tome initial seront là également et certains vont véritablement nous surprendre ! Petite touche d’humanité en plus, Neal Shusterman fait intervenir deux jeunes garçons « ordinaires » dans cette histoire et chacun possède un rôle à jouer très important.

L’intrigue est complexe, nous suivons plusieurs personnages, apprenons à les connaitre, voyons le monde que l’on pensait presque stable, trembler de terreur et de tension. Certains sont prêts à tout pour prendre le pouvoir… Eh oui, l’être humain dans toute sa splendeur. Les constats du Thunderhead ne manquent pas de cynisme et ils nous font réfléchir sur notre « humanité » et notre expansion sur la Terre. Cependant, le roman n’est pas moralisateur, rappelez-vous de la neutralité du Thunderhead et de tout ce qu’il a fait pour notre planète et civilisation. Quelque part, le Thunderhead devient comme un personnage et je me suis surprise à attendre ses pensées avec impatience, voire à m’attacher à cette intelligence artificielle absolue.Collection R

Les tensions entre deux camps de faucheurs donnent le rythme et nous n’avons pas vraiment le temps de souffler tant les informations sont nombreuses, les arguments incisifs et les personnages effrayants dans certains cas. On a cette impression que, dès lors la mise en branle de la machine, plus rien n’arrêtera l’engrenage fatal. Et en parlant d’engrenage, remercions l’auteur de nous avoir offert un décor « secondaire » absolument fascinant tant sur son fonctionnement que sur son utilité ou son architecture. Si je n’ai pas forcément envie d’être un sujet de glanage, je serais bien partie avec Dame Anastasia et Dame Curie. Quoique… Toujours est-il que tout est mis en oeuvre pour que le lecteur sente cette horrible pression qui monte crescendo jusqu’à un final explosif et toujours plein de suspens. Je me demande bien ce que nous réserve le tome 3, bien entendu grâce à cette impressionnante fin « façon cliffhanger », on peut se douter de quelques éléments, mais si j’ai bien compris une chose avec cette série c’est que nous ne sommes pas au bout de nos surprises !

Un tome réussi et rythmé qui nous réserve bien des surprises et nous prépare au prochain volet. De l’action, de la réflexion, des nouveaux personnages, des séparations, des retrouvailles, des liens et des manipulations, le tout sous l’œil vigilant du Thunderhead. Personnage phare de ce tome, il nous permettra de mieux comprendre ce monde « parfait » et ses limites. Zombie Tarot - Pierres

Rien à redire, l’auteur maitrise son univers d’une main de maitre et déplace toujours ses pions au moment où on s’y attend le moins. Je n’ai rien vu venir et ça fait mal. Une belle claque, une série qui prouve que le YA en a dans le ventre et est plus que digne d’être lu. Action, réflexion, émotion. Et un final OMG !


Tome 1 - Faucheuse - Collection RMa chronique du tome 1 :

12 réflexions sur “[Chronique] La Faucheuse – Tome 2 Thunderhead de Neal Shusterman, accrochez-vous les turbulences approchent.

  1. Satine's books dit :

    Ah Seigneur !!!!! 😀 (je ne l’invoque pas souvent celui là!)
    Tu me donnes envie de le lire tout de suite ! Je pense que je vais me commander la série rapidement =)
    Merci pour ta belle mise en valeur du roman et ton avis =)

    J'aime

  2. entournantlespages dit :

    J’ai lu plusieurs chroniques qui principalement préféré ce deuxième tome, ça change là ! J’avais adoré le premier tome et j’ai vraiment hâte de me mettre à celui-ci, je me le prévois pour mai. J’ai hâte d’en savoir plus sur le Thunderhead et l’influence qu’il possède sur la population et suivre la communauté des Faucheurs avec Citra et Rowan.

    J'aime

    • BettieRose dit :

      Tu vas voir que niveau Thunderhead c’est fascinant ! Eh oui j’ai vu que j’étais dans la tendance inverse avec le tome 1. Pourtant les deux sont excellents, mais comme je disais c’est peut être l’aspect découverte totale ?

      Aimé par 1 personne

  3. La route des lecteurs dit :

    Le tome 1 avait été un gros coup de coeur pour moi ! J’avais absolument adoré ❤️️
    Je n’ai pas encore lu ce tome 2 (je ne l’ai même pas encore dans ma PAL) mais j’ai hâte et, en même temps, je me dis que ce n’est pas plus mal vu que la fin est apparemment horrible ^^

    J'aime

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.