[Chronique] La première fois qu’on m’a embrassée je suis morte de Colleen Oakley

Publié aux éditions Milady – Janvier 2018 – 500 pages
Traduction Alix Paupy
Merci à Milady pour cette lecture

« Si j’ai appris une chose, c’est que l’amour est chaotique. Il ne nous est pas livré dans un joli paquet. Il ressemble plutôt au cadeau d’un enfant, tout froissé et gribouillé au crayon. Imparfait. Mais toujours un cadeau. Seulement, tous les cadeaux de ne sont pas faits pour durer éternellement. »

Jubilee Jenkins souffre d’un mal extrêmement rare : elle est allergique au contact humain. Après avoir été embrassée par un garçon au lycée, elle se retrouve aux urgences à la suite d’un choc anaphylactique. Dès lors, elle décide de ne plus sortir de chez elle pendant des années. Mais à la mort de sa mère, Jubilee doit affronter le monde et les gens. Un jour, à la bibliothèque, elle fait la connaissance d’Éric Keegan et de son fils adoptif, un petit génie perturbé. Bien qu’Éric ne comprenne pas pourquoi Jubilee le tient à distance, il est sous le charme… De manière inattendue, leur rencontre va permettre à ce trio irrésistible de s’ouvrir à la vie et à l’amour. Lire la suite

Premières lignes #5 : La première fois qu’on m’a embrassée, je suis morte.

Chers lecteurs,

Le rythme est pris pour ce rendez-vous du dimanche. J’ai découvert ce rendez-vous chez ma copine Olivia de La Couleur des mots, mais je connais très bien le blog dont il est issu, Ma Lecturothèque.

Voici le principe de « Premières Lignes » expliqué par la créatrice du rendez-vous :

Chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Mettez le lien de votre RDV en commentaire de l’article, et je dresserai une petite liste. Elle est actualisée chaque semaine en fonction des participant.e.s.

Facile et sympa, non ? Alors, c’est parti !

Lire la suite

[Chronique] Les écorchés tome 1 – Ruine de Tillie Cole

Publié aux éditions Milday – 01 décembre 2017 – 422 pages
Traduction : Fanny Adams
Merci à Milady pour cette lecture

Kisa est la fille du chef de la mafia russe de New York qui tient le Donjon – un ring clandestin – et la fiancée d’Alik, un tueur endurci. Un jour, elle croise par hasard un sans-abris couvert de tatouages et de cicatrices qui éveille en elle des sentiments inconnus. Quelque temps plus tard, elle le revoit en train de combattre au Donjon. Alors qu’il sème la peur et la mort sur son passage, Kisa brûle de désir pour cet homme que tout le monde appelle Ruine. Mais celui-ci poursuit un but ignoré de tous : il recherche celui qui lui a volé sa vie et souhaite assouvir sa vengeance qu’il attend depuis de trop longues années… Lire la suite

[Chronique] Le joueur de billes de Cecelia Ahern

Publié aux éditions Milady – Novembre 2017 – 348 pages
Traduction Fabienne Vidallet
Merci à Milady pour cette lecture

 

Lorsque Sabrina Boggs tombe par hasard sur une mystérieuse collection de billes ayant appartenu à son père, elle réalise soudain qu’elle ne sait rien de l’homme avec qui elle a grandi. Et cet homme dont la mémoire part à la dérive ne peut pas l’aider : il a lui-même oublié qui il était. Sabrina ne dispose que de vingt-quatre heures pour déterrer les secrets de l’homme qu’elle croyait connaître. Une journée à exhumer des souvenirs, des histoires et des gens dont elle ignorait l’existence. Une journée qui va la changer, elle et les siens, à jamais. Lire la suite

[Chronique] Les Yeux de Sophie de Jojo Moyes

Publié aux éditions Milady – 20 octobre 2017 – 563 pages
Merci à Milady pour cette lecture.

« J’ai cru que c’était la fin du monde. J’ai cru que rien de bon ne pourrait plus m’arriver. Je ne mangeais plus, je ne sortais plus. Je ne voulais plus voir personne. Mais j’ai survécu. Contre toute attente, j’ai fini par surmonter l’insurmontable et, petit à petit, la vie m’a paru vivable. »

France, 1916. Sophie veille sur sa famille en zone occupée pendant que son mari se bat sur le front. Quand un officier allemand pose les yeux sur le portrait qu’Édouard a fait de son épouse, une dangereuse obsession naît, qui amènera Sophie à prendre une terrible décision.
Un siècle plus tard, à Londres, Liv reçoit ce portrait comme cadeau de mariage avant de perdre l’homme qu’elle aime. Une rencontre pleine de promesses lui permet alors de prendre conscience de la véritable valeur du tableau. À mesure qu’elle découvre le passé trouble du portrait, la vie de Liv est bouleversée une nouvelle fois, et il lui semble que son destin est étrangement lié à celui de Sophie. Lire la suite

[Chronique] Two Rivers de T.Greenwood

Publié aux éditions Milady – 22 septembre 2017 – 475 pages
Merci à Milady pour cette lecture

 

Harper Montgomery mène une existence assombrie par le chagrin et la culpabilité. Depuis la mort de sa femme, son quotidien se réduit à son travail à la compagnie ferroviaire et à sa fille, qu’il élève seul du mieux qu’il peut. Encore dévasté par la perte de son grand amour et rongé par un acte terrible qu’il a commis des années plus tôt, il ne désire qu’une chose : racheter ses erreurs passées. Lorsqu’un train déraille à Two Rivers, dans le Vermont, Harper va trouver sa rédemption sous les traits d’une survivante de l’accident. Maggie, jeune fille de quinze ans, a besoin d’un toit. Malgré son appréhension, Harper accepte de la recueillir. Mais bientôt, il comprend que l’apparition de l’adolescente à Two Rivers n’est pas tout à fait le fruit du hasard.

 

Cette chronique, première postée depuis le lifting de mon blog, me permet aussi d’inaugurer de nouvelles images pour segmenter ma chronique. J’aimais mes anciens, mais il fallait un peu plus de modernité et surtout je ne les trouvais plus assez « propres » (je me débrouille comme je peux sur Photoshop). Alors voilà, j’ai même pu inaugurer l’image blablabla, ce n’est pas rien ! Quand j’ai vu ce roman Two Rivers, le titre ainsi que la couverture m’ont vraiment intriguée. Toutefois, je n’avais pas fait le rapprochement entre ce nouveau roman et le précédent de l’auteure, Mémoires d’elles, que je souhaite lire et acheter depuis un bon moment. Quelque chose me dit que le moment va se rapprocher, car j’ai vraiment beaucoup aimé sa plume dans Two Rivers. C’est un livre que j’ai eu du mal à lâcher tant il m’a plongée dans une ambiance toute particulière. Je vais donc vous expliquer en quoi ce livre m’a plu et cesser le blablabla. Lire la suite