[Chronique] Leo de Mia Sheridan

leosheridanPublié aux éditions Hugo New Romance – Septembre 2016 – 286 pages

resume

Evie et Leo se sont rencontrés à l’orphelinat où ils se sont liés d’une amitié indéfectible. En grandissant, leur amitié s’est transformée en un amour profond. Ils se sont promis que dès qu’ils auraient dix-huit ans et qu’ils sortiraient de leur foyer d’accueil, ils vivraient ensemble et construiraient une vie.
Mais, contre toute attente, Leo est adopté alors qu’il est adolescent et quitte le foyer pour une autre ville. En partant, il promet à Evie de l’appeler dès qu’il est installé et, surtout, de revenir la chercher dès sa majorité. Mais elle n’aura plus jamais de ses nouvelles…
Huit ans plus tard, Evie s’est reconstruite. Elle a un travail, des amis, elle est heureuse. Jusqu’à ce qu’un homme étrange fasse irruption dans sa vie, lui expliquant qu’il est là de la part de Leo qui souhaite savoir si elle va bien. Evie est attirée par cet homme au charme dévastateur, mais elle ne sait pas si elle peut lui faire confiance ou s’il cache un secret au sujet de la disparition de Leo.
Saura-t-elle faire la part des choses ?

MONAVISV2

Le nom de Mia Sheridan vous évoque sans doute quelque chose et pour cause, elle est l’auteure de Archer’s voice, ce fabuleux roman New Romance qui a su émouvoir grand nombre de lecteurs. En choisissant de lire Leo, je me suis interdit toute comparaison à Archer’s voice. Pourquoi ? Parce que ce sont ici deux livres bien différents avec des histoires qui divergent tout autant. J’ai pu voir nombre de critiques précisant que Leo s’avérait beaucoup moins émouvant ou touchant que Archer’s voice. Malgré moi, je me suis lancée dans cette lecture avec des attentes revues à la baisse. Résultat, j’ai adoré cette histoire, j’ai succombé au charme des personnages et me suis beaucoup attachée à Evie. Alors oui, j’avais deviné le principal fil de l’intrigue, mais peu importe, je ne peux que reconnaitre avoir passé un moment excellent dans cette jolie romance.

Un départ difficile, une promesse non tenue…et puis une rencontre 

Evie a réussi à faire sa vie tant bien que mal. Avouons que pour elle, les choses n’ont pas commencé de manière idéale. C’est ainsi qu’enfant, elle vécut dans un foyer avec des parents d’accueil. La vie n’y était pas forcément belle, mais Evie avait son rayon de soleil : Leo. Lui aussi vivait en placement, sans famille, sans racines. Petit à petit, ils ont construit un lien unique, fort, magique. Mais, soudainement, quand il a eu 15 ans Leo fut adopté et dut partir à l’autre bout du pays. En faisant une promesse à Evie : rester en contact et revenir la chercher lorsqu’elle aurait 18 ans, soit 4 ans plus tard. Cette promesse, accompagnée de déclaration et démonstration d’un amour inconditionnel, Leo ne l’a jamais tenue. Alors Evie, avec difficulté, mais aussi courage s’est construit sa vie avec deux emplois, des amis. Pas d’amour charnel, mais du quotidien, des amis et de la joie qu’elle disperse sans même s’en rendre compte autour d’elle. Puis, soudainement, elle rencontre un homme, incroyablement charismatique, qui rien qu’au premier regard la fait vaciller. Il dit être un ami de Leo qui s’inquiète d’elle. Perturbée, Evie laisse malgré tout cet homme rentrer dans sa vie, dans son cœur. Mais au fond, elle sent qu’il cache quelque chose… Evie, derrière sa gentillesse et son amour inconditionnel, saura-t-elle se protéger et voir la vérité ? Pourquoi lui fait-il tant d’effet, ce Jake ?

La narration se tourne du point de vue d’Evie, ce qui permet au lecteur de bien la cerner, la comprendre et vivre avec elle l’arrivée de Jake dans sa vie et tout ce qui en découle. L’auteure nous offre également de précieux flashbacks nous aidant à intégrer l’histoire d’Evie et Leo avant que celui-ci ne disparaisse. Evie a depuis longtemps décidé de ne plus penser à lui, il n’a jamais tenu sa promesse et elle lui en veut autant qu’elle l’aime. Elle l’aime autant qu’elle s’inquiète de savoir ce qu’il est devenu. Jamais elle ne retrouva sa trace et ignore tout de ce qui s’est passé. Peut-être a-t-il une bonne excuse pour ne pas tenir sa promesse ? Car Evie se persuade que Leo demeure aussi passionné et courageux qu’elle l’a connu, son Leo. Jake dissipera rapidement l’affaire et les raisons de sa présence. Troublée, Evie craque, elle qui jamais ne s’autorise à se lâcher. Cet homme lui fait perdre tous ses moyens, elle ne répond de rien à ses côtés et se retrouve alors dans une situation bien inédite pour elle. Nous assistons à l’envol de cette femme dévouée envers les autres et qui ne pense jamais à elle. Cette jeune fille qui jouit de ce que la vie lui offre, tellement précieux, après les années horribles du passé. Rapidement, le lecteur s’attache à elle et même s’y identifie, pour peu d’être aussi ouvert et altruiste qu’elle. Nous frissonnons en même temps qu’elle pour Jake, mystérieux, qui semble dissimuler quelque chose, mais tellement séduisant. Si, comme bien souvent dans ce genre de roman, sa beauté est mise en avant, il apparait vite évident que cet homme réserve bien d’autres qualités à la femme qu’il aimera.

Des secrets à découvrir, mais à quel prix ?

Au fur et à mesure que la relation évolue, Evie fait de minimes découvertes qui la rendent incertaine. Mais, toujours à l’écoute, elle ne veut que comprendre, que connaitre cet homme. Dans le même temps, nous nous rendons compte qu’elle ne peut s’affranchir totalement de Leo. Et ce garçon qui prétend l’avoir fréquenté la trouble tellement. Pourtant, Evie fait l’effort de se laisser porter par l’histoire, par l’amour et nous vivons à ce rythme presque tout au long du roman. Bien sûr, et il ne s’agit aucunement d’un spoil, une révélation finale viendra bouleverser le fragile et merveilleux équilibre bâti par notre jeune couple. Evie devra faire face à beaucoup de choses. Au travers des secrets, saura-t-elle discerner le bon du mauvais ? Evie est incroyable. Elle incarne la femme généreuse et bienveillante par excellence. Compréhensive, patiente, jamais elle ne peut faire preuve d’égoïsme. Ce personnage nous touche forcément en raison des horreurs vécues dans l’enfance, les errances de l’adolescence et la perte de son âme sœur, Leo. Quant à Jake, nous sentons une certaine nervosité, fragilité, mais il aime avec tout son cœur, tout son corps.

La plume de l’auteur s’avère conforme à son style. Douce, parfois plus brute, elle évolue en fonction des humeurs, des scènes, des révélations. Nous évitant les longueurs ou quiproquos détestables elle nous entraine toujours plus près de la vérité. Si je disais en introduction que j’avais anticipé la révélation finale, d’instinct, elle ne m’a pas moins secouée pour autant. L’histoire se veut bouleversante et touchante et nous ne pouvons que rêver de lumières pour sauver des âmes ayant navigué trop longtemps dans la noirceur. Le couple incarne sans doute le couple idéal, pourtant, ils ne sauraient faire figure de modèles, restant tout simplement eux même. Si l’épilogue ne m’a pas forcément semblé utile (comme dans Archer’s Voice), il apporte malgré tout des réponses précieuses pour le lecteur qui ressent le besoin d’aller jusqu’au bout de quelque chose. Leo m’aura laissé une sensation de joie, d’amour et de bienveillance et je suis ravie d’avoir écouté mon instinct, de m’être lancée dans cette lecture pourtant parfois mitigée pour d’autres. Le coup de cœur ne se situait pas bien loin… Si je n’avais rien deviné, il aurait explosé au grand jour. En tout cas, c’est un roman que j’ai dévoré et je me réjouis de la version de Leo, intitulée Leo’s chance qui sort très bientôt.

enbref

Une magnifique romance portée par la plume de Mia Sheridan qui prouve une fois de plus sa capacité à faire ressentir un registre d’émotions incroyable au lecteur. Les personnages nous touchent, en particulier l’héroïne qui sort des clichés habituels et à laquelle il devient si facile de s’identifier. Une histoire d’amour comme on aime qui fait battre notre cœur même si quelques petites choses s’avèrent évidentes.

MANOTE

17/20

4flamants

Publicités

19 réflexions sur “[Chronique] Leo de Mia Sheridan

  1. Je dois être la seule demoiselle du monde entier à ne pas avoir aimé Archer’s voice et ne jamais l’avoir terminé d’ailleurs.. Je ne sais pas si je retenterai le coup, je n’aime pas rester sur un échec mais j’appréhende un peu.. On verra un jour, qui sait?

    J'aime

    • Oh bah si il ne t’a pas plu, faut pas se forcer. Si tu veux vraiment savoir comment ça se termine tout ça, doit bien y avoir des chroniques qui spoilent ^^ J’ai mis du temps à craquer pour Archer’s voice car j’étais persuadée de ne pas aimer. Et finalement…Voilà ^^

      J'aime

  2. Pingback: In my mailbox #1 – 25 septembre 2016 | BettieRose books

  3. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #56 | BettieRose books

  4. J’avais beaucoup aimé l’histoire de Leo et Evie 🙂 Je ne connaissais pas l’autrice, et j’ai été un peu déçue par la plume, trop académique à mon goût. Mais je me réjouis déjà de lire le point de vue masculin !

    J'aime

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s