[Chronique] Archer’s Voice de Mia Sheridan

archersvoice

Publié aux éditions Hugo Roman – 2016 – 394 pages

resume

Quand Bree Prescott arrive dans la petite ville du Maine, elle espère y trouver la paix qu’elle recherche désespérément. Elle est là pour oublier le traumatisme qu’elle a subi dans sa ville natale et recommencer une nouvelle vie. Mais à peine installée dans sa nouvelle maison près du lac, elle va croiser Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme sans voix. Archer’s voice parle de la rencontre d’une femme dont la mémoire reste bloquée sur une nuit d’horreur et d’un homme pour qui l’amour est la clé de sa liberté. C’est l’histoire d’un homme silencieux qui vit avec une blessure terrible et de la femme qui va l’aider à retrouver sa voix. C’est une histoire de souffrance, de destin, et du pouvoir de l’amour. Un roman poignant et captivant. Un héros sensuel et émouvant. Une héroïne blessée.

MONAVISV2

J’ai mis du temps à me décider à lire ce livre parce que la couverture française est juste horrible. Certes une couverture ne doit pas nous arrêter sur nos choix de lectures mais des fois, ça coince quand même. Bref passons sur ce désagrément, au moins en numérique j’ai pas eu à me taper la couverture en permanence. Je ne regrette absolument pas de m’être lancée dans ce roman qui aurait pu être un coup de coeur, il s’en est fallu de peu mais je vous explique tout plus bas.

Bree est une jeune femme qui souhaite prendre un nouveau départ après les terribles évènements qu’elle a vécu dans sa ville natale. Elle part donc façon road trip et décide de poser ses valises dans une adorable petite ville du Maine où il lui est possible d’être au calme et au coeur de la nature. Sa maison près du lac est un vrai havre de paix et Bree espère pouvoir avancer et aller mieux. Sa voisine est très accueillante et permettra à Bree de tout de suite se sentir à l’aise dans la ville tout comme le fait qu’elle trouve rapidement un emploi avec des patrons adorables. Elle se fait également remarquer par LE beau gosse du coin si convoité, le policier le plus connu de la ville dont la mère détient les principales terres de la ville. Mais Bree sera vraiment surprise le jour où elle tombera par hasard sur Archer. Cet homme qui ne parle pas et que personne n’approche. Ce solitaire, vivant enfermé dans son silence et dans la maison où il a grandi. Sans savoir vraiment pourquoi, Bree est fasciné par cet homme et va tout faire pour percer ses mystères, ses silences. Alors qu’elle est traumatisée par une nuit cauchemardesque au cours de laquelle sa vie a basculé, Bree peut se sentir mieux auprès de lui. Et elle, serait-elle la clé du silence et des souffrances de Archer ?

Le gros point fort de ce roman n’est autre que le personnage masculin principal Archer. Indéniablement sensuel, mystérieux, émouvant et touchant, nous ne pouvons que craquer pour ce solitaire blessé qui n’attend rien de la vie. Sa rencontre avec Bree venant bousculer toutes ses habitudes et sa morosité, il va devoir envisager les choses d’une manière différente pour la première fois. Enfin, il s’avère capable d’entrer en communication avec quelqu’un…et pas n’importe qui. Très vite les sentiments vont naître entre nos deux personnages principaux et cette histoire passionnelle, sensuelle et amoureuse est tellement forte qu’elle fait battre notre coeur page après page. On s’attache énormément à Archer, on l’aime vite dans ses imperfections et sa naïveté sur certains aspects de la vie. Quant à Bree on ne peut que la trouver courageuse, elle qui doit affronter ses propres démons, se retrouve aussi à aider l’homme qui fait battre son coeur à s’en sortir.

Rien ne sera simple car ce qu’a vécu Archer est lourd, très lourd et son cousin (le fameux policier) fera tout pour saboter sa relation naissante avec Bree. De même, sa tante ne souhaite pas le voir réapparaître car il pourrait bien sortir du silence et révéler des choses compromettantes au sujet de l’accident qui lui a valu de perdre sa voix. C’est grâce à l’aide et à la détermination de Bree qu’Archer va revenir à la vie. Et même si leur chemin est semé d’embuches et de combats, c’est une histoire d’amour sublime que nous livre Mia Sheridan et mon coeur s’est serré un bon paquet de fois.

Nous apprécierons également les lieux qui sont vraiment très agréables et la population de ce village qui a besoin d’évoluer, d’avancer et de se débarrasser de celle qui les tyrannise. Chaque personne que rencontre Bree semble prête à l’intégrer dans la ville et à faire d’elle une nouvelle habitante de leur commune et non une étrangère. Elle se fera ainsi rapidement des amies, mais aussi une ennemie. Quant à sa relation avec le cousin d’Archer, policier, elle sera plus d’une fois tendue, même si au fond Bree a une certaine affection pour lui. La vérité qui attend Archer et son cousin est terrible et Bree sera là pour les aider à l’affronter. Un livre qui vous fera vivre tout un tas d’émotions et pleurer des torrents de larmes.

Alors pourquoi n’est-ce pas un coup de coeur ? Et bien j’ignore s’il s’agit d’un problème de traduction ou s’il en est de même dans la version originale mais le vocabulaire est parfois bien trop pauvre, maladroit. Si les scènes du quotidien ou les conversations sont belles, sensuelles et également « vraies », les scènes érotiques qui sont quand même assez nombreuses sont elles d’une vulgarité bien trop contrastante avec le reste du livre. Le langage se fait doux et beau pour tout à coup tomber dans la grossièreté ce qui coupe selon moi tout intérêt à ses scènes qui auraient pu continuer dans la même sensualité et la même passion. Dommage d’avoir un tel décalage de vocabulaire au coeur d’un même roman. Voilà pourquoi je n’ai pas eu un coup de coeur total pour cette histoire. Si l’ensemble du livre était dans le ton de base, je pense vraiment que j’aurais pu mettre un 20/20 à ce livre. Il n’en reste pas moins que c’est une très belle histoire d’amour et de nouveau départ avec des personnages attachants. Enfin, je n’ai pas spécialement apprécié l’épilogue qui une fois encore fait dans le cliché pour moi et n’était pas forcément nécessaire.

enbref

Une magnifique romance portée par des personnages vraiment touchants. Difficile de ne pas succomber au charme d’Archer. Une ambiance conviviale dans cette petite ville du Maine et des rencontres intéressantes. L’histoire d’amour aurait pu être encore plus belle si elle n’avait pas été plombée par de la vulgarité sans intérêt dans les scènes érotiques. Sortez les mouchoirs, l’émotion est au rendez-vous.

 

MANOTE18/20

4flamants

(J’inaugure mon nouveau système de notation, complémentaire à la note que je vous donne ici et qui correspond toujours à celle que je laisse sur Livraddict)

Publicités

21 réflexions sur “[Chronique] Archer’s Voice de Mia Sheridan

  1. S’il y a bien une chose qui me rebute c’est la vulgarité dans la description des scènes d’amour… J’ai parfois l’impression que ça tourne au porno bas de gamme… Combien de fois, j’ai eu la sensation d’être passée à côté d’un roman à cause de cela…

    J'aime

  2. J’ai eu exactement le même avis que toi sur ce livre, le changement de registre pendant les scènes érotiques m’ont franchement choqué tellement la rupture avec le reste du texte était énorme ! Il y avait aussi quelques erreurs de typo/mise en page (peut-être que tu n’as pas eu les mêmes en version numérique ?) qui m’ont gâché le plaisir. Mais on passe tout de même un bon moment, les personnages sont quasi tous hyper sympas !

    J'aime

    • Oui j’ai ausi eu des erreurs et je pensais que ça venait de la version numérique. J’ai l’impression que c’est malheureusement pas la première fois chez Hugo. Dommage.
      Sinon oui les personnages ❤ et moi j'ai succombé au charme de Archer même s'il ne sera pas mon bookboyfriend number 1

      Aimé par 1 personne

    • Bah moi si tout le bouquin est sur le même genre de ton avec un langage cru…pourquoi pas mais là c’est l’immense différence ce ton qui m’a déçue.
      J’aurais vraiment aimé que tout reste dans la même sensualité et douceur. Tu peux décrire des scènes de sexe avec beauté, pas qu’avec vulgarité. Bon après on tombe pas non plus dans le porno hein mais…

      J'aime

  3. Je ne suis absolument pas tenté par ce roman. Comme je dois te l’avoir déjà dis (je pense ^^), je n’aime pas les romans truffé de scènes de sexe et c’est encore pire quand elles sont vulgaires ><
    Je passe mon chemin !
    Sinon, j'adore ton nouveau système de notation ❤

    J'aime

  4. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #39 | BettieRose books

  5. Pingback: Top Ten Tuesday : Les 10 livres où il y a des scènes de sexes régulièrement | BettieRose books

  6. Pingback: [Chronique] Leo de Mia Sheridan | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s