[Chronique] Forget Tomorrow de Pintip Dunn

forgettomorrow

Publié aux Editions Lumen – Janvier 2016 – 430 pages

resumeImaginez un monde où votre avenir a déjà été fixé… par votre futur moi !

Callie vient d’avoir dix-sept ans et, comme tous ses camarades de classe, attend avec impatience le précieux « souvenir », envoyé par son moi futur, qui l’aidera à se glisser dans la peau de la femme qu’elle est destinée à devenir. Athlète de haut niveau… Scientifique de renom… Politique de premier plan… Ou, dans le cas de Callie, tueuse.

Car dans son rêve, elle se voit assassiner Jessa, sa jeune sœur adorée… qu’elle passe pourtant ses journées à protéger des autorités, car l’enfant a le pouvoir caché de prédire l’avenir proche ! Avant même de comprendre ce qui lui arrive, Callie est arrêtée et internée dans les Limbes – une prison réservée à tous ceux qui sont destinés à enfreindre la loi. Avec l’aide inattendue de Logan, un vieil ami qui a cessé, cinq ans auparavant, de lui parler du jour au lendemain, elle va tenter de déclencher une série d’événements capables d’altérer son destin.

Lorsque l’avenir semble tout tracé, le combat est-il perdu d’avance ? Dans la veine de Minority Report, Forget Tomorrow est le premier tome d’une dystopie haletante, dont l’héroïne va devoir trouver un moyen infaillible de protéger sa sœur de la plus grande des menaces : elle-même…

MONAVISV2

Voici un livre que j’ai fini il y a un petit moment mais il y avait tellement de chroniques de partout sur les blogs (succès de cette sortie) que j’ai attendu un peu avant de vous en parler à mon tour. Posons les choses clairement : j’ai adoré cette lecture. Nous sommes dans un récit original (même si présentant quelques similitudes avec d’autres du genre) et qui vous retient du début à la fin.

Nous sommes dans le futur, et dans ce monde là, chaque personne reçoit lors de son dix-septième anniversaire un souvenir envoyé par son soi futur. Callie, comme tous les autres jeunes de son âge, attend ce jour avec impatience. Elle vit seule avec sa maman et sa sœur depuis que son père est décédé. Sa sœur et elle sont très proches, très fusionnelles et Callie ferait tout pour Jessa qui a des capacités psychiques qu’il faut cacher au gouvernement (chaque personne en possédant est enlevée et « étudiée »). Seulement, lorsque le jour du souvenir arrive, souvenir qui détermine toute votre vie (professionnelle et personnelle), Callie y voit un drame : dans ce fragment mémoriel qui lui est envoyé, elle se voit tuer sa petite sœur. Callie ne comprend pas : pourquoi ferait-elle ça ? Elle qui aime tant sa sœur…Peut-elle déjouer le futur ? Elle va tenter de prendre la fuite, aidée de Logan, le jeune homme dont elle amoureuse mais à qui elle n’a pas parlé depuis 5 ans. Vite rattrapée, elle atterrira dans les Limbes, place réservée aux futurs criminels…Peut-elle échapper à son destin ? Qu’est ce que le gouvernement en place cache derrière ces murs ? Où est la vérité ? « Lorsque l’avenir semble tout tracé, le combat est-il perdu d’avance ? »

Dans cette société, très bien mise en place par l’auteur, nous avons un air de Minority Report, où souvenez-vous, les futurs criminels sont arrêtés grâce aux visions de précognitifs avant de commettre leur crime. C’est ici un point « ressemblant » même si le reste du récit est considérablement différent et même si on y aborde le sujet des précognitifs. Notre héroïne Callie va devoir affronter tout un tas d’épreuves mais aussi de vérités pour découvrir dans quel monde elle vit vraiment. Il se pourrait que tout soit différent ce qu’on lui a enseigné. Mais pour elle, une seule chose compte : déjouer son destin à tout prix et ne jamais tuer sa sœur adorée. Le récit est donc tout en actions et découvertes, laissant des temps « d’enquêtes », de révélations. Petit à petit, les pièces s’emboîtent et conduisent Callie sur des pistes qu’elle était loin d’envisager. Il n’y a pas de temps mort et nous suivons notre jeune « tueuse » dans toutes ses avancées. Elle va apprendre des choses surprenantes, l’intrigue est pleine de rebondissements tenant le lecteur en haleine du début à la fin. Il est impossible de reposer le livre avant d’en connaître le dénouement final.

Les personnages sont également bien travaillés avec des personnalités affirmées. Callie vivait sa vie de manière ordinaire, bien sûr endeuillée suite à la perte de son papa, mais dévouée à sa famille. Son seul regret était que malheureusement le garçon qui avait toujours fait battre son cœur avait cessé soudainement de lui parler il y a 5 ans. Quand,le jour de la réception des souvenirs, il reprend contact avec elle notre jeune adolescente ne sait quoi penser. Mais Logan sera un élément déterminant dans la quête de vérité de Callie, son meilleur allié, son meilleur atout. Et surtout, les deux jeunes partagent des sentiments très forts. Mais dans un monde où Callie est vouée à assassiner sa sœur, peut elle se permettre de tomber amoureuse ? Logan lui a-t-il dit tout ce qu’il savait ? Callie n’est pas au bout de ses surprises et grâce à son courage, sa détermination et l’amour qu’elle porte à Jessa et Logan, elle va aller au bout des choses, affronter ses pires craintes. La romance est parfois peut être un peu trop présente mais apporte des moments de douceur, d’accalmie à une histoire assez rythmée et riches en « twists ». La plume, au delà d’être hautement addictive, est également parfaitement adapté au genre littéraire, s’adaptant aux retournements de situations et pensées de Callie.

L’histoire est donc construite sur un rythme progressif et juste, s’adaptant aux retournements de situations et découvertes.Ce n’est pas qu’une course effrénée mais aussi une quête de vérité, d’alternatives, d’espoir. Un questionnement : peut-on échapper à son destin ? Le gouvernement en place est puissant, écrasant. Les libertés sont plus que restreintes puisque votre souvenir détermine votre vie. Puisqu’il vous est interdit de posséder des capacités psychiques. Parce que votre carrière sera déterminée par cette vision. Les libertés sont donc moindres, tout est sous surveillance, le moindre déplacement enregistré. A qui faire confiance ? Logan a lui aussi sa propre quête, sa propre mission que nous suivons au travers du regard de Callie. Elle aura des alliés et des ennemis, des gens qui se méfieront d’elle et elle découvrira de terribles, effroyables vérités. Tout est construit pour nous conduire à une fin totalement inattendue, explosive, terrible cliffhanger.

 

enbref

Un récit dynamique porté par une plume hautement addictive et nous entraînant dans un monde où les citoyens sont conditionnés par un souvenir de leur futur reçu le jour de leur 17 ans. Une héroïne courageuse et déterminée qui devra trouver les bons alliés pour tenter de déjouer son destin et le système. Un premier tome passionnant qui se termine sur un « horrible » cliffhanger.

MANOTE

18/20

34 réflexions sur “[Chronique] Forget Tomorrow de Pintip Dunn

  1. Comme tu le sais, je ne lis pas forcément ce genre de récit, mais le synopsis couplé à ta chronique éveille en moi une certaine curiosité, je pense que je pourrais vraiment aimer, le fait que la romance prenne une grande place ne sera pas dérangeant pour moi en plus !
    Merci pour la découverte !

    J'aime

  2. Quelques détails qui rappellent en effet d’autres histories, mais c’est un livre vraiment sympa, je serais curieuse de lire la suite !
    Par contre, j’ai vu le cliffhanger arriver à 10 km :(. Ca m’a gâchée un peu la fin, mais pas suffisamment pour ne pas attendre la suite avec impatience quand même ^^

    J'aime

  3. Ah, là, là, sûrement l’une des nouvelles sorties qui me tentent le plus ! Alors autant dire qu’avec ton avis en plus, ça fait juste encore plus envie, j’adore l’univers que tu décris 😀

    J'aime

  4. même si je ne suis pas friande du genre j’avoue que le sujet de quoi est fait notre destinée, est-il tout tracé, la portée philosophique de ce questionnement peut m’intéresser. Après le fait que la romance comme tu l’écris « est trop présente » me freine… Apporte-t-elle un intérêt à l’histoire ? Est-ce que du coup je ne vais pas détester ces passages ? A voir…

    J'aime

  5. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #30 | BettieRose books

  6. Je viens de finir ce roman et je comprends l’engouement pour celui-ci.
    Il a tout de la dystopie parfaite mais parvient véritablement à se démarquer avec son cadre hors du commun.
    Je pense que les similarités que tu as décelée viennent de Divergent et Hunger Games car c’est ce que j’ai moi même ressenti.

    J'aime

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s