[Chronique] La Fille qui ne croyait plus à l’amour de Joy Maguène

lafillequinecroyaitpasalamour

Paru le 13 novembre 2015 – Editions Harlequin collection HQN – ebook – 151 pages

resumeComment a-t-elle pu être aussi bête et naïve ? Fichu destin, fichu ironie du sort et fichu Théo ! Depuis qu’Emma a découvert que Théo, avec qui elle a passé une nuit torride, est en fait l’homme qu’elle s’était juré de détester, elle ne sait plus où elle en est. Oui, Théo est diaboliquement beau. Oui, il a un sens de l’humour craquant et un charme irrésistible. Oui, après leur nuit ensemble, elle en était presque arrivée à reconsidérer sa règle du « pas d’histoire sérieuse ». Mais il est aussi l’investisseur principal du projet immobilier qui menace le coin de montagne idyllique de son enfance. Un projet auquel elle s’est promis de s’opposer corps et âme. Bon, pour le corps, c’est raté. Et pour l’âme, ça s’annonce compliqué…

 

MONAVISV2

Envie d’une romance Harlequin toute simple, tout douce et sans prise de tête ? Ce livre est pour vous. Lu en moins de 2 heures il m’a fait passer un bon moment avec ses personnages sympathiques et son cadre de vie de rêve et ce, malgré un manque de profondeur. Après tout c’est pas ce que j’en attendais, juste déconnecter en plonger dans une histoire simple et romantique.

Emma est orpheline depuis l’âge de 13 ans et s’est promis de ne jamais se laisser embarquer dans une histoire d’amour, par peur de perdre à nouveau quelqu’un. Elevée par ses grands parents un peu loufoques, elle a hérité d’un joli bout de parc naturel et vit au dessus de sa boutique de fleurs. Mais un projet « démoniaque » se prépare : la construction d’un centre commercial impersonnel et sans âme sur ce terrain magnifique près du lac. Déterminée à ne pas vendre, Emma fera tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher ce projet. Nous la rencontrons dans le jacuzzi de l’hôtel où elle réside en attendant de rencontrer promoteur et investisseur et de confirmer son refus de vendre. Là, elle rencontre le charmant Théo avec qui elle va passer des moments torrides et plus…Seul hic, lors de la réunion elle tombe sur lui. Il est l’investisseur du projet qu’elle hait par dessus tout…

Vous le savez, Harlequin aime les jolies romances. Celle-ci prend place dans un cadre de nature idyllique et nous comprenons pourquoi Emma se bat tant pour son terrain et pourquoi elle ne veut pas le dénaturer. Perdue, troublée par les sentiments qu’elle éprouve pour Théo, Emma se retrouve à mener un double combat. Mais sa grand mère, qui tire les cartes lui a dit : elle vient de faire une rencontre importante et tout se passera bien…

Les personnages de l’histoire sont attachants. Emma est déterminée, têtue et fait tout pour ne jamais tomber amoureuse. Elle évolue au sein d’un trio de potes inséparables qu’elle forme avec Sophie et Phill. Des personnages super sympas et présents les uns pour les autres en toutes circonstances. Les grands-parents sont au top également. Quand à Théo, nous ne pouvons qu’admirer sa musculature sa patience, sa détermination et son pouvoir de réflexion.

L’auteur nous signe ici une romance simple, assez facile avec une fin assez attendue mais c’est exactement ce que je souhaitais en me lançant dans cette lecture. Un livre dont on enchaîne les pages, une jolie romance toute douce, pleine d’espoir et de bons sentiments. La plume est fluide, elle sait faire ressortir les sentiments. Quelques passages sont à mon sens peu utiles car trop peu nombreux : ceux où Théo est le narrateur.  Une belle histoire, pour se détendre et rêver un peu, pour croire en l’amour.

enbref

Une romance toute douce, simple mais passionnée. Des personnages très attachants et un joli paysage. La plume est tendre, fluide et agréable et nous passons un très bon moment avec la déterminée Emma et son séduisant Théo.

MANOTE

15/20

Merci à Netgalley et aux Editions Harlequin ((HQN) pour cette lecture tout douce

11 réflexions sur “[Chronique] La Fille qui ne croyait plus à l’amour de Joy Maguène

  1. Avec un tel argumentaire, je garde le titre au chaud (et pourtant ce n’est pas mes lectures en temps normal) pour un dimanche au coin du feu où j’aurais le besoin de me vider la tête, de décompresser. Très chouette chronique ! 🙂

    J'aime

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #18 + bilan week end à 1000 | BettieRose books

  3. Pingback: [Bilan lecture] Mois d’octobre et novembre 2015 | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s