[Chronique] Mariages à la campagne de Katie Fforde

mariages-a-la-campagneExclusivité du club France Loisirs

Publié aux Editions de Noyelles – Mai 2016 – 576 pages

Mariages à la campagne est le premier Katie FForde publié en France et pourtant l’auteure a écrit une vingtaine de romans, tous best-sellers en Angleterre. D’ailleurs, elle y préside même l’Association des Ecrivains de Romance.resume

Vous rêvez d’un mariage à l’anglaise : dentelles, cottages romantiques et fleurs à profusion ? Bienvenue dans le délicieux petit village de Chippingford.
Beth et Rachel, deux citadines, viennent de s’y installer. À peine ont-elle rencontré Lindy, que les trois jeunes femmes décident de s’associer pour lancer une entreprise de mariages branchés et pas chers. Leur première mission n’est pas des moindres : organiser le mariage de la sœur de Beth… Tous les habitants du village s’en mêlent, et Cupidon est aussi de la partie !MONAVISV2

Vous êtes invités dans la charmante petite ville de Chippingford, venez, nous souhaitons vous présenter tout le monde. Mais commençons par nos trois jeunes entrepreneurs. Beth et Rachel sont deux citadines fraichement installées à la campagne. Beth vient de terminer ses études et a préféré fuir sa famille et tout particulièrement l’emprise de sa redoutable mère. Et la voilà désormais responsable de l’organisation du mariage de sa sœur. Rachel est divorcée et débarque au village pour une nouvelle vie dans sa maison « secondaire » qu’elle a fait retaper et qui devient donc sa résidence principale. Elle qui aime tout contrôler dans son quotidien et qui est, disons-le, plutôt maniaque va devoir prendre sur elle pour vivre de nouvelles aventures. Quant à Lindy, elle est mère célibataire de deux enfants et est une « fille du pays » qui a toujours habité ici. Quand les trois jeunes femmes se rencontrent, le courant passe de suite. Portées par le projet de mariage de la sœur de Beth, elles décident de s’associer et de combiner leurs talents et de créer une entreprise : Mariages Vintage. Le concept est assez simple : organiser des mariages « à la mode » pour les petits budgets. Tous les habitants de la commune se réjouissent de cette initiative et il se pourrait même que nos trois célibataires trouvent l’amour en chemin.

Mariages à la campagne est le livre où il fait bon vivre et qu’on prend plaisir à lire pour peu qu’on aime les histoires simples, parfois un peu trop « faciles », mais où règnent douceur, légèreté et bons sentiments. Suivre les aventures de ces 3 femmes est une vraie bouffée d’air frais; elles sont toutes les trois si différentes que vous pourriez même facilement vous identifier à l’une d’elles, voir à plusieurs. Chacune a ses qualités et ses défauts et va faire ressortir le meilleur d’elle-même à travers cette inattendue expérience. Beth a un lourd poids sur les épaules, celui de préparer le mariage de sa sœur qui s’y prend très tardivement et se décharge de tout. Mais elle doit aussi échapper à sa mère et son horrible emprise, femme bourgeoise exigeante et intransigeante, qui voit les choses à sa façon et que cela lui semble être l’unique bonne manière de procéder. Rachel est comptable et est obsédée par le rangement et le blanc, son intérieur immaculé étant son royaume, sa bulle protectrice. Elle a beaucoup de mal à laisser entrer les gens chez elle ou dans sa vie. Quant à Lindy, le père de ses enfants l’a abandonnée et elle se démène pour leur apporter le meilleur et profite de l’amour de ses garçons. Ces trois femmes vont se lier d’amitié au fil de leurs aventures et échanges, mais ce qu’elles ignorent alors, c’est que Mariages Vintage pourrait bien changer leurs vies.

Bien sûr, s’il est question de romance, il sera nécessaire de parler de rencontres. Parfois, le bonheur n’est pas bien loin, mais encore faut-il s’en rendre compte. Nos jeunes femmes vont devoir s’ouvrir et lâcher prise si elles veulent trouver l’amour. Ici, les hommes ne sont pas parfaits, pas forcément des gravures de mode, ils ne sont pas lisses. Même si dans l’ensemble, ils sont très gentils, ils ont leurs qualités et défauts, envies et contraintes; et ils sauront se montrer patients. Ces hommes deviennent rapidement attachants aux yeux du lecteur qui se retrouve alors surpris d’espérer les croiser au détour des pages qui défilent. Car, après tout, nos trois jeunes femmes font tout pour rendre le jour J des mariés magnifique, n’ont-elles par le droit, elles aussi, à l’amour ? Chacune des romances est différente et surtout, chaque histoire prend le temps de s’installer, de vibrer, de se développer. Rien n’est précipité et tout se construit avec respect et acceptation de l’autre tel qu’il est. Il n’y a pas vraiment de grandes déclarations d’amour romanesques, juste des sentiments et des émotions accompagnés de la douce euphorie qui est caractéristique de la passion des débuts d’un couple.

Les habitants du village sont également une facette sympathique de ce roman et nous nous surprenons à avoir envie de vivre dans cette charmante campagne anglaise. Les descriptions sont précises, mais jamais lourdes et nous situons parfaitement le décor de l’histoire. La plume de l’auteure est vive et douce à la fois, entrainante et très agréable. Elle prend soin de ses personnages, les fait interagir, les humanise vraiment et ne nous noie jamais sous trop de « guimauverie ».

Toutefois, certains aspects, tels que ceux de la création de l’entreprise, peuvent apparaitre « faciles ». Il est peut-être difficile de juger, car nous ne sommes pas dans cette campagne anglaise solidaire, mais les gens sont un peu trop « gentils », et les solutions apparaissent parfois trop facilement, tel un cadeau qui tombe du « ciel », et ce, toujours pile au bon moment. Malgré le fait que certaines situations sont « tendues », nous ne ressentons pas vraiment le stress ou l’effervescence qui devraient en découler. Les prestataires sont un brin trop généreux et arrangeants et même si l’esprit solidaire règne, cela semble quelque peu trop « gros ». De plus, les longueurs des conversations peuvent nous apparaitre parfois un peu trop lourdes. Certes, on a l’impression de prendre le thé avec nos héroïnes, mais certaines discussions et réparties manquent de tact, de spontanéité et de naturel. Il nous semble alors que nous sautons une sorte d’étape dans le développement de l’amitié de nos trois jeunes femmes sans qu’une ellipse particulière l’explique.

Mais, même avec ces quelques bémols, l’histoire reste fraiche et dépaysante, c’est doux, innocent et nous passons un excellent moment en compagnie de Beth, Rachel et Lindy, ce n’est que du plaisir de les voir laisser entrer bonheur et amour dans leur existence et de se trouver un objectif stimulant. On ne peut que leur souhaiter plein de joie et longue vie à Mariages Vintage. Peut-être pourrons-nous un jour assister à la future union des jeunes femmes à l’homme qu’elles ont rencontré en chemin…enbref

Une histoire d’amitié, des projets et des romances, c’est ce que nous propose Mariages à la campagne. Une bouffée d’air frais et un récit facile et agréable à lire. La plume semble bien rodée au style et sait se faire légère et précise malgré d’inévitables clichés et facilités. Une lecture de vacances parfaite !

MANOTE

15/204flamants


IMG_8108

Publicités

16 réflexions sur “[Chronique] Mariages à la campagne de Katie Fforde

  1. Pingback: C’est lundi que lisez-vous ? #46 | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s