[Chronique] Alive de Scott Sigler

Alive

Publié chez Lumen – Février 2016 – 463 pages 

Premier tome de la trilogie The Generations

resume

« J’ouvre les yeux dans le noir. Le noir total. J’entends ma propre respiration, mais rien d’autre. Je soulève la tête – elle bute sur une surface solide, qui ne bouge pas d’un pouce. Il y a un mur juste devant mon visage. Non, pas un mur… un couvercle. »

Em se réveille dans les ténèbres, seule, entravée dans un espace confiné qui ressemble à un sarcophage. Elle sait que c’est le jour de son anniversaire mais… c’est tout. Elle ne se rappelle ni son nom, ni ce qu’elle a fait la veille, ni le visage de ses parents. Elle n’y comprend absolument rien. Lorsqu’elle parvient, à force de volonté, à se libérer de ce piège, elle découvre, autour d’elle, onze autres cercueils, dont certains occupants sont encore en vie. Une initiale et un nom de famille sont gravés sur chaque sarcophage.

La jeune fille prend la tête du petit groupe d’adolescents – qui pensent tous avoir douze ans, mais qui en paraissent plutôt dix-sept – et découvre un labyrinthe de couloirs poussiéreux, constellés par endroits d’ossements. Se trouvent-ils sous terre ? Y a-t-il d’autres survivants ? Comment trouver eau et nourriture ? Et surtout : qui sont-ils, quels sont ces étranges symboles qui marquent leur front, comment se sont-ils donc retrouvés là ?MONAVISV2

Imaginez-vous quelques instants à la place de notre héroïne. Fermez les yeux, dormez, réveillez-vous. Autour du vous, rien. Du noir, des entraves, des parois. Vous êtes dans une boîte. Non dans un…cercueil. Vous savez qu’aujourd’hui c’est votre anniversaire, vous fêtez vos 12 ans. Enfin ça, si vous arrivez à sortir de votre funeste boîte car vous avez beau crier, personne ne vous entend, personne ne vous porte secours. De plus vous ne savez même pas qui vous êtes. Votre nom ? Aucune idée. Où vous êtes ? Ce que vous avez fait hier ? Qui sont vos parents et pourquoi ne volent ils pas à votre secours ? Rien. Vous ne savez rien. Alors vous avez plutôt intérêt à vous extirper en vitesse de cette sinistre boite pour comprendre.

Em, très volontaire parvient à se libérer mais c’est alors qu’elle découvre d’autres cercueils autour d’elle et certains occupants vivent encore. Tout comme elle, ils ont tous oublié qui ils sont. Seule certitude il fêtent tous leurs 12 ans aujourd’hui. Mais ça ne colle pas car leur corps eux indiquent plus un âge d’au moins 17 ans. Ils n’ont pas le choix, ils vont devoir partir à la recherche de vivres et de la sortie. Em, déterminée et de caractère plutôt dominant, prend la tête de ce petit groupe d’enfants perdus et ensemble ils sortent de la pièce qui les retenait prisonniers. Mais ils ne sont pas au bout de leurs surprises. Qui sont-ils ? Où sont-ils ? Pourquoi ? Sont-ils seuls ? Où sont les adultes ? Et plus mystérieux encore : quels sont ces symboles « cercles » qu’ils arborent sur le front ? Comment sont ils arrivés là ? C’est donc une quête identitaire mais aussi de survie qui va pousser nos jeunes amnésiques à avancer dans ce qui s’apparente à un vieux labyrinthe sinistre…

Impossible de vous en dire plus. D’ailleurs l’auteur nous supplie dans son livre de ne rien vous dire de plus parce qu’il ne faudrait pas gâcher la surprise. Et croyez moi avec ce roman vous allez rester sur vos fesses. Car cet auteur est un petit génie du suspens et des révélations explosives. Il est difficile de savoir quand on ouvre ce livre dans quel sens va partir l’histoire et dans quoi on s’engage. Et c’est ce qui fait toute l’ingéniosité de cette histoire et la rend totalement addictive : on ne sait pas où on va et on avance totalement à l’aveugle au rythme de nos personnages. Découvertes, révélations, mystères, questions mais aussi personnalités qui se mettent en place telles les pièces d’un vieux puzzle abandonné. Tout ça va rythmer l’intrigue.

Véritable page turner ce roman puise sa force dans une intrigue haletante, efficace et pleine de mystères. L’auteur sème plus de questions et d’interrogations que de réponses ce qui perd le lecteur qui ne sait alors plus quoi supposer. Et à aucun moment il ne s’avère possible de deviner vers quoi on va. Bourré de rebondissement le récit nous entraîne à la fois dans une quête identitaire mais également dans un parcours de survie, mêlant les deux avec brio. Le rythme est efficace même s’il y a parfois quelques longueurs, quelques passages où les personnages piétinent mais c’est ce qui va asseoir l’ambiance anxiogène de ce thriller. A mesure de la progression d’Em et son groupe de « survivants » nous accumulons les questions mais également les horreurs. Les découvertes, sinistres, brouillent toutes pistes et les réponses sont très tardives. Mais quand elles arrivent c’est une véritable bombe qui explose entre les mains des lecteurs. Même si certaines descriptions du lieu peuvent paraître floues (en même temps je suis totalement nulle en représentation spatiale et sens de l’orientation), l’auteur parvient à immerger le lecteur qui cale ses pas sur ceux des adolescents, traquant la moindre ombre, le moindre bruit dans la sinistre pénombre des lieux.

Un univers unique, atypique, mystérieux, sombre, captivant et parfaitement crée, une intrigue haletante à l’ambiance oppressante, des personnalités qui se construisent dans l’urgence de la survie, et des révélations plus qu’inattendues, voilà ce qui fait de ce roman une histoire inédite qu’il faut absolument lire. Les personnages sont tous très intéressants, ils se développent au fur et à mesure qu’ils « émergent », les liens se créent, les personnalités profondes ressortent dans l’urgence, leurs différentes facettes se modèlent sous nos yeux. Bien sûr la nature humaine est représentée dans sa quasi globalité de part les origines ethniques, les caractéristiques physiques et les caractères qui s’affrontent. Notre personnage principal Em est une héroïne très intéressante qui a parfois du mal à dominer ses émotions et qui est surprise de ses propres ressources. Très vite, elle s’impose en leader comme si cela lui était naturel et aura donc la responsabilité de la survie du groupe sur ses épaules. Bien que nos héros pensent avoir 12 ans il va leur apparaître très rapidement que ce n’est absolument pas le cas, et même si au début ils ont tendance à se comporter en jeunes ados, au fur et à mesure de leurs épreuves nous nous rendons bien compte qu’ils sont plus âgés, plus matures. Ils seront confrontés à de nombreux obstacles, de rudes choix et tellement de mystères qu’on ne peut que ressentir leurs angoisses, leurs peurs, leur fatigue. Immersif !

enbref

Avec un premier tome surprenant et haletant, ce thriller young adult nous entraîne sur une route totalement inattendue, le tout dans une ambiance mystérieuse, sombre et oppressante, rendant alors le tout captivant. Scott Sigler signe ici un roman truffé de suspens de de découvertes explosives tout en immergeant le lecteur dans la quête de réponses des personnages. Une lecture qui vous laissera bouche bée et vous donnera envie de vous jeter sur la suite dès sa sortie.

MANOTE

18/20


Je vous invite à découvrir un extrait « audio » du livre publié par Lumen sur leur chaîne youtube, cela vous donnera une idée de l’ambiance et vous fera patienter jusqu’à la lecture de ce livre palpitant. 

Publicités

23 réflexions sur “[Chronique] Alive de Scott Sigler

  1. Le young adult n’est vraiment pas ma tasse de thé… J’ai pourtant bien essayé car je ne suis pas fermée mais vraiment j’ai du mal à accrocher… Alors est-ce parce que cela concerne des ados?? Peut-être que je me fais trop vieille 😉

    Aimé par 1 personne

    • Je ne sais pas quel âge tu as, mais moi à 33 ans j’arrive quand même à m’y retrouver 🙂
      Après pas forcément dans tout ni dans tous les titres, je sélectionne ceux où le thème, l’univers m’attire ^^
      Bon après rien n’oblige à en lire, y’a tellement de choix à côté.

      J'aime

  2. ça m’a fait rire quand j’ai vu le petit encadré du livre sur le groupe… j’ai acheté ce livre cet am….
    Donc du coup je n’ai pas lu ta chronique du tout… je veux rien savoir, ni ce que tu as aimé, ni pas aimé ni rien de rien ! J’essaierai de penser (oui essayer parce que bon j’suis blonde tout de même) de repasser par ici pour comparer nos avis !
    Bises bon week-end !

    Aimé par 1 personne

  3. Ce n’est pas mon style de lecture normalement mais le résumé et ton avis me donnent tous les deux bien envie de m’y pencher… J’ai pas mal de séries en cours donc ça ne sera pas pour de suite mais je vais l’ajouter à ma wish-list. Merci pour la découverte ^^

    Aimé par 1 personne

  4. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #33 | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s