[Chronique] Quand le bonheur scintille de Janice Kay Johnson

quandlebonheurscintille

Publié aux Editions Harlequin – 2015 pour cette édition – 354 pages

resumePour Noël, je voudrais…une famille !

Devenir maman. C’est le rêve de Suzanne, et bientôt une réalité. En effet, pour Noël, elle accueillera enfin dans sa maison les deux enfants adorables qu’elle vient d’adopter. Alors, tandis qu’elle décore son foyer avec amour et que les émotions se bousculent dans sa tête, elle éprouve soudain l’envie irrépressible de partager la grande nouvelle avec quelqu’un, là, tout de suite ! Cédant à son élan, elle se précipite dehors et tombe sur son plus proche voisin, Tom Stefanec ? un homme qu’elle a jusqu’ici tenu à distance, tant elle le trouve froid et, même, un peu mystérieux…MONAVISV2

Ce livre a une couverture qui scintille avec de jolies paillettes et vous met direct dans l’ambiance des fêtes. Et puis rien qu’à voir la couverture on comprend que cette jolie histoire de Noël va être articulée autour d’enfants, d’amour et de célébration de Noël. Mais que serait un roman Harlequin de Noël sans une jolie histoire d’amour en plus ? Ici, tout est réuni pour passer un moment agréable auprès de Suzanne et de sa nouvelle vie…

Suzanne, divorcée depuis quelques temps, propriétaire et gérante de sa propre boutique de tricot a un rêve : devenir maman. C’es tout naturellement qu’elle se tourne vers l’adoption. Cette femme, elle-même orpheline veut donner une nouvelle chance à des enfants. Elle a tout juste retrouvé son frère et sa sœur dont elle fut séparée au décès de ses parents et sa vie commence à reprendre du sens. Un famille. Tout ce dont elle a toujours rêvé. Alors qu’elle apprend qu’elle va accueillir prochainement Jack, 7 ans et sa grande soeur Sophia, 10 ans, Suzanne est aux anges et va annoncer la nouvelle à son voisin qu’elle évite pourtant le plus possible. Il lui fait peur, elle le trouve mystérieux. Pourtant c’est un homme en or qui habite la maison voisine et Suzanne va vite s’en rendre compte.

C’est un roman guimauve comme je les appelle, et je répète que ce n’est en aucun cas péjoratif, où certaines choses sont un peu faciles, mais c’est tout ce dont nous avons besoin en cette période de fêtes. La plume est légère, simple, naturelle et nous entraîne dans un tourbillons d’émotions auprès d’une héroïne très sympathique à laquelle on s’attache de suite. Suzanne crée le bonheur autour d’elle sans même sans rendre compte et prend à cœur son rôle de nouvelle « maman », aidée par son charmant voisin…qui ferait un père parfait, n’est-ce pas ? Le fameux voisin est un personnage très sympathique également même s’il nous restera plus secret que Suzanne. Nous comprenons très vite les sentiments qu’il a pour la jeune femme et également ses craintes. C’est très naturellement qu’il va s’attacher à ces deux enfants qui découvrent la vie de famille. Et quelle plus belle période que celle de Noël pour faire naître tous ces nouveaux sentiments ? Famille, bonheur, accomplissement.

Ce livre est plein de bons sentiments et d’espoir. La romance, bien qu’au cœur de l’histoire n’est pas non plus prédominante et une large part est laissée à l’adoption et l’adaptation des enfants auprès de Suzanne. Suzanne est vraiment une femme pleine d’amour et de tendresse, marquée par son passé mais qui veut tout faire justement pour que ses enfants à elle ne connaissent pas cela. Elle veut leur donner de l’amour, du bonheur, de l’espoir. Suzanne est aussi une femme qui a les pieds sur terre et le sens des responsabilités. Elle est équilibrée et depuis peu, heureuse : elle a enfin une famille avec son frère et sa soeur et surtout les deux enfants qu’elle vient d’adopter. Il ne lui manque que l’amour…Pourra-t-elle se fier et s’abandonner à Tom ?enbref

Une jolie histoire de bonheur et d’espoir pour Noël. Quand une femme seule retrouve sa famille et en offre une à deux orphelins, il ne lui manque plus que l’amour, qu’elle pourrait trouver dans les bras de son charmant voisin pour peu qu’ils arrivent à communiquer leurs sentiments et attentes. Une romance et histoire de famille qui scintille de bonheur et vous réchauffe le cœur en tout simplicité.

MANOTE15/20

Publicités

21 réflexions sur “[Chronique] Quand le bonheur scintille de Janice Kay Johnson

  1. J’ai vu que pas mal de monde s’était laissé tenter par les livres de Noël de chez Harlequin ahah. On a le même avis sur ce roman et du coup je suis curieuse de savoir si tu as lu ‘Un hiver près de toi’ et ‘Coup de foudre sous la neige’ ? Les deux sont aussi sortis cette année en même temps que ‘La Magie de Noël’ et celui-ci, et du coup je serai curieuse de connaître ton avis dessus si tu les as lus ^^

    J’espère que tu as passé un bon Noël

    J'aime

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #24 | BettieRose books

  3. Il m’a l’air bien sympa ce roman. Je pourrais tout à fait aimer… Vite, il faut que je me dépêche d’aller l’acheter s’il n’est pas trop tard ou alors j’aurai un an d’avance.

    J'aime

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s