[Pause Thé] Un dimanche en douceur #26


logoteatime

Bonjour à tous,
Je ne sais pas comment est la météo par chez vous, que vous soyez en France ou ailleurs, mais ici, dans mon paisible vignoble Nantais, nous bénéficions d’un magnifique soleil. Au moins, aujourd’hui je vais pouvoir me dispenser de plaid pour mon activité préférée du dimanche (et même de tous les jours), la lecture. Une petite pause thé, pour prendre le temps de papoter. Ne soyez pas étonnés de ne pas y avoir de thé pour cette édition, je n’ai pas toujours le temps de me pencher sur la question et tous mes lecteurs ne sont pas amateurs de thé. Je tiens donc à replacer la Pause Thé dans son contexte : un moment zen, d’échange, de partage.

auprogramme

  • Mes migraines et mon combat
  • Plaisirs de la semaine
  • Quelques photos de ma semaine


Mes migraines, myself and I

Si vous me suivez depuis quelque temps vous savez que je suis une grande migraineuse chronique depuis une vingtaine d’années. J’ai essayé des tas de traitements, rien n’y fait. Enfin n’y faisait. Car oui, si je viens en parler ici, c’est parce que depuis quelques temps, je respire. Que dis-je, je revis. Paradoxalement, la disparition de la douleur quotidienne a laissé un immense vide en moi, ce genre de vide qui fait que vous ne savez plus qui vous êtes car on vient de vous retirer une grande partie de vous-même, et ce même si vous détestiez cette partie. Je ne savais pas ce que je pouvais m’autoriser ou non, toujours dans la crainte de déclencher une crise car croyez-moi, au bout de vingt ans de souffrance, les éléments déclencheurs, je les connais… Bref. Vous le savez, je suis en dépression et je prends donc un traitement. Avec l’arrivée des diverses substances vouées à rééquilibrer mon cerveau et sa chimie, j’ai dû dire adieu aux médicaments pouvant traiter les migraines en profondeur (mais qui de toute façon ne marchaient pas) mais surtout aux plus puissants des anti-migraineux, les infâmes triptans. Je me suis retrouvée à devoir supprimer aussi tout ce qui était anti-inflammatoire, le paracétamol ne marche pas, seuls mes comprimés de Prontalgine (paracétamol + codéine + caféine, désormais retirés de la vente libre et uniquement sur ordonnance, histoire de bien faciliter les choses) me sont autorisés mais de manière exceptionnelle. Comment vous dire qu’être migraineux ajoute une sacré couche à une dépression ? Car, très honnêtement, j’en étais à un stade de ma vie de migraineuse où je me voyais réellement handicapée par ça. Impossible de prévoir des choses, la migraine survient et vous êtes cloués au lit dans le noir. Un voyage ? Bonne chance ! Bref, l’enfer.

Et c’est là que j’ai sauté un pas important dans ma vie de migraineuse. Voilà des années que l’on me disait de retirer le gluten de mon alimentation. Oui, pourquoi pas. Ce qui m’ennuyait c’est que je suis vegan, et déjà quand vous voulez aller manger quelque part, c’est parfois un parcours du combattant. Je me suis dit que je n’allais jamais réussir à manger. Et puis que non, ça m’ennuyait d’enlever le gluten car le pain, les petits gâteau, la semoule, tout ça j’aimais. Toutefois, un changement a fini par s’opérer en moi, lassée de souffrir et de pleurer à cause de douleurs incessantes et j’ai décidé. Décidé deux choses alors que je n’y croyais absolument pas : supprimer le plus possible le gluten, supprimer les sucres ajoutés et raffinés

J’ai attendu avant de crier réellement victoire mais désormais je peux le dire : je suis sauvée. Oui, mon alimentation m’a sauvée. Non, ce n’est pas toujours facile, surtout le gluten, les sucres ça va, je gère je ne suis pas trop branchée gourmandises. Mais quel soulagement, quel changement de vie, un poids en moins. Alors attention, mes migraines ne sont pas parties se promener en se perdant hein, elles trouvent toujours le chemin de mon cerveau très facilement, mais seulement les portes sont ouvertes uniquement en de rares occasions :

  • La lune : je suis très sensible aux cycles de la lune, depuis toujours. Nouvelle lune et pleine lune sont assez facilement amies avec mes migraines. Mais je tente de travailler dessus par la médication et la pleine confiance en la Lune. Je n’hésite pas à lui « parler » et non, je vous rassure je ne suis pas folle.
  • Les cycles menstruels : hé oui, malheureusement, nous les femmes, connaissons bien ces soucis et certaines phases de mon cycle provoquent des migraines. Je suis sous pilule en continu donc je ne sais plus vraiment identifier mon cycle mais en revanche, je sais parfaitement sur ma plaquette de pilule quand ça risque de se déclencher.
  • Les gros stress, les insomnies, les contractures musculaire, trop de lumière, trop de bruit, certaines odeurs, certains aliments (à ce jour je suis certaine de ne pas pouvoir consommer des oranges, mandarine, clémentine, de la cannelle et je ne peux pas sentir le patchouli « seul » qui me donne immédiatement migraine et nausée.

Voilà en gros mes facteurs. Avant ils étaient beaucoup plus nombreux. Avant, je n’aurais jamais pensé que supprimer des aliments du quotidien puisse me « sauver ». Alors ATTENTION, je ne fais pas de propagande anti gluten ou sucres, ce qui marche pour moi ne marchera pas forcément pour vous et d’ailleurs je ne suis même pas assurée que ça continuera à fonctionner ad vitam aeternam. Mais on m’a demandé à plusieurs reprises d’en parler alors c’est fait. Je reste disponible pour toutes questions bien entendu. J’ajoute aussi que la suppression du gluten m’a apporté un confort digestif inédit, finalement depuis bien trop longtemps le gluten me provoquait des douleurs, spasmes et inconforts digestif que j’avais intégrés comme étant « normaux ». Alors que pas du tout. Ce qui a fait dire à mon médecin, qu’en effet, il valait alors mieux que je me dispense d’en consommer.


plaisirsemaine

  • La rentrée littéraire ! Mais oui, comment ne pas être surexcité par cette sublime sélection livresque que nous pouvons découvrir. Alors il est évident que les « grands titres » mis en avant vont faire parler d’eux plus que les autres mais l’essentiel est bien que chacun se fasse plaisir. Je vous ai parlé de mon programme de cette rentrée littéraire, sachez que depuis 5 innocents titres se sont glissés dans ma liseuse ou ma bibliothèque. Quand on aime… on ne compte pas. Vous pouvez retrouver mes première prévisions :
  • Vos réactions sur Outrage. Je dois avouer avoir eu beaucoup d’appréhensions à publier cet article. Comme vous le savez si vous avez lu le billet en question, j’ai lu Outrage et j’ai apprécié ma lecture. Cependant j’ai bien conscience de la problématique soulevée par beaucoup d’entre vous, je la comprends et la respecte. Ce que je condamne en revanche ce sont les procès en sorcellerie et les appels au bûcher sans même savoir de quoi il en retourne. Je voulais profiter de cette pause thé pour vous remercier pour vos échanges bienveillants. A aucun moment c’est parti en mots trop durs et trop forts, merci d’avoir respecté mon travail sur cet article. Je ne jugerai pas les gens qui refusent de lire ce livre, ni ceux qui le veulent. Je trouve pénible de voir l’auteure descendue publiquement mais surtout ce que je n’admets pas c’est qu’on puisse juger la psychologie de quelqu’un sur un simple livre. N’oubliez pas qu’un livre ne définit pas qui vous êtes. Sinon, perso, je préfère me tenir très éloignée de Stephen King, Sire Cedric ou encore Maxime Chattam. Sur ce, pour ce qui est d’Outrage, ici le sujet est clos. Merci. Si vous avez loupé l’article :

Bon il y a peut-être bien un peu plus que la semaine !


Avant de vous quitter, je voulais vous dire que mon premier article de la rentrée littéraire est publié et il s’agit, en plus, d’un coup de coeur, avec La salle de bal de Anna Hope.

Sinon, si vous n’avez pas encore jeté un oeil aux nouvelles collections Maisons du Monde, vous feriez bien. Enfin moi je dis ça… je ne dis rien hein ! Enfin là c’est qu’un mini extrait je vous laisse voir sur le site. (En plus, je vous ai déjà montré ces deux là).

Sur ce, bon dimanche, bonne détente à toutes et tous.

Illustrations personnalisées à partir de freepik ou banques d’images 

7 réflexions sur “[Pause Thé] Un dimanche en douceur #26

  1. Je suis ravie de voir que tu t’es enfin, ou en grande partie, débarrassé de tes migraines ma belle ! Je commence à l’être de plus en plus, mais le régime sans gluten me paraît assez complexe à mettre en place, je suis pas très facile niveau nourriture…

    J'aime

  2. Je suis migraineuse depuis toute petite donc je sais ce que tu peux ressentir (et les traitements migraineux qui sont parfois lourds et les effets secondaires également !)
    Je suis ravie de voir que tu ailles de ce point de vue, et que ton régime porte ses fruits ; je ne sais pas si je pourrais me passer de sucrerie mais bannir le gluten de mon alimentation est une possibilité, et je pourrais le faire sans soucis je pense.
    Je te souhaite un bon dimanche et une belle semaine à venir

    J'aime

  3. J’adore le mug de la fin ! Sinon, moi aussi je souffre de dépression depuis des années, et chez moi ce ne sont pas les migraines mais le syndrôme du colon irritable… Une horreur, ej te dis pas. La semaine derniére j’ai tenté le Whole30, donc aucun sucre, sauf le naturel des fruits, ce qui veut dire en fait, pas de gluten, puisque pain, pates etc. sont pleins de Sucres et donc interdits. Mais ca n’a rien changé du tout 😦 Je réessaye cette semaine, mais je sens que ca ne va rien changer. Et là pour le coup, j’ai pas encore de solution miracle malheureusement.

    J'aime

  4. Les migraines, je n’en ai pas heureusement mais mon père en a très régulièrement et à le voir souffrir ainsi, je comprends que ça ne doit pas être marrant tous les jours =/ C’est donc super que tu es pu trouver « des remèdes » 🙂
    J’adore la nouvelle collection maison du monde!! Et vu que je viens de recevoir une carte cadeau, je ne vais pas tarder à aller y faire un tour!! 😀

    J'aime

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s