[Chronique] Le jugement des Six Hope[Less] de Melissa Haag

hopeless

Auto-édité – Janvier 2017 –
Merci à Laure Valentin, traductrice du roman, pour cette lecture.

resume

Le cerveau de Gabby fonctionne comme un véritable radar, ce qui s’avère très pratique pour éviter les gens. Surtout les hommes. Ils semblent tous un peu trop l’apprécier. Sa différence l’a rendue solitaire, mais elle s’y est habituée. Plutôt bien. Même si, au fond, elle regrette de ne pas savoir pourquoi elle est différente des autres.
En quête de réponses, elle découvre alors une communauté secrète de loups-garous. Elle va s’immerger dans leur culture et apprendre à connaître leur monde, jusqu’à sa rencontre avec Clay. Il est négligé, sujet à des sautes d’humeur, intense sans avoir besoin d’ouvrir la bouche, et il croit que Gabby est faite pour lui.
Elle va devoir employer tous les stratagèmes possibles pour convaincre Clay de s’en aller, et toute sa volonté pour ne pas tomber amoureuse de lui en découvrant peu à peu l’homme qui se cache sous des abords aussi frustes.

Avec Hope[less], le premier tome de la série Le Jugement des Six, plongez dans le monde captivant des loups-garous, où les jeunes femmes sont douées d’aptitudes inexpliquées.MONAVISV2

Ah le monde des loups-garous ! Quel fascinant univers, riche en possibilités et idées romanesques. J’avoue ne pas m’y connaître plus que cela et que la série que je préfère à l’heure actuelle dans ce monde lycanthrope reste Les étoiles de Noss Head de Sophie Jomain, Leith doit aider. Ici, dans cette aventure totalement différente, ce n’est pas Leith qui va ravir votre cœur, mais Clay. Avec la 4e de couverture, vous devez penser qu’il n’a rien de l’homme idéal et pourtant… Gabby a toujours vu le monde autrement. Pas en vrai, mais dans son esprit, elle perçoit des lumières et elle attire de manière plus que magnétique les hommes. Ainsi, elle est seule et ne sort que peu, préférant éviter les déconvenues et le harcèlement. Orpheline, elle vit en accueil chez un couple bien charmant, jusqu’au jour où elle va suivre une drôle de lumière… Gabby est perturbée, c’est bien la première fois qu’une couleur se distingue des autres, alors elle piste la personne qui se révèle à elle en tant que loup-garou. Sam lui explique qu’elle est différente pour eux et veut gagner sa confiance. Commence ainsi pour Gabby son introduction dans cette communauté secrète aux rites ancestraux et précieux. Avec le temps, elle va devoir passer par une étape essentielle : la Présentation. C’est lors de cet évènement qu’elle rencontre l’étrange Clay. Il se produit entre eux un mystérieux phénomène et Clay ne veut désormais plus la lâcher. Mais Gabby, forte et indépendante, refuse de se laisser dicter sa conduite… À Clay de lui prouver qui il est et qu’il est celui qu’il lui faut, à elle de trouver la solution pour l’éloigner et ne pas tomber amoureuse de lui. Partageant son temps entre apparence animale et humaine, Clay pourrait bien faire succomber Gabby à son charme indéniable.

Ce premier tome nous introduit de manière très intéressante dans la société des loups-garou et nous présente leur façon de voir le monde, de se comporter tout en se fondant dans la masse si besoin est. Sous forme animale, bien entendu, un loup-garou reste dangereux, mais sous forme humaine, vous pouvez en croiser sans même vous en rendre compte. Si Gabby n’était pas douée de cette capacité extra sensorielle, elle n’aurait jamais pu pénétrer ce nouvel univers. Sam, son mentor et ami, va lui présenter les différents aspects de la société. Il va faire beaucoup pour elle, mais le lecteur se posera toujours la question de ce qui est en jeu réellement. Obligée de cohabiter avec Clay, Gabby va apprendre à connaitre le garçon et ce sans jamais qu’il ouvre la bouche pour parler. En effet, Clay ne s’avère pas muet, mais refuse de parler. Il serait presque plus expressif sous sa forme « canine » que sous son apparence humaine. Entre Gabby et Clay le chien, commence une relation fusionnelle et unique qui fera parfois bien rire sa colocataire. Mais cette dernière ignore le lien entre le chien de la maison et l’étrange Clay hirsute et peu aimable qui vient de temps en temps à la maison. Toutefois, elle n’est pas dupe et voit que Gabby en pince pour lui. Mais, Gabby forte tête fera tout pour repousser ses sentiments jusqu’au bout.

Le pari de faire succomber ses lectrices au charme de Clay, garçon qui ne prononce pas un mot, est remporté, bravo Melissa Haag. Je suis la première surprise de l’affection que j’ai eue pour ce personnage qui s’inscrit indéniablement dans la liste des bookboyfriends. J’ai adoré son sale caractère, mais aussi son dévouement et sa tendresse. Il n’est qu’amour et protection et nous n’attendons qu’une chose, que Gabby lui retourne ses sentiments. Même s’il ne prononce pas un seul mot, l’auteure s’est arrangée pour transmettre toutes les émotions et l’ambiance du roman se fait alors intimiste pour que nous puissions mieux accéder à Clay. Qu’il s’incarne sous forme animale ou humaine, nous ne pouvons que succomber, car au-delà d’être prévenant il semble évident qu’il est sincère, loyal et engagé. Il n’attend plus que Gabby fasse ce qu’il faut pour qu’ils soient reconnus en tant que couple et libres de s’aimer, étape essentielle dans leur communauté. Mais peut-on, si jeune prendre une telle décision ? Gabby qui refuse qu’on lui dicte ses pensées, peut-elle s’engager ? Mais avec lui, son don lui apparait si lointain et anodin… Ne serait-ce pas là la solution ? Toujours est-il que le lecteur se passionne pour le développement de cette relation atypique et addictive.

Alors oui, le côté fantastique se révèle bel et bien présent, mais pour ma part j’en retiens plus l’aspect romance. Nous découvrons ici un premier tome qui a correctement posé les bases nécessaires à la construction d’un univers en particulier et nous comprenons en partie le sens du titre Le jugement des six à la toute fin du roman. Bien entendu, je vous laisse lire de quoi il retourne. En tout cas après ce premier tome je n’ai qu’une hâte : retrouver cet univers. Et ce même si mon espoir de revoir Clay est brisé, vu que le tome 2 s’attache à l’histoire d’un autre couple. Mais une certaine Laure m’a promis que le prochain mâle de la saga était à a hauteur de Clay et que lui au moins allait parler. (Il est mignon Clay dans son silence, surtout quand on sait pourquoi). On regrettera juste un petit manque de développement de fond de l’histoire et d’explications sur les aptitudes de Gabby. Bien entendu, les prochains tomes devraient nous en révéler plus, mais après nous êtes attachés à Gabby, il nous aurait paru naturel de continuer à la suivre dans une quête de compréhension. D’autant plus que ce premier tome se termine sur un suspens assez intense et une phrase à tomber.

enbref

Prenez une pincée de loups-garous, ajoutez-y un soupçon d’homme mystérieux, un chien malin, puis une héroïne indépendante, mais douée de capacités uniques, secouez le tout jusqu’à ce qu’ils tombent amoureux et le crient au monde entier, voilà ce que vous propose [Hope]Less, premier tome d’une saga Y.A. prometteuse. Dommage de ne pas avoir creusé plus les aspects fantastiques, car le reste est un pari osé, mais gagnant. Page-turner assuré. MANOTE

15/20

4flamants

13 réflexions sur “[Chronique] Le jugement des Six Hope[Less] de Melissa Haag

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #72 | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s