[Chronique] Sonata de Emily Musso

SonataPublié aux Editions Rebelle – 2014 – 312 pages

Merci pour le service de presse et leur confiance

resumeAmy est une jeune fille de 16 ans tourmentée par le départ de son père. Elle vit avec sa mère à Peckham, un quartier populaire de Londres où elle consacre son temps à son groupe de rock.

Passionnés de musique, Amy, Damian et Tyler rêvent de remporter le prochain GLK Tremplin Rock, un concours qui leur permettrait d’enregistrer un album dans le studio d’une grande maison de disques. Mais c’est sans compter l’arrivée d’Owen, un jeune Écossais audacieux qui s’amuse à semer le trouble.

Malgré une adolescence palpitante, Amy ne parvient pas à s’épanouir.
Hantée par de terribles cauchemars, traquée par les ombres, la jeune fille tente de comprendre ce qui lui arrive, mais elle va se heurter à de lourds secrets.MONAVISV2

En lisant la 4ème de couverture de ce livre et en voyant la couverture j’étais déjà certaine d’aimer l’histoire racontée par Emily Musso. Et je ne me suis pas trompée. J’ai passé un moment exceptionnel avec ce livre. Vous savez parfois, vous tombez sur une histoire qui vous rappelle la vôtre. Vous comprenez les sentiments de l’héroïne parce que vous avez vécu « les mêmes ». Vous êtes troublé de voir tant de points communs entre son histoire et la votre. Vous vous reconnaissez, vous vous identifiez. Même si bien sûr tout n’est pas identique, vous vivez l’histoire. Et forcément vous comprenez le personnage et ses sentiments. C’est exactement ce que j’ai ressenti avec ce livre. Comme Amy, ado j’étais tourmentée par le départ de mon père, comme Amy, je me réfugiais dans la musique rock (même si moi je n’avais pas de groupe) et comme Amy je ne parvenais pas à m’épanouir. Bref, cette lecture fut spéciale pour moi et c’est sans doute ce qui fait que j’ai autant aimé. Trêve de « blabla » passons à l’avis concret et objectif (enfin du mieux qu’on peut).

Amy déteste fêter son anniversaire depuis que son père a brutalement quitté sa mère et elle le jour de ses 11 ans. Sa mère, musicienne professionnelle (tout comme son père) a alors dû mettre sa carrière entre parenthèse et cinq ans après elle toujours accablée par le chagrin. Amy n’a aucun contact avec son père et n’a des « nouvelles » que via la presse people puisque ce dernier est le leader d’un célèbre groupe de rock. La jeune fille, passionnée de musique, joue de la basse dans un groupe punk rock avec ses seuls amis. Ils ignorent à peu près tout de sa vie et surtout l’identité de son père. Elle est en très bon termes avec son grand frère de 10 ans son aîné, sa belle soeur et son adorable nièce. Quand Amy ne joue pas de musique, elle se sent vide. La musique l’emplit et elle consacre tout son temps à son groupe qui doit se présenter à un très célèbre tremplin musical pour obtenir la chance d’enregistrer 3 titres en studio avec promo à la clé. Mais Amy se sent toujours « incomplète », se sent observée, fait des tas de cauchemars et pense alors que quelque chose lui échappe. Se pourrait-il que de lourds secrets pèsent sur ses frêles épaules ?

Le personnage d’Amy est très attachant. Le monde de la musique est vraiment présent tout au long de ce roman et on saisit parfaitement la passion de la jeune fille et tout son talent pour cet art. Elle ne peut pas vivre sans sa musique et c’est à peu près la seule chose qui la rend heureuse. Quand elle joue, elle est en osmose avec le reste du groupe et déconnecte. Sinon en dehors, elle a peu d’amis, les deux gars du groupe et deux amies mais cela s’arrête là. Elle n’est pas populaire, pas super féminine, comme si elle se cachait. L’absence de son père la hante, elle cherche des réponses et elle communique au fond très peu avec sa mère. Petit à petit des évènements vont l’amener sur une piste un peu tortueuse et elle va devoir grandir, avancer, se dévoiler.

Sa rencontre avec Owen va bouleverser sa vie. Deux incompris, deux artistes qui se rencontrent et c’est l’explosions de sentiments, de découvertes surprenantes. Il va l’aider à avancer mais je n’en dis pas plus pour vous réserver la surprise. En fait l’auteur nous entraîne quasiment tout du long du roman sur une intrigue « basique », celle d’un groupe de rock voulant gagner un tremplin musical à Londres, avant de nous semer des indices qui nous font partir sur toutes sortes de pistes…Amy perd connaissance, Amy voit des choses, Amy se sent observée…que se passe-t-il ? Ce n’est vraiment que sur la toute fin du livre, alors très intense, que les secrets explosent et le lecteur n’a vraiment rien vu venir. Les indices semés nous captivent et font de ce livre un page turner. On veut comprendre ce que la famille d’Amy lui cache, pourquoi elle voit « ces » choses mais on se passionne aussi pour l’histoire de leur groupe et du tremplin. Emily Musso a vraiment une plume sympathique, on sent toute la passion pour la musique, des références agréables, des ambiances musicales captivantes et même une scène gothique fascinante. C’est fluide, c’est efficace, doux et sombre à la fois. Une osmose parfaite entre émotions et musique, passion et secrets.

enbref

Un roman mystérieux à l’univers musical omniprésent et entraînant qui nous happe dès la première page en semant son lot d’indices intrigants. L’héroïne est attachante et il est facile de se prendre de passion pour son groupe et leurs enjeux, surtout lorsque le mystérieux Écossais rejoint la partie. Une fin explosive et surprenante dont on ne peut se douter un seul instant. Captivant.

MANOTE19/20

 

19 réflexions sur “[Chronique] Sonata de Emily Musso

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #35 | BettieRose books

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s