Top Ten Tuesday : mes dix prochaines lectures (enfin en théorie…)

Hello flamingos !

Je me suis pris le week end en off pour le blog et je dois avouer que, parfois, cela fait du bien. J’ai lu, je suis sortie, j’ai gardé un petit chat, bref du zen et pas trop de net. Aujourd’hui j’avais envie de vous parler de mes lectures. Je ne fais plus de C’est lundi ni de In my mailbox alors je vous parle que « partiellement » de ce que je lis. Donc aujourd’hui je vais vous parler de mes 10 prochaines potentielles lectures. Oui, je dis potentielles car vous savez bien, on sait jamais, il peut y avoir LE livre que vous ne pouvez pas attendre de lire ! Allez, on fait cela à la cool aujourd’hui, juste une galerie images. Le premier est ma lecture en cours, je l’ai à peine commencé pour tout vous dire.

 

Voilà, en connaissez-vous certains ? Que lisez-vous en ce moment ?

Top Ten Tuesday : Les 10 livres que vous voulez vraiment lire, mais pour lesquels vous avez peur d’être déçus

Bonjour à tous,toptentuesdayintro

Aujourd’hui je ne triche pas pour ce nouveau top ten tuesday. Non aujourd’hui je vais me creuser vraiment la cervelle et vous dénichez 10 livres que je veux lire mais pour lesquels je redoute une déception. Vous savez un livre dont tout le parle, que tout le aime et vous bah…ça prend pas. Ou encore CE classique à lire absolument et dont tout le monde en parle si bien que vous vous dites qu’il doit être génial mais vous ne pouvez vous empêcher de vous dire « et si moi je passe à côté » ? Ou encore les suites que vous avez attendues un moment et une fois entre vos mains vous avez peur de gâcher ce que vous avez lu avant…Voilà aujourd’hui on va parler de ces livres là.

Belle du Seigneur d’Albert Cohen

Parce que tout le monde dit que c’est l’une des plus belles histoires d’amour, parce qu’il parait que c’est un chef d’oeuvre. Mais rien que le titre ne m’attire pas, je ne peux pas l’expliquer. Il semblerait aussi que ce livre marque les esprits, dissèque le sentiments. Oui mais c’est aussi un énorme pavé de 1110 pages pour sa version poche et il est normal d’hésiter avant de se lancer, non ?belleduseigneur

« Du joli, la passion dite amour. Si pas de jalousie, ennui. Si jalousie, enfer bestial. Elle une esclave et lui une brute. Ignobles romanciers, bande de menteurs qui embellissaient la passion, en donnant l’envie aux idiotes et aux idiots. » Albert Cohen n’embellit pas la passion mais l’analyse avec une lucidité sans pareille. Des amours entre Ariane et Solal dans la Genève du début du siècle, il n’élude aucun aspect, ni la marche triomphale de la passion, ni les affres de la jalousie, ni la brutalité d’une relation plutôt sadique mais son roman demeure une des histoires d’amour mythiques de la littérature. Brossant au passage un tableau féroce du milieu des fonctionnaires internationaux où il a lui-même fait toute sa carrière, mêlant un foisonnement de récits secondaires à l’intrigue principale et passant avec une maîtrise consommée du lyrisme le plus échevelé au constat le plus froid, Albert Cohen donne avec Belle du Seigneur non seulement son oeuvre maîtresse mais un des plus beaux romans du XXe siècle.

 Trylle de Amanda Hocking, tome 3

Alors là on change totalement de style de lecture mais j’ai ce tome 3 dans ma PAL depuis sa sortie et j’ai tellement peur d’être déçue que je ne l’ai toujours pas lu. Déjà j’avais trouvé le second tome décevant, pas à la hauteur de l’histoire et de l’univers construit par l’auteure même si j’avais passé un bon moment. L’héroïne avait fini par m’agacer en fait. Donc je traîne pour sortir ce dernier tome.trylletome3

ATTENTION : SPOILER ne lisez pas le résumé de ce livre si vous n’avez pas lu les deux précédents.

« Wendy Everly fait face à un impossible dilemme. Le seul moyen pour elle de sauver les Trylles de leur ennemi le plus redoutable est de se sacrifier. Si elle ne se rend pas aux Vittra, son peuple sera lancé dans une guerre effroyable contre un adversaire invincible. Mais comment Wendy peut-elle abandonner ses amis… même si c’est l’unique façon de les défendre? Jamais les enjeux n’ont été aussi importants, d’autant que son royaume n’est pas la seule chose qu’elle risque de perdre. Après être tombée amoureuse de Finn et de Loki, elle est sur le point de faire le choix définitif… de celui qu’elle aimera pour toujours. Un garçon finit par se révéler être l’amour de sa vie… mais au même moment, ils risquent tous de mourir. Tout a concouru à mener à cet instant. L’avenir de son univers repose entre ses mains — à condition qu’elle soit prête à se battre pour lui. »

Les étoiles de Noss Head de Sophie Jomain, tome 4

J’adore cette saga. Je prends le temps, tranquillement de la lire. Alors pourquoi j’ai peur de lire le tome 4 ? Et bien parce que j’ai trouvé la fin du 3 tellement parfaite, tellement belle que j’ai peur de lire le quatrième tome et de voir mes héros adorés confrontés  à de nouvelles terribles épreuves. Parce que Sophie Jomain, mine de rien, elle est pas tendre avec les personnages de ses histoires et qu’elle fait saigner facilement notre coeur.nosshead4

ATTENTION : SPOILER ne lisez pas le résumé de ce livre si vous n’avez pas lu les trois précédents.

« Chaque fois que je croyais que notre vie était cousue de fil blanc, Leith et moi devions faire face à une nouvelle adversité, une nouvelle attaque. J’en venais à me demander si, un jour, nous goûterions à la paix à laquelle nous aspirions. Personne ne mesure l’immensité de sa chance quand il affirme que son existence est monotone. Personne. Aux innocents les mains pleines… C’est ce qu’on dit. Mais moi, je n’étais plus innocente du tout. Alors, que me réserverait le destin, cette fois-ci ? Que me volerait-il ? J’en avais une vague idée. J’allais devoir me préparer au pire. »

Outlander de Diana Gabaldon

Oui, je sais, il FAUT le lire. Oui je sais j’ai déjà dit que j’allais le faire. Et je vais le faire, c’est certain. Mais quand ? Ici aussi j’ai tellement peur d’être déçue, de ne pas accrocher, de ne pas supporter les longueurs, que quelque chose cloche…Et pourtant je ne peux pas m’empêcher d’avoir terriblement envie de le lire ce livre. Enfin du moins le premier tome parce que l’auteur aussi pond de sacrés pavés (852 pages pour le premier tome et pour les suivants ça ne va qu’en augmentant).

outlander

« Au cours d’une promenade sur la lande, elle est attirée par des cérémonies étranges qui se déroulent près d’un menhir. Elle s’en approche et c’est alors que l’incroyable survient : la jeune femme est précipitée deux cents ans en arrière, dans un monde en plein bouleversement ! 1743. L’Ecosse traverse une période troublée. Les Highlanders fomentent un nouveau soulèvement contre l’occupant anglais et préparent la venue de Bonnie Prince Charlie, le prétendant au trône. Plongée dans un monde de violences et d’intrigues politiques qui la dépassent, Claire ne devra compter que sur elle-même pour surmonter les multiples épreuves qui jalonnent ce formidable voyage dans le temps. Elle connaîtra l’aventure et les périls, l’amour et la passion. Jusqu’au moment crucial où il lui faudra choisir entre ce monde palpitant qu’elle aura découvert et le bonheur qu’elle a connu et qui, désormais, lui paraît si lointain… »

Nos âmes jumelles de Samantha Bailly

Alors oui ce livre me fait terriblement envie depuis sa sortie. Pourquoi n’ai-je pas craqué ? Parce que Ce qui nous lie ne m’avait pas totalement convaincu et que j’ai peur d’une déception. Pourtant j’ai envie de redonner une chance à l’auteur, après tout j’ai même acheté l’intégrale d’Oraisons. Donc ce livre, passera-t-il dans ma PAL ? Je sais que de nombreuses chroniques sont élogieuses et j’ai bien envie de le tenter tout en ayant cette peur de la déception. nosamesjumelles

« L’une est blonde, l’autre brune. L’une solaire et populaire, l’autre timide et solitaire. Sonia dite Yuna écrit pour une association, Trames, qui publie un fanzine. Elle y rencontre Lou-Tiamat, qui s’affirme dans l’art du dessin suite au divorce brutal de ses parents. Leur amitié virtuelle se double d’échanges sur leurs créations et leur vie affective. Jusqu’au jour où les deux jeunes filles se rencontrent un week-end autour d’un projet… »

Le livre de Perle de Timothée de Fombelle

Ce livre m’intrigue énormément. Et puis j’ai des avis tellement divergents dessus que je me suis dit : et moi ? Vais-je accrocher ? Pourtant il me donne vraiment envie. Et je le lirai un jour, mais quand ?livreperle

« Tombé dans notre monde une nuit d’orage, un homme emprunte le nom de Joshua Perle et commence une vie d’exilé. Cette nouvelle vie fugitive, déchirée par un chagrin d’amour, est aussi une quête mystérieuse. Au fil du siècle, Perle rassemble un trésor pour défaire le sort qui l’a conduit loin de chez lui. Mais ceux qui l’ont banni et le traquent le laisseront-ils trouver le chemin du retour? Perle a-t-il raison de penser que la fille qu’il aime l’attend toujours là-bas? »

Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs

Celui-ci ça fait un sacré moment que j’hésite à le lire. J’ai tellement peur de ne pas accrocher. Il y a des avis très « extrêmes » sur cet ouvrage et je me demande quel chemin il va bien pouvoir prendre chez moi. Pourtant, il m’intrigue plus que jamais…missperegrine

« Jacob est un ado comme les autres, excepté qu’il se pose des questions sur son mystérieux grand-père. Quelles sont ces étranges photos d’enfants qu’il lui montrait quand il était petit ? Les histoires qu’il lui contait sur eux étaient-elles vraies? Et pourquoi disparaissait-il aussi souvent ?
Tout s’accélère le jour où il le retrouve blessé dans son jardin. Jacob a vu des monstres, il en est sûr, et personne ne veut le croire. Il ne lui reste qu’à suivre les dernières instructions qu’a murmuré son grand-père avant de rendre son dernier souffle… »

Gatsby le magnifique de F.Scott Fitzgerald

Parce que j’aime les années 20. Parce que je n’ai pas aimé le traitement cinématographique bourré d’anachronismes (musicaux) et trop hystérique. Parce que beaucoup disent que le livre est ennuyeux. Alors il traîne dans ma PAL, il attend. gatsby

« Dans le Long Island des années vingt, la fête est bruyante et la boisson abondante. Surtout chez Jay Gatsby. Aventurier au passé obscur, artiste remarquable par sa capacité à se créer un personnage de toute pièce, Gatsby, figure solaire par son rayonnement, lunaire par le mystère qu’il génère, est réputé pour les soirées qu’il donne dans sa somptueuse propriété. L’opulence, de même que la superficialité des conversations et des relations humaines, semblent ne pas y avoir de limites. C’est pourquoi l’illusion ne peut être qu’éphémère.

Parmi les invités de cet hôte étrange se trouve Nick Carraway, observateur lucide qui seul parvient à déceler une certaine grandeur chez Gatsby, incarnation de multiples promesses avortées. Ce roman visuel qui se décline dans des tons d’or, de cuivre et d’azur, s’impose également comme la chronique d’une certaine époque vouée, telle la fête qui porte en elle son lendemain, à n’être magnifique que le temps d’un air de jazz. »

L’attrape-coeurs de J.D. Sallinger

Lui aussi il est dans ma PAL depuis un moment, depuis un swap. Il me fait très envie et en même temps, bien qu’il s’agisse d’un livre très court, je n’ai pas trouvé le courage de me lancer. C’est bête n’est ce pas ? Qu’est ce qui me freine ? Et bien ce qui fait l’essence même de ce TTT, une peur terrible d’être déçue, sans doute suis-je pour le moment trop en attente face à ce livre.attrapecoeur

« Le roman, écrit à la première personne, relate la période où Holden Caulfield, expulsé du collège Pencey Preparatory trois jours avant les vacances de Noël, retourne à la maison familiale, à New-York. Il déambulera en ville avant de devoir annoncer la nouvelle à ses parents.
Âgé de dix-sept ans, Holden est plein d’incertitudes et d’anxiété, à la recherche de lui-même. Il vit son passage à l’âge adulte et comprend qu’il perd l’innocence de l’enfance. L’une des plus belles images de l’auteur pour exprimer ce passage est lorsque Holden demande au chauffeur de taxi où vont les canards lorsque l’étang gèle. Salinger dans ce roman décrit avec ironie et justesse la société américaine des années 1950. »

La ferme des animaux de Georges Orwell

Celui-ci, j’ai peur de m’y perdre et de ne pas bien comprendre le parallèle. Je pense manquer de connaissances historiques pour bien cerner cet élément. Toutefois, j’aime le fait que les animaux prennent le contrôle (en tant que vegan ne serait-ce pas logique?) mais j’ai très peur de comment peut évoluer ce roman…

fermeanimaux

« Un beau jour, dans une ferme anglaise, les animaux décident de prendre le contrôle et chassent leur propriétaire. Les cochons dirigent la ferme comme une mini société et bientôt des lois sont établies proscrivant de près ou de loin tout ce qui pourrait ressembler ou faire agir les animaux comme des humains. De fil en aiguille, ce microcosme évolue jusqu’à ce qu’on puisse lire parmi les commandements :  » Tous les animaux sont égaux, mais (il semble que cela ait été rajouté) il y en a qui le sont plus que d’autres. « 
Le parallèle avec l’URSS est inévitable quand on lit cette fable animalière. A travers cette société, c’est une véritable critique du totalitarisme d’état que développe Orwell.

Et voilà et sans tricher ! Et vous, quels livres vous font « peur » ? Comme toujours le récapitulatif des liens se fait chez Frogzine, on y va en cliquant sur sa jolie bannière :

TTTfrogzine