[Chronique] Les filles de Roanoke de Amy Engel

Publié aux éditions Autrement -Juin 2017 – 347 pages

« Soit nous fuyons, soit nous mourons. »

Tout le monde admire les filles Roanoke. Elles sont belles, jeunes, riches et vivent avec leurs grands-parents au milieu du Kansas, dans un immense domaine noyé de soleil. Leur vie semble si douce… Pourtant Camilla, Penelope, Eleanor, toutes les filles de la lignée ont connu des fins tragiques. Il y a quelque chose de pourri au royaume des Roanoke.

Plongée étouffante au coeur des relations troubles d’une famille d’aujourd’hui, Les Filles de Roanoke est un véritable page turner atmosphérique et haletant. Amy Engel distille avec talent le poison des non-dits, dans la lignée des grands romans de Joyce Carol Oates. Lire la suite

[Chronique] Free Fall de Leah Raeder

Résumé : Je l’ai rencontré dans une foire. L’été où j’ai eu dix-huit ans, dans le chaos des néons et de l’excitation, j’ai rencontré un homme si gentil, si beau, qu’il semblait venir d’un autre monde. Nous avons eu une nuit : intense, effrayante, réelle. Puis j’ai fui, comme je le fais toujours. Parce que je ne voulais pas être abandonnée une nouvelle fois. Mais je n’ai pas couru assez loin. Je le connaissais sous le nom d’Evan cette nuit-là. Quand je suis entrée dans sa classe, il est devenu Mr. Wilke. Mon professeur. Je ne sais pas si ce que nous faisons est mal. Les règles disent une chose, mon coeur dit de ne pas les écouter. Je ne peux pas lui faire perdre son travail. Et je ne peux pas le perdre. Dans les films, tout ceci aurait une fin heureuse. Je grandis. J’aime, je perds, j’apprends. Et je vais de l’avant. Mais c’est la vie, et il n’y a pas de scénario. Vous l’écrivez au fur et à mesure. Et vous ne priez pas pour une fin heureuse. Vous priez pour que cela ne s’arrête jamais.

 

FreeFall

Mon avis : Voici une romance qui est bien loin des classiques du genre. Ici, nous suivons un amour tabou, interdit mais intense. Nous suivons l’histoire de Maise, jeune femme de 18 ans, lolita cynique que la vie n’a pas épargné. Élevée par une mère droguée, elle a grandi vite, trop vite. Pas de père, elle conçoit ses relations dans la peur de l’abandon et fuit avant même de construire quelque chose avec les hommes qu’elle rencontre. Mais le jour où elle rencontre Evan, tout bascule. Leur relation commence dans l’intensité, la fusion et la sensualité. Avant que Maise prenne la fuite aussitôt…Elle a trop peur d’être abandonnée, elle pense ne pas avoir le droit au bonheur. Peu de temps après, elle retombe sur Evan, ou plutôt Mr Wilke, son professeur…La relation devient alors très compliquée. Maise est sous le charme et est complètement obsédé par son professeur qui lui semble l’être bien plus encore. Malgré l’interdiction ils vont alors tout faire pour entretenir leur relation…jusqu’à ce que cette dangereuse relation devienne obsessionnelle et destructrice. La passion est vraiment présente tout au long du roman et ce malgré les bagages du passé…

Ce qui m’a plu dans ce roman c’est qu’il est très photographique, voir même cinématographique. Nos deux héros sont passionné par cet art, l’un en a fait son métier, l’autre souhaite en faire son avenir. Liés par cette passion et la passion qui les ronge, ils vont nous faire vivre un véritable film d’amour, bourrés d’émotions toutes plus vraies les unes que les autres. Les descriptions sont magiques, sublimes et on se retrouve immergés dans le décor, à pouvoir presque toucher les objets, sentir les odeurs, palper les sentiments et comprendre l’atmosphère. Nous avons l’impression d’assister à une véritable mise en scène dont les éléments sont peints par une magicienne de l’écriture. Tout est beau, même aux moments les plus malsains de la romance.

C’est véritablement une très jolie romance, défiant l’interdit et avec laquelle nous passons un très joli moment. Maise est une jeune femme très mature,authentique, cynique, allumeuse, véritable lolita qui connait son pouvoir de séduction et qui n’attend pas grand chose de la vie, si ce n’est ne pas finir comme sa mère. Evan est un personnage touchant, aimant, intelligent et très attentionné mais a lui aussi un passé qui l’a modelé.

En bref : une romance, un amour interdit et tout en couleurs. Une écriture cinématographique magique et addictive.

Ma note Livraddict : 16/20

[Chronique] Forbidden – Tabitha Suzuma

Bonjour et meilleurs vœux à tous, que cette année 2015 soit riche en lectures et jolies découvertes.

Pour ma part 2015 commence avec une lecture en anglais, l’ouvrage dont je vais parler n’ayant pas été publié en français à l’heure actuelle. J’ai découvert ce livre via Livraddict et bien que le résumé me laissait très dubitative j’ai eu moi aussi très envie de connaître l’histoire, de découvrir pourquoi ce livre semblait bouleverser tant de lecteurs à travers le monde.

forbidden

Fordidden (qui est interdit donc…) c’est l’histoire d’une romance impossible. Vous allez me dire que c’est commun dans la littérature Young Adult et que de toutes façons à la fin, les héros trouvent toujours une solution pour vivre leur amour… Sauf que cette fois-ci la romance est vraiment impossible, et pour cause, les deux jeunes amoureux sont frère et sœur.

Le sujet, tabou il faut l’avouer, est porté d’une telle façon qu’on se retrouve à les soutenir, à détester l’injustice qui les empêche de s’aimer mais attention il ne s’agit pas là de faire l’apologie de l’inceste, bien au contraire. Nous sommes déchirés entre notre envie de voir ces deux âmes sœurs vivre librement leur amour et notre sens moral qui nous dit que non, un frère et une sœur ne peuvent pas s’aimer de cette façon. Lochie et Maya sont partenaires, frère et sœur, meilleurs amis, amoureux, âme sœur. Ils ont beau lutter de tout leur corps, de toute leur âme, leur amour est plus fort que tout, plus fort que le sens moral, plus fort que la peur de tout faire voler en éclat.

L’histoire prend place dans un contexte lourd : Lochan qui approche de ses 18 ans est à la charge avec sa soeur Maya qui a 13 mois de moins que lui d’une famille de 3 enfants, Kit 13 ans en pleine crise d’adolescence, Tiffin 8 ans et Willa 5 ans. Leur père est parti voilà quelques années maintenant et leur mère est absente, trop occupé à séduire son nouvel amant, à boire et à fuir sa réalité familiale, revivant ainsi la jeunesse dont elle fut privée par sa première grossesse indésirable. C’est donc une famille à la dérive qui avance comme elle peut grâce aux aînés qui, sans broncher, enchaînent écoles, tâches ménagère et obligations familiales, qui gardent le silence sur leur horrible situation de peur de voir leur famille séparée. Lochan, élève brillant a du mal à s’exprimer en public, est solitaire, n’a pas d’amis. Mais il a Maya, la seule qui le comprenne. Maya, sa soeur, sa partenaire, son âme soeur. Un jour ils se retrouvent tous les deux confrontés à la dure et triste réalité : ils sont sincèrement amoureux l’un de l’autre et rien ne peut changer ça. Mais comment vivre cet amour sans mettre en péril la sécurité de leur famille, sans mettre en péril leur propre liberté et vie ?

Les personnages sont très attachants et au sentiment de révulsion d’une telle relation succède celui de l’incompréhension, de l’injustice : pourquoi ne peuvent-ils pas vivre heureux, être amoureux comme tout à chacun ? Que font-ils de mal sinon s’aimer ? Il apparaît tellement évident au fil des pages qu’ils ne sont pas que de simples frère et soeur mais tellement plus.

On passe par des tas d’émotions en lisant ce livre et on n’en ressort pas indemnes. Il est même difficile d’exprimer ce qu’on ressent tellement les différentes émotions qui viennent sont contradictoires. Touchant, émouvant, bouleversant, torturant, palpitant, tragique, vibrant, interdit…ce livre est une pure merveille qui toutefois n’est pas, selon moi, pour le plus jeune public. C’est fort émotionnellement parlant et la plume de l’auteur nous immerge réellement au sein du dilemme. Elle parvient à nous faire ressentir la moindre émotion des personnages, leurs sentiments contradictoires, nous sommes réellement spectateurs de la scène. Alternant les points de vue (Lochan / Maya) au fil des chapitres nous entrons vraiment dans la romance, dans le mal-être, dans la terreur. Nous comprenons si bien les personnages qu’on  l’impression de les connaître, des les aimer.

Ce livre est un trésor, un bijou. Il est TRES difficile, si ce n’est impossible de rédiger une chronique à la hauteur de ce livre, et encore plus dur de résumer tout ce que j’ai ressenti au cours de cette lecture.

« You’ve always been my best friends, my soul mate, and now I’ve fallen in love with you. Why is that such a crime ? »

Ma notre Livraddict : 20/20

Challenges : Read in English de Livraddict (premier livre du challenge)

ABC Babelio pour la lettre S