[Chronique] Innocenti de Eric Descamps

couv42322409

Paru aux éditions Atine Nenaud – 332 pages

Innocenti est un livre que j’ai eu la chance de lire, au format numérique et je tiens à remercier l’auteur Eric Descamps ainsi que Livraddict. Ensemble, ils organisent une rencontre virtuelle sur le forum et j’ai hâte d’y participer

11887976_10206151990412503_3076502843138172788_n

resumeParis, le 13 janvier 2013.
Au cours de la manifestation contre le mariage pour tous, six femmes s’écroulent, et meurent dans les minutes qui suivent, saignées à blanc.
Hantée par l’idée d’un attentat politique, la police mène une enquête dans la plus grande discrétion. Rien ne relie les victimes les unes aux autres, si ce n’est que chacune est enceinte de son premier enfant.
Deux semaines plus tard, durant la manifestation en faveur du mariage pour tous, d’autres femmes meurent, laissant les enquêteurs sans la moindre piste.

MONAVISV2

D’entrée de jeu nous savons que nous allons avoir affaire à un thriller médical que l’on redoute politique. Des femmes meurent mystérieusement, rien ne semble les relier entre elles. Nouveau virus ? Comment se transmet-il et quels sont les risques de propagation ? Attaque terroriste ou Serial killer ? Les enquêteurs doivent agir au plus vite et trouver le coupable avant que la terreur se propage et s’empare de la population.

Vincent est le personnage principal de notre thriller. Il n’est pas flic mais travaille dans les bureaux de la Police pour l’installation d’un redoutable logiciel de reconnaissance faciale, Crowdscan. C’est ainsi qu’il va se retrouver, malgré lui, emporté dans l’enquête car sa maîtrise du logiciel peut aider à remonter jusqu’au coupable. Sauf que rien n’est simple, les pistes se mêlent et s’emmêlent et Vincent qui n’a pas les épaules pour ce genre de mission donnera tout ce qu’il a même s’il se sentira dépassé. Vincent est un personnage un peu perdu, un peu naïf mais attachant et on le plaint de le voir mêlé à cette enquête effrayante sur d’horribles meurtres. Les autres personnages sont également intéressants, à l’instar de la mystérieuse Alice et de son redoutable père ou encore des enquêteurs qui jouent volontairement la carte du cliché pour être sûr de ne jamais se laisser berner.

Il est difficile de parler du livre et de l’intrigue sans vous spoiler. Sachez que toutes les femmes ont bien un point commun et que ces victimes sont choisies pour une bonne raison et que cela fait froid dans le dos. Les détails médicaux du « virus »sont effrayants et petit à petit on redoute une épidémie dévastatrice. La paranoïa s’installe alors rapidement dans l’esprit du lecteur qui se monte tout un tas d’hypothèses qui s’effondrent au fur et à mesure de l’avancée de l’enquête. Dès les premières pages nous entrons dans le vif du sujet et il n’y aucun temps mort. Le rythme est soutenu, intense et efficace. Les éléments s’imbriquent avec cohérence. Jusqu’au bout du livre on doute, on s’interroge, on cherche les indices jusqu’au moment de la grande révélation finale qui reste époustouflante et effroyable. Le suspens est donc présent tout au long du livre et est réellement maintenu jusqu’au bout. Nous nous retrouvons dans le tourbillon infernal des découvertes des enquêteurs et l’angoisse monte lentement mais sûrement. L’enquête est complexe et les policiers doivent faire preuve de réactivité et de sang froid en permanence.

L’auteur a su faire preuve d’originalité, d’inventivité et de créativité dans un domaine qu’il n’est pourtant pas facile de renouveler. A l’aide d’une plume simple et efficace, il nous entraîne sans détour dans une paranoïa redoutable, ajoutant petit à petit des détails effroyables et sobrement exposés.

enbref

Un thriller au rythme soutenu et fluide, qui nous tient en haleine jusqu’à la dernière page. Un dénouement surprenant, qu’on ne voit vraiment pas venir et qui fait voler en éclat nos hypothèses. Un style fluide et percutant, un auteur qui nous marque avec un très bon premier roman. Amateur de suspens, ce livre est pour vous, il vous entraînera dans un tourbillon infernal d’interrogations et d’angoisse.

MANOTE

18/20

Top Ten Tuesday : 10 romans peu médiatisés qui méritent d’être connus

Nous nous retrouvons pour une seconde édition du TTT et je ne vous cache pas que cette semaine, c’est un peu plus difficile pour moi…Mais on s’accroche, on va y arriver. Je ne sais pas ce qu’on entend vraiment par « peu médiatisés » mais je vais faire à ma sauce, en prenant 10 romans qu’on ne voit pas forcément partout mais qui méritent qu’on s’y penche. (L’ordre de présentation des livres est aléatoire)

TTT

1.Les âmes perdues de Poppy Z. Brite 

Je sais bien que ce n’est pas un livre récent mais il mériterait une jolie remise en avant. Attention, ce n’est pas pour tout le monde, c’est même particulier mais moi j’ai juste adoré cette lecture.

51GsuLYrfvL._SX302_BO1,204,203,200_

A quinze ans, Nothing, adolescent rebelle et mal dans sa peau, s’enfuit de chez ses parents. Sa route crosse celle des Lost Souls créatures étranges, vêtues de noir, qui boivent une liqueur au goût de sang. Insatiables, sensuels, sauvages, ce sont des prédateurs sans loi qui n’obéissent qu’à leurs instincts. Avec Molochai, Twig et Zillah, Nothing part en quête d’amour, de sexe et de violence au son de longs riffs lancinants dans les boîtes punk de La Nouvelle-Orléans et découvre la vérité sur ses origines… Poppy Z. Brite nous entraîne dans un univers noir où les vampires profitent de leur immortalité pour s’adonner à toutes les perversions et braver tous les interdits de la société puritaine américaine.

2.Le Corps exquis de Poppy Z. Brite

Oui encore cet auteur. Ce livre est sombre, glauque mais captivant. Il est devenu TRES difficile à trouver en France ou alors à des prix clairement exorbitant, dommage…Mais si j’en crois Amazon, une réédition brochée devrait bientôt paraître…Suspens

poppy-z-brite-le-corps-exquis

Andrew Compton, un serial killer anglais, s’évade de prison en se faisant passer pour mort. Réfugié aux U.S.A., à la Nouvelle-Orléans, il rencontre par hasard un autre prédateur, Jay Byrne. L’histoire d’amour qui va unir ces deux psychopathes cannibales et nécrophiles ne les empêchera pas de semer le désordre dans le statu quo ambiant et de laisser dans leur sillage une piste sanglante.

Roman censuré et scandaleux, Le Corps exquis n’est pas un catalogue d’horreurs gratuites, mais bel et bien une exploration de l’esprit malade de deux serial killers. En prenant le parti de ne pas juger, en exposant à vif la condition de victime et de bourreau, Poppy Z. Brite a refusé de tricher avec ses personnages et ses lecteurs. Jamais le portrait d’un tueur en série n’avait été aussi juste, riche et effroyablement réaliste. Perversion des âmes et poésie du macabre au service d’une des fictions les plus noires jamais publiées sur les serial killers : sans concession, choquante, répulsive. Un roman fascinant et extrémiste. Un livre violent dont aucun lecteur ne sortira indemne.

3.Innocenti d’Eric Descamps

J’ai eu l’occasion de lire ce livre grâce à la rencontre organisée par Livraddict mais je n’en avais jamais entendu parler avant, dommage, c’est une petite pépite dans son genre.

couv42322409

Paris, le 13 janvier 2013.
Au cours de la manifestation contre le mariage pour tous, six femmes s’écroulent, et meurent dans les minutes qui suivent, saignées à blanc. Hantée par l’idée d’un attentat politique, la police mène une enquête dans la plus grande discrétion. Rien ne relie les victimes les unes aux autres, si ce n’est que chacune est enceinte de son premier enfant.
Deux semaines plus tard, durant la manifestation en faveur du mariage pour tous, d’autres femmes meurent, laissant les enquêteurs sans la moindre piste.

4.Every Ugly Word de Aimee L. Salter

Alors certes c’est pas encore traduit en Français mais j’espère qu’on accueille et une médiatisation digne de ce nom lui sera accordé quand il sortira chez nous. Voir ma chronique 

everyuglyword

When seventeen-year-old Ashley Watson walks through the halls of her high school, bullies taunt and shove her.  She can’t go a day without fighting with her mother.
And no matter how hard she tries, she can’t make her best friend, Matt, fall in love with her.
But Ashley also has something no one else does : a literal glimpse into the future. When Ashley looks into the mirror, she can see her twenty-three-year-old self.
Her older self has been through it all already — she endured the bullying, survived the heartbreak, and heard every ugly word her classmates threw at her. But her older self is also keeping a dark secret : Something terrible is about to happen to Ashley. Something that will change her life forever. Something even her older self is powerless to stop.

5.Forbidden de Tabitha Suzuma

Pareil, pas encore traduit en français, mais si un jour c’est le cas, j’ai vraiment l’espoir qu’il soit vraiment médiatisé et connu de tous ! Un bijou ce livre. Voir ma chronique 

forbidden

« You’ve always been my best friend, my soul mate, and now I’ve fallen in love with you too. Why is that such a crime? »
She is pretty and talented – sweet sixteen and never been kissed.
He is seventeen, gorgeous and on the brink of a bright future.
And now they have fallen in love. But…
They are brother and sister

6.Helena Rubinstein, la femme qui inventa la beauté par Michèle Fitoussi

Un livre riche en découvertes, un destin fascinant qu’il est captivant de suivre.

couv27335111

Avant d’être une marque de cosmétiques, Helena Rubinstein eut un destin. Et quel destin, quelle incroyable aventure ! On connaissait la milliardaire couverte de bijoux peinte par Dali ou Picasso, l’impératrice de la beauté qui transforma l’image de la femme en lui tendant le miroir de la jeunesse éternelle, la travailleuse acharnée qui parcourait la planète au pas de charge, s’arrêtant à peine dans l’une de ses sublimes demeures, mais savait-on que cette « Hearst à l’échelle féminisme » fut d’abord une petite polonaise ? Née en 1872 dans le quartier juif de Cracovie, aînée d’une famille de huit filles, Helena sut dire non aux conventions. Elle resta libre et sut imposer sa vision. De l’Australie où elle s’exila à l’âge de 24 ans, pionnière des soins de beauté, à New York où elle mourut princesse cosmopolite à 93 ans, la vie d’Helena Rubinstein fut un roman. Un roman où se croisent tous les talents de l’époque, de Poiret à Chanel en passant par Louise de Vilmorin, une saga éblouissante, faite de krachs boursiers et de chagrins d’amour, de drames conjugaux et de diamants croqués.
Sous la plume vive de Michèle Fitoussi, Helena Rubinstein est l’illustration en actes d’un siècle de conquêtes pour les femmes, par les femmes : « Si je ne l’avais pas fait, d’autres que moi l’auraient fait ».

7.Avec tes yeux de Sire Cedric

Ce livre n’est pas encore sorti mais quand on connait un peu l’auteur on ne peut que s’attendre à du bon, alors j’espère qu’il sera médiatisé et qu’il sera venu comme des petits pains ! Sortie le 8 octobre !

couv3311284

Thomas ne croit que ce qu’il voit, mais personne ne le croit. Depuis quelque temps, Thomas fait des rêves atroces. D’épouvantables rêves qui le réveillent en sursaut et morcellent son sommeil qu’il a déjà fragile. Si ce n’était que ça ! Après une séance d’hypnose destinée à régler ses problèmes d’insomnie, il est en proie à des visions. Il se voit, à travers les yeux d’un autre, torturant une jeune femme… Persuadé qu’un meurtre est effectivement en train de se produire, il part à la recherche de la victime. Le cauchemar de Thomas ne fait que commencer.

8.Rien n’est trop beau de Rona Jaffre

Bon je triche un peu là parce que publié en 1958 il a suscité un véritable engouement à l’époque donc je suppose que la médiatisation était bonne, à l’échelle de la fin des années 50. Mais j’ai tellement, tellement aimé ce livre que je voulais en profiter pour le remettre en avant…Tout simplement.  Ma chronique. couv5760553

 

New York, début des années 1950. Elles sont jeunes et Manhattan leur tend les bras …
Lorsqu’il fut publié en 1958, le premier roman de Rona Jaffe provoqua l’engouement de millions de lectrices américaines. Elles s’identifièrent immédiatement à ses personnages, de jeunes secrétaires venues d’horizons différents employées dans une grande maison d’édition new-yorkaise. Leurs rêves et leurs doutes reflétaient ceux de toute une génération de femmes.
Il y a la brillante Caroline, dont l’ambition est de quitter la salle des dactylos pour occuper un poste éditorial. Mary Agnes, une collègue obnubilée par les préparatifs de son mariage. La naïve April, jeune provinciale du Colorado venue à New York pour faire carrière dans la chanson.
Si la ville semble leur offrir d’infinies possibilités professionnelles et amoureuses, chacune doit se battre avec ses armes pour se faire une place dans un monde d’hommes.

9. Les Larmes Rouges de Georgia Caldera

Car même si la trilogie a eu son succès, pour moi elle mérite d’être encore plus médiatisée, plus représentée, plus distribuée, plus connue. C’est une perle à côté de laquelle il ne faut surtout pas passer. Et puis quand on un véritable coup de cœur pour un livre, on trouvera toujours qu’il n’est pas assez connu.couv56402383

J’ai chroniqué les 3 tomes, ma chronique du tome 3 présente aussi un bilan de la saga.

10. A vous de me dire chers amis lecteurs quel livre selon vous mérite d’être connu plus qu’il ne l’est ? Quel est VOTRE  choix à vous pour compléter cette liste ?

106137526_o

C’est lundi, que lisez-vous ? #8

On se retrouve pour le désormais traditionnel « C’est lundi que lisez-vous ? ». Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait sur le blog de Galleane.

itsmonday

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?
semainepassee
CLUNDISEMAINE36Peu de temps la semaine dernière pour moi, peu de temps pour lire mais aussi peu de temps pour passer sur les blogs, Livraddict ou encore Booktube, promis je passe vous voir très vite. Toutefois de belles lectures pour moi, un énorme coup de coeur pour Lux-2 comme attendu, une sublime découverte avec Seul sur Mars que j’ai lu en même temps que mon homme. Je ne suis clairement pas branchée aventures du genre mais là j’ai juste adoré ! Innocenti est une sublime surprise pleine de suspens aussi, lu dans le cadre d’un rendez-vous proposé par Livraddict le 17 septembre. Enfin, Une Autre vie qui sort en octobre aux éditions Sonatine et lu grâce à NetGalley m’a beaucoup plu également.
LECTUREACTUELLE
003496894Jamais deux sans toi, dans le cadre d’une Lecture Commune organisée sur Livraddict par Salhuna 
PROCHAINES
51v9GOpVMmL._SX323_BO1,204,203,200_
Je vais lire Shutter Island dans le cadre du BookClub de Livraddict de septembre. Ma première participation à ces « rencontres » virtuelles et mensuelles pour discuter autour d’un livre. Je n’ai jamais vu le film donc pour moi, cela va être une totale découverte, j’ai hâte.

Chroniquessemainepassee

Peu de temps donc peu de chroniques, on va essayer de réparer cela prochainement, j’en ai tellement à vous écrire. Donc deux chroniques :

Lux – 2 Onyx de Jennifer L.Armentrout

Babayaga de Toby Harlow

et puis hors chroniques, j’ai dressé mon joli bilan du mois d’août avec ses 21 lectures.

DANSMAPAL

palsemaine36

J’ai été sage avec seulement deux réceptions, dont une en occasion, vous pouvez m’applaudir, non ?

 Et vous, votre semaine ?

rdv