[Chronique] The boy next door de Penelope Ward, tomber amoureuse de son mystérieux voisin est-ce vraiment une bonne idée ?

The boy next door couverture Voisins et plus si affinités

Publié aux éditions Hugo New Romance – Mars 2018 – 346 pages
Traduction Elsa Ganem
Merci aux éditions Hugo New Romance pour cette lecture

 

Peut-on trouver l’amour en changeant de vie ? 

Nouvel appartement, nouvelle vie. La seule solution que Chelsea a trouvée pour définitivement tourner la page de sa relation amoureuse avec son ex, Elec, c’est de déménager. Le changement lui fera le plus grand bien et lui permettra de rencontrer d’autres personnes. Par exemple, le voisin d’en face, Damien, et ses deux chiens. C’est un artiste qui dessine des fresques magnifiques dans leur résidence. Il est amusant et sexy. Plus que son ex, même.

Partager le même palier est un peu compliqué au début : les chiens de Damien sont très bruyants, les murs un peu trop fins, mais ils deviennent les meilleurs amis du monde. Chelsea, qui pensait ne jamais oublier Elec, se surprend à imaginer bien plus qu’une simple amitié avec Damien. S’il semble attiré par elle, il insiste pour que leur relation reste purement amicale. Chelsea n’est pas sûre de pouvoir s’en contenter et surtout, elle veut en savoir davantage sur Damien, cet artiste dont elle est en train de tomber amoureuse et qui paraît cacher bien des secrets. Lire la suite

[Chronique] Heroes de Battista Tarantini, l’amour nous transforme-t-il en super-héros ?

Publié aux éditions Hugo New Romance – Janvier 2018 – 471 pages
Merci à Hugo New Romance pour cette lecture

La vie a joué un très mauvais tour à Grace. Alors qu’elle commençait des études de médecine, son cœur l’a lâchée et elle a dû subir une transplantation cardiaque. L’organe qui bat désormais dans sa poitrine est en bonne santé, mais il lui est complètement étranger. Ne sachant plus qui elle est, Grace s’exile en Australie, chez sa tante, pour tenter de se retrouver, et donner une nouvelle direction à sa vie.
Arrivée dans le bush australien, sa voiture tombe en panne et Z, le garagiste local lui porte secours.

Ténébreux, écorché vif, il répare des voitures en menant une vie solitaire, se contentant de la compagnie de son chien. Grace comprend rapidement que Z n’est pas celui qu’il semble être. Il la fascine, l’attire irrévocablement ; comme elle, il a choisi le désert rouge d’Australie, ses espaces infinis et sa dureté, pour se réinventer.

Au cœur de l’immensité australienne, Z et Grace vont-ils réussir à oublier leur passé ? Lire la suite

[Chronique] Les héritiers, tome 1 : La Princesse de Papier de Erin Watt

Les héritiers tome 1, la princesse de papier

Publié aux éditions Hugo New Romance – Janvier 2018 – 477 pages
Traduction Caroline de Hugo

 

Ella Harper est une battante, une éternelle optimiste. Elle a passé sa vie à déménager de ville en ville pour suivre sa mère, à avoir des fins de mois difficiles et à penser qu’un jour elles allaient s’en sortir. Mais quand sa mère meurt, elle se retrouve seule au monde…
Jusqu’au jour où Callum Royal apparaît dans sa vie. Finis la galère et le club de strip-tease pour payer ses études. La voilà dans le grandiose manoir des Royal. De l’argent, du luxe du confort… Et… les cinq fils de Callum.

Tous la détestent, tous sont désespérément attirants. Le plus charismatique d’entre eux, Reed Royal, est celui qui est le plus déterminé à la renvoyer là où il pense qu’est sa place, dans un monde de dénuement qu’elle n’aurait jamais dû quitter. Il ne veut pas d’elle dans sa vie. Il ne veut pas lui faire une place dans le petit monde huppé des Royal.
Et s’il avait raison ?

Argent, excès, tromperies, faux-semblants. Tout un univers qu’Ella découvre avec stupeur. Si elle veut survivre dans le royaume des Royal, il va falloir qu’elle apprenne à édicter ses propres règles royales. Lire la suite

[Chronique] Stand-Out tome 1 : Boby de Jane Devreaux

Publié aux éditions Hugo New Romance – 8 février 2018 – 309 pages
Merci à Hugo New Romance pour cette lecture et le concours qui l’accompagne

« Je ne veux plus avoir peur, je ne veux plus lutter contre ce que je ressens »

Des motards casqués et armés font irruption dans le stade où l’équipe de Boby s’apprête à jouer. En essayant de se défendre, Boby découvre que l’un des assaillants est une frêle jeune fille, Mila, dont le regard ne va plus le lâcher. Alors quand les fl ics l’embarquent, il prend en une seconde une décision qui va changer le cours de sa vie : la sauver.
Pourtant tout les oppose : il est d’un milieu aisé, elle ne connaît pas sa vraie famille. Il a fait des études de sport, roule en 4×4, elle est sans papiers et vit dans un squat. Mais Mila rêve d’une vie normale où elle pourrait exercer son talent de graffeuse, et Boby découvre en Mila celle qui peut donner un sens à sa vie trop lisse. Pourront-ils essayer de vivre ensemble et de se construire un avenir, malgré leurs secrets et un entourage plus que malveillant ?

Il leur faudra une grande dose de délicatesse et d’écoute pour enfin admettre que les barrières sont faites pour être repoussées et que leurs différences sont un atout.

Lire la suite

[Concours] Gagnez le nouveau roman de Jane Devreaux, Stand out (Tome 1 – Boby)

La SORTIE du jour, (bon ok y’en a plein mais celle dont je vais vous parler), elle se fait chez Hugo New Romance ! Et cela tombe bien parce que non seulement le livre est canon mais en plus, Hugo New Romance vous offre un exemplaire de cette nouveauté. Laissez-moi, mesdames et messieurs vous présentez Stand Out – Boby de Jane Devreaux. Souvenez-vous, Boby c’était le mec toujours sage et posé, réfléchi et de bon conseils et qui, pourtant trouvait la force de s’opposer à ses parents pour mener une carrière dans le sport. Sandre et Josh le croisaient souvent et à chaque fois, il disparaissait presque trop vite, on voulait en savoir plus sur ce mystérieux trésor de sagesse et de bonté. C’est chose fait, puisque l’auteure, Jane Devreaux nous offre un tome qui lui est consacré (oui vous verrez les personnages de Close-up un petit peu), et que moi, personnellement, Boby, je fonds. (Enfin tant que personne ne l’appelle Robert s’il vous plait, par pitié).

Voici la couverture et la 4e : Lire la suite

[Bilan mensuel] Novembre, les premiers jours de froid et encore plus de plaids

Literacy01

Chers lecteurs,

Normalement ce bilan n’aurait pas dû voir le jour avant le milieu de la semaine prochaine. Mais vu que je n’ai pas pu me rendre à Montreuil, j’ai le temps de dresser mon bilan en ce samedi. D’ailleurs, je ne suis pas du tout en forme, une énorme migraine m’assaille depuis cette nuit, revenue en force après des vagues étrange jeudi et vendredi matin. Toutefois, je ne supportais plus de rester dans le noir à rien faire, allongée ou assise, alors je me suis dit, quitte à avoir mal, autant faire quelque chose qui me plait. Alors le bilan de novembre nait dans la douleur, mais ce fut un très joli mois niveau lectures.

Lire la suite