Throwback Thursday Livresque 2018 – 20 : Roman contemporain

Voici le Throwback Thursday Livresque !

Print

Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais version livres ! Chaque semaine, un thème est proposé et il faut partager une lecture correspondante (une seule) à ce thème. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres ! Comme nous « revenons en arrière », il s’agit de livres déjà lus. Sauf exception de thème.

Lire la suite

[Chronique] Les hautes lumières de Xavier de Moulins

Publié aux éditions JCLattès – Octobre 2017 – 378 pages
Merci à JC Lattès pour la lecture de ce roman

 

C’est une histoire d’amour entre ombre et lumières, celle qui unit Nina, la coiffeuse de Bondy, à son mari Tahar, le chauffeur de taxi marocain.
C’est l’histoire d’un combat  : Nina ne parvient pas à tomber enceinte, mais est prête à tout pour devenir mère. Ayant adopté avec Tahar un petit garçon au Maroc, elle se heurte à l’administration, qui refuse qu’il soit ramené en France.
C’est l’histoire de désirs qui s’entrechoquent  : pendant que la jeune femme, à El Jadida, se bat pour aller au bout de l’adoption, Tahar, resté à Paris, s’éprend d’une photographe qui lui propose son aide afin de rapatrier l’enfant clandestinement…
Une terrible course contre la montre s’engage alors  ; dans cette course, certains s’effondreront juste avant la ligne d’arrivée, d’autres parviendront à leurs fins – mais à quel prix  ?
Tous, du moins, auront couru un risque  : le risque d’aimer.

Dans ce roman rythmé et saisissant, Xavier de Moulins interroge la puissance destructrice de nos désirs, l’ambivalence des êtres et l’ironie du sort. Lire la suite

[Bilan mensuel] Novembre, les premiers jours de froid et encore plus de plaids

Literacy01

Chers lecteurs,

Normalement ce bilan n’aurait pas dû voir le jour avant le milieu de la semaine prochaine. Mais vu que je n’ai pas pu me rendre à Montreuil, j’ai le temps de dresser mon bilan en ce samedi. D’ailleurs, je ne suis pas du tout en forme, une énorme migraine m’assaille depuis cette nuit, revenue en force après des vagues étrange jeudi et vendredi matin. Toutefois, je ne supportais plus de rester dans le noir à rien faire, allongée ou assise, alors je me suis dit, quitte à avoir mal, autant faire quelque chose qui me plait. Alors le bilan de novembre nait dans la douleur, mais ce fut un très joli mois niveau lectures.

Lire la suite

[Chronique] Petites Reines de Jimmy Lévy

Publié aux éditions Cherche-midi – 24 août 2017 – 272 pages
Merci à Benoît pour cette lecture (et aux éditions Cherche-midi bien entendu)

Une sidération littéraire

Deux femmes aux antipodes du monde, de l’âge, du siècle, de l’humanité, de la survie.
Une adolescente impubère, dans sa tribu primitive aux confins du désert, lutte pour échapper à la tradition sacrificielle qui pèse sur elle depuis sa naissance.
Une vieille dame indigne sur une plage californienne, au crépuscule de son existence, s’acharne à étouffer sa mémoire et à endiguer les marées de souvenirs qui refluent inexorablement.

Deux petites reines, deux tours en feu.

Lire la suite

[Chronique] Je m’appelle Lucy Barton d’Elizabeth Strout

Publié aux éditions Fayard – 30 août 2017 – 208 pages
Merci aux éditions Fayard pour cette lecture

Hospitalisée à la suite d’une opération, Lucy Barton reçoit la visite impromptue de sa mère, avec laquelle elle avait perdu tout contact. Tandis que celle-ci se perd en commérages, convoquant les fantômes du passé, Lucy se trouve plongée dans les souvenirs de son enfance dans une petite ville de l’Illinois – la pauvreté extrême, honteuse, la rudesse de son père, et finalement son départ pour New York, qui l’a définitivement isolée des siens. Peu à peu, Lucy est amenée à évoquer son propre mariage, ses deux filles, et ses débuts de romancière dans le New York des années 1980. Une vie entière se déploie à travers le récit lucide et pétri d’humanité de Lucy, tout en éclairant la relation entre une mère et sa fille, faite d’incompréhension, d’incommunicabilité, mais aussi d’une entente profonde.
Salué comme un chef-d’oeuvre par la critique littéraire aux États-Unis, Je m’appelle Lucy Barton est un grand roman contemporain sur la solitude, le désir et l’amour.

Je tiens à remercier Fayard qui a eu la gentillesse de m’envoyer ce roman de la rentrée littéraire qui m’interpellait. Les retrouvailles entre Lucy et sa mère m’intriguaient et j’avais envie de comprendre cette relation aussi complexe qu’on pourrait l’imaginer. De plus, les livres traitant de thèmes forts comme la solitude, le désir ou encore l’amour sont souvent ceux qui m’attirent le plus. Et je peux vous dire que j’ai passé un très bon moment, un peu atypique, avouons-le, avec cette femme qui se souvient, qui, pourtant encore jeune, regarde son passé avec une certaine nostalgie.

Lire la suite

Top Ten Tuesday : 10 actualités livresques qui me font envie

Hello les flamingos !

Comme d’habitude je triche je personnalise le thème du top ten pour l’adapter à mon cas dirons-nous. Vous êtes habitués et vous me suivez quand même alors ❤ Bref aujourd’hui j’ai eu envie de vous parler de 10 livres sortis ou à sortir prochainement qui me font particulièrement envie. Volontairement, je n’ai pas mis les titres que j’ai déjà pré commandés comme ça, on bave encore plus et puis c’est tout ! Bien entendu, cette liste ne saurait être exhaustive, vous vous en doutez bien. Allez, trêve de bavardage, voici ! J’ai fait deux sections : young adult et contemporain. Vous le savez, j’aime lire les deux styles. Je n’ai pas inclus de New Romance pour une fois.  Lire la suite