[Chronique] Calendar Girl – Avril de Audrey Carlan

Publié aux éditions Hugo New Romance – 6 avril 2017 – 156 pages

Le premier contact avec Mason Murphy est assez rude ! Le joueur phare de l’équipe des Red Sox est un véritable goujat. Mais il ne connaît pas encore le caractère bien trempé de Mia qui va rapidement le faire changer d’attitude.

Un mois entourée des joueurs de son équipe de base-ball favorite, Mia est aux anges. Pourtant, son bonheur va être entaché d’une mauvaise nouvelle. Pourra t-elle surmonter cette déception ?

Bien, bien, j’avoue, il est plus que temps de parler du mois d’avril. Cependant, sachez que je l’ai lu le dernier jour du mois et qu’il m’a fallu du recul sur ce tome. Parce que, pour la première fois depuis le début de la saga j’ai été déçue. Pas non plus une déception catastrophique, mais des petits éléments qui viennent assombrir un peu le bilan, qui jusqu’alors était, pour ma part, plus que positif sur cette saga. Et voilà que le mois de mai est dans ma PAL et que j’ai presque peur de me lancer. Peu importe, je sais que je le lirai, car j’aime les aventures de Mia mais j’espère qu’il relèvera le niveau (ce qui semble ne pas être le cas au vu des premières chroniques). Bref, un nouveau mois pour Mia et comme d’habitude de nouvelles aventures. Boston sera-t-elle LA ville qui rendra Mia heureuse ? Où en sera-t-elle concernant Wes ? Succombera-t-elle au charme de Mason Murphy ?  Lire la suite

Publicités

[Chronique] Calendar Girl Mars d’Audrey Carlan

Publié aux éditions Hugo New Romance – mars 2017 – 155 pages

Avant de s’envoler vers sa prochaine mission, Mia fait un petit séjour à Las Vegas où elle retrouve sa soeur et sa meilleure amie. Elle en profite pour aller rendre visite à son père qui est toujours dans le coma. Elle a rendez-vous avec son usurier pour lui remettre le deuxième versement, et cette rencontre n’est pas des plus sympathiques ! Mais la voilà à nouveau dans un avion, direction Chicago, pour y retrouver le bel Anthony Fasano, propriétaire d’un restaurant italien.

Et oui encore de la New Romance. Mais comme vous le savez, je me suis organisé un petit marathon donc maintenant, c’est le moment de partager mes chroniques et avis. Puis le mois de mars se ferme, les aventures d’avril de Mia ne vont plus tarder, bref, il était temps de parler de ce troisième mois pour notre jeune escort en pleine quête d’argent, mais surtout identitaire. Car si au départ, la saga laissait présager qu’il s’agirait d’une simple histoire d’escort se « tapant » un beau gosse chaque mois, cela n’est finalement pas le cas. L’auteure se penche sur des thématiques et problématiques bien plus profondes. Bien entendu, je ne pourrais pas vous en dire trop sans vous gâcher le plaisir de la lecture donc on va broder autour et j’espère vous donner envie de découvrir la pétillante Mia (à laquelle je me suis bien attachée je l’avoue) et ses histoires de ville en ville. Lire la suite

[Chronique] Calendar Girl – Février d’Audrey Carlan

couv18864196

Publié aux éditions Hugo NewRomance – 2 février 2017 – 153 pages

resume

Mia se rend à Seattle où elle sera la muse d’un célèbre peintre français.

L’amour sur toile, tel est le titre de l’œuvre du bel artiste avec lequel elle va partager ce mois qui sera riche en émotions. Il faut dire qu’Alec est surprenant dans son travail et qu’il a cette manie si sexy d’utiliser des expressions françaises lorsqu’il s’adresse à Mia.

MONAVISV2 Lire la suite

Calendar Girl, le phénomène new romance de la rentrée – [Chronique] Janvier de Audrey Carlan

calendarbybettierose

blablaSortez les pop-corn et jetez-les-moi à la figure. Allez-y, allez-y. Je plaide coupable votre Honneur. J’ai menti. Honteusement menti. Quand j’ai eu vent de la parution de la série Calendar Girl, j’ai de suite trouvé le concept super intéressant. MAIS je m’étais dit « ce n’est pas pour moi, 12 tomes, bla-bla-bla ». Bref ma décision était prise : je passais mon tour au sujet des aventures de Mia. Mais c’était sans compte sur le talent d’Hugo pour me faire céder. Non pas moi personnellement, ils ne m’ont pas envoyé quelqu’un pour me harceler et m’arracher mon billet de 10 euros. Non. Mais remarquez le travail marketing. Déjà rien que pour ce que certains qualifient de « tapage », je suis admirative. Parce que la communication s’avère ultra bien ficelée, qu’Audrey Carlan est venue à la rencontre des fans avant même la sortie française de ces histoires de calendrier (humour) et que Mia Saunders dispose de ses propres comptes sur les réseaux sociaux. Oui, ils sont doués chez Hugo, je vous l’ai dit. Du coup, quelques jours après la sortie, je lâchais la CB pour Mia. Remarquez, cela ne m’aura pas ruiné, moins de 10 euros le tome, on ne peut pas se plaindre. Et vous savez quoi ? Je l’ai dévoré et adoré ce premier opus. Et vous savez quoi bis ? J’ai précommandé les histoires de février, mars et avril. Pourquoi que ceux là, parce qu’on ne peut pas aller plus loin dans les commandes pour le moment. Je crois que l’arrivée de Mia chaque fois, ça va me faire un peu le même effet qu’un appel d’une copine qui donne de ses nouvelles et me raconte ses péripéties. Le même effet qu’une box surprise, on connait la couverture/l’emballage, mais absolument pas l’aventure promise à l’intérieur. Oui, je suis tombée sous le charme de Mia, et je veux bien être son amie pour cette année 2017, riche en rencontres…

Concept : 12 mois, 12 hommes, 12 villes.

Lire la suite