[Chroniqu'Express] Show Stopper de Hayley Barker, la dystopie au coeur du spectacle

Publié aux éditions Bayard Page Turners que je remercie pour l’envoi
20 novembre 2019 – 450 pages
Traduction Laurence Bouvard

Londres, 2045.
La société est divisée en deux clans.

Les Bâtards, réduits à l’état d’esclaves, n’ont aucune valeur.
Les Purs forment l’élite qui a accès à tous les privilèges.

Le Cirque de l’horreur est leur divertissement préféré. Ils attendent avec délectation l’accident mortel qui leur procurera le grand frisson.
Ben, fils de ministre, assiste à sa première représentation et tombe sous le charme d’Hoshiko, la funambule star du spectacle. Mais derrière l’éblouissement et le faste de l’arène, il découvre l’horreur. Trouvera-t-il le courage de résister pour mettre fin au carnage ?


Lire la suite

[Chroniqu’Express] La maison de cendres de Hope Cook

Couverture la maison de cendres
Publié aux éditions Bayard – Page Turners que je remercie pour cet envoi
Octobre 2019 – 416 pages
Traduction Patrice Louinet

XXIe siècle.
Quand il entend des voix au milieu d’une étrange clairière, Curtis doit affronter sa plus grande peur : aurait-il hérité de la maladie mentale de son père ? Dans sa quête pour trouver une réponse, il découvre l’histoire de Gravenhearst, un manoir labyrinthique, mystérieusement réduit en cendres en 1894. Parmi les rares articles mentionnant l’incendie, Curtis tombe sur la photo de Mila, une habitante des lieux. Fasciné par ce portrait, il le dérobe.
XIXe siècle.
Mila doit mener ses propres combats quand sa mère disparaît inexplicablement, les laissant sa petite soeur et elle sous la tutelle de leur cruel beau-père. Luttant de toutes ses forces, Mila cherche de l’aide pour s’évader de Gravenhearst, cette demeure maléfique qui dissimule bien des secrets.
Séparés par le temps, Curtis et Mila pourront-ils briser le pouvoir malfaisant qui menace de les engloutir dans le néant ?

Certaines choses refusent de rester enfouies dans le passé.

Lire la suite

[Chroniqu’Express] Everless de Sara Holland, quand le temps est monnayable

Publié aux éditions Bayard – Pages Turners que je remercie pour l’envoi.
MAi 2019 – 445 pages – Traduction Ericc Moreau

Julie vit dans la misère avec son père. Pour pouvoir payer ses dettes, celui-ci va consulter l’extracteur de temps. Car au royaume de Sempera, tout se paie en temps. On peut en effet transformer en métal précieux le temps de vie contenu dans le sang…
Pour éviter que son père, déjà très affaibli, se condamne en procédant à une nouvelle saignée, Julie se fait engager comme domestique à Everless, la résidence des Gerling, la famille la plus puissante du royaume. On va y célébrer les noces de Roan, le fils cadet de la famille, avec la fille adoptive de la reine. Cette dernière est agée de plusieurs centaines d’années grâce à ses richesses (la monnaie créée à partir du sang peut aussi se consommer pour allonger la vie…)
Or, Julie est depuis toujours secrètement amoureuse de Roan. Car elle a vécu à Everless dans son enfance. Mais suite à un tragique accident, son père et elle ont dû s’enfuir. Et son père lui a toujours interdit de retourner à Everless…

Lire la suite

[Chronique] Le poing levé de Simon Stranger, ouvrons les yeux sur la provenance de nos achats.

Publié aux éditions Bayard – Page Turners- Février 2019 – 241 pages
Traduction Hélène Hervieu – Illustration Katerina Bazantova
Merci à Page Turners pour cette lecture

« Prenez du plaisir à porter ce tee-shirt.
Les esclaves qui l’ont cousu n’en ont pas eu. »

Émilie, 17 ans, est Norvégienne. Et comme beaucoup de filles de son âge, elle aime faire les boutiques et rêver aux garçons sans penser au lendemain.
À l’autre bout du monde, Reena, 12 ans, se tue à la tâche dans une usine du Bangladesh, où elle coud des vêtements destinés aux grands magasins.
Un univers sépare les deux jeunes filles.
Tout change le jour où Émilie rencontre Antonio. Car le garçon appartient aux « Sauveurs du Monde », un petit groupe politisé qui mène des actions clandestines contre les grandes compagnies industrielles, comme celle qui embauche Reena…

Lire la suite

[Chronique] Batman : Nightwalker de Marie Lu, de Bruce Wayne aux prémices de Batman

Publié aux éditions Bayard Page Turners – Mai 2018 – 359 pages
Traduction Emmanuelle Urien
Merci à Page Turners pour cette lecture

À 18 ans, Bruce Wayne est le plus jeune milliardaire du monde. Mais le jeune homme a soif de justice : alors que le gang des Nightwalkers terrorise Gotham City, il tente d’arrêter l’un de ses membres à la place de la police. Il est donc condamné à un service d’intérêt général à l’asile d’Arkham, le centre pénitentiaire pour les criminels les plus dangereux de la ville. Sur place, Bruce rencontre la troublante Madeleine et comprend qu’une grave menace pèse sur lui : Les Nightwalkers s’attaquent aux riches, et Bruce est le suivant sur leur liste…

Après Wonder woman, le deuxième opus d’une saga littéraire sur la jeunesse des plus grands superhéros ! (NDLR : les deux opus peuvent se lire totalement indépendamment, d’autres héros sont au programme).

Lire la suite

[Chronique] The Rain de Virginia Bergin

Publié aux éditions Bayard – Collection Page Turners – 20 septembre 2017 – 384 pages
Merci à Page Turners pour cette lecture 

Une pluie mortelle s’abat sur la Terre : l’humanité est menacée de disparition. Ruby, 15 ans, part à la recherche de son père.
Je m’appelle Ruby Morris, et voici mon histoire. Si vous la lisez, vous avez énormément de chance d’être encore en vie.
Question : quand faut-il abandonner tout espoir ?
a) Maintenant. Immédiatement. On est foutus.
b) Dans deux semaines, environ.
c) Jamais.
d) J’imagine qu’il pourrait y avoir un d), mais s’il existe, je ne l’ai pas encore trouvé…
Lire la suite