[Livre créatif] Bricolages pour animaux d’Armelle Rau et Pierre Legris

Publié aux éditions Charles Massin – mai 2017 – 128 pages
Livre reçu dans le cadre de la Masse Critique Babelio
Merci à Babelio et Charles Massin pour cette lecture créative

Envie de combler votre animal de compagnie à moindre frais, mais surtout avec des créations à votre goût ? Ce livre vous propose 20 meubles et accessoires à réaliser vous-même pour votre chat ou votre chien : l’indispensable arbre à chat, un meuble pour cacher la litière, une niche, un tipi, un panier scandinave, des griffoirs astucieux, un panier de voyage… Suivez les explications en pas à pas illustrés, ces bricolages sont à la portée de tous.

Si vous lisez mon blog depuis un moment, vous connaissez mon obsession pour les flamants roses, mais vous savez également qu’elle ne reste que virtuelle ou représentative. En revanche deux adorables (cela reste à discuter pour l’un des deux) chats et le plus mignon des furets peuplent ma maison, oh pardon, m’autorisent à vivre avec eux, et ce pour mon plus grand bonheur. De plus, j’ai largement fait part sur les réseaux sociaux de mon intention d’adopter un chien dès que je changerai de logement. Les animaux ont toujours fait partie de ma vie et je ne me vois pas sans eux au quotidien. Parfois, ils sont envahissants, c’est certain, mais quel bonheur nous apportent-ils en comparaison ? C’est inestimable. Ainsi quand j’ai vu ce livre dans la sélection de la masse critique, je me suis de suite projetée sur les jolies créations qui pourraient faire plaisir à mes loulous tout en préservant ma décoration intérieure. Avouons que, parfois, les produits disponibles en jardinerie/animalerie ne sont pas super esthétiques (sauf si vous allez acheter chez Ki Kazh à Rennes, mais alors attention le compte en banque, il y a beaucoup trop de belles choses). Lire la suite

[Chronique] S’accrocher aux étoiles de Katie Khan

Publié aux éditions Super 8 – Mai 2017 – 353 pages
Merci à Babelio et Super 8 pour cette lecture dans le cadre de Masse Critique

Dérivant dans l’espace, Carys et Max n’ont plus que 90 minutes disponibles d’oxygène – 90 minutes durant lesquelles il vont essayer de sauver leur vie.

Accrochés l’un à l’autre, les deux amoureux regardent la planète bleue, se souviennent de leur rencontre, et évoquent le monde qu’ils laissent derrière eux. Un monde censément idéal, duquel l’amour véritable est banni.

Quel voyage ! Quel curieux et agréable livre! Je ne m’attendais pas à quelque chose en particulier pour ce roman, mais j’avoue que l’auteure est allée au-delà de mes espérances et m’a embarqué dans une touchante histoire d’amour, mais aussi d’humanité et de pardon. Une histoire conçue telle une danse dans l’espace, un tango en combinaison étanche et une dérive sans fin, même si celle de Carys et Max, elle, dépend de leur oxygène. 90 minutes pour sauver leurs vies ou pour se parler, s’aimer, se pardonner, accepter. 90 longues et terriblement courtes minutes dans un espace infini où l’humain n’aurait même pas la taille d’un grain de sable.  Lire la suite

[Chronique] Detroit de Fabien Fernandez

Publication annoncée pour le 7 septembre 2017 – Gulf Stream collection Electrogène – 
Lu via une Masse Critique – Merci à Babelio et Gulf stream

Malmenée par les rixes des gangsters, les liquidations judiciaires et les combats de chiens, Detroit observe ses habitants parcourir son ossature de métal et de goudron, guette celui qui la sauvera de sa lente décrépitude. Pendant qu’Ethan, jeune journaliste new-yorkais fasciné par cette ville au passé industriel et musical glorieux, explore les quartiers de Motor City jusque dans ses bas-fonds, Tyrell attend fébrilement le moment où, son année de lycée terminée, il pourra enfin prendre son envol. Mais victime d’accès de colère incontrôlés, il peine à éviter les heurts avec les membres des Crips et l’expulsion scolaire. Quand ses recherches mettent Ethan sur la piste d’un détournement de fonds au sein de l’établissement de Tyrell, il soupçonne rapidement que l’affaire est sérieuse… Tous deux vont s’opposer comme ils le peuvent aux gangs qui règnent en maîtres à Motown. Nul ne sera épargné.

Déroutant. Sombre. Amer. Voilà les premiers mots qui me sont venus en tête quand j’ai refermé cet ouvrage que j’avais bien du mal à lâcher pendant ma lecture. Brillant, bien mené, porté par une narration franche et efficace. Bienvenue à Detroit, la ville où tous les espoirs sont vains. Violence, pauvreté et injustice au rendez-vous, si vous avez la chance de survivre entre deux gangs. Ne comptez pas sur les forces de l’ordre, elles sont impuissantes. Motor City la grande, l’indomptable est en perdition et elle observer ses habitants la réduire en centre, voler son ossature, briser ses armatures, souiller de sang encore et toujours plus son goudron. Parmi les anonymes, Detroit nous parle d’Ethan, jeune journaliste adepte d’urbex qui veut raconter la ville. Mais aussi de Tyrell, adolescent au sort bien incertain et au passé si secret. En fond, une femme flic qui croit en son avenir, en l’avenir de sa ville. Elle n’est pas encore désabusée. Existe-t-il d’autres modes de survie que la fuite dans cette ville tombée aux mains des gangs, elle qui suinte la drogue, le viol et le fric ? Comment survivre dans cet univers d’armes à feu, de meurtres et de violences ? Lire la suite

[Chronique] KO, tome 1 : Massacre à Odessa de Alex de Brienne

Publié aux éditions Le Livre de Poche – Janvier 2017 -285 pages
Merci à Babelio pour cette lecture via Masse Critique

Qui avait intérêt à massacrer Viktor et ses camarades le 2 mai 2014 à la Maison des syndicats d’Odessa ? Les nationalistes ukrainiens, Kiev, Moscou, le FSB ou la CIA ? A quoi jouent les oligarques des deux camps ? Kali Grant et son frère Odys mènent l’enquête sur l’un des drames susceptibles de faire plonger l’Europe dans la Troisième Guerre mondiale.

Lire la suite

[Chronique] Le garçon qui aimait la lune de Rino Alaimo

legarconquiaimaitlalune

Publié aux éditions Gautier Languereau

resumeUn soir, alors que la Lune éclairait le ciel de ses reflets mordorés, sa clarté conquit le cœur d’un petit garçon solitaire. Désireux de s’en faire aimer en retour, le garçon partit en quête d’un cadeau exceptionnel : celui qui saurait émerveiller la Lune.

legarcon02

Lire la suite

[Chronique] La vieille dame qui avait vécu dans les nuages de Maggie Leffler

lavieilledamequiavaitvecudanslesnuagesPublié aux éditions Harper Collins – 2 novembre 2016 – 353 pages

Lu dans le cadre d’une masse critique privilégiée Babelio – Merci Babelio et Harper Collins. 

resumeA 87 ans, Mary Browning sent que le temps est venu pour elle de raconter son histoire et les secrets qu’elle garde enfouis depuis de si longues années. En fait, depuis le jour où un parachutiste est tombé dans le jardin de ses parents, faisant éclore son rêve : devenir aviatrice. Cette passion, Mary l’a vécue intensément, à chaque seconde de sa vie. Mais, en retour, elle a payé le prix fort, allant jusqu’à renier ses origines juives et sa famille pour suivre son destin. A qui confier et transmettre le récit de ce qui fut à la fois son feu sacré et sa grande faute ? La réponse arrive en la personne d’une très jeune fille. En elle, Mary croit retrouver les traits de Sarah, sa sœur adorée qu’elle a dû abandonner. Un signe du destin qui marque le début d’une amitié aussi belle qu’improbable, faite de confidences et de récits extraordinaires jusqu’à l’émouvante révélation finale…

Lire la suite

[Chronique] L’insouciance de Karine Tuil

linsouciance

Publié aux éditions Gallimard – 18 août 2016 – 524 pages

resumeDe retour d’Afghanistan où il a perdu plusieurs de ses hommes, le lieutenant Romain Roller est dévasté. Au cours du séjour de décompression organisé par l’armée à Chypre, il a une liaison avec la jeune journaliste et écrivain Marion Decker. Dès le lendemain, il apprend qu’elle est mariée à François Vély, un charismatique entrepreneur franco-américain, fils d’un ancien ministre et résistant juif. En France, Marion et Romain se revoient et vivent en secret une grande passion amoureuse. Mais François est accusé de racisme après avoir posé pour un magazine, assis sur une œuvre d’art représentant une femme noire. À la veille d’une importante fusion avec une société américaine, son empire est menacé. Un ami d’enfance de Romain, Osman Diboula, fils d’immigrés ivoiriens devenu au lendemain des émeutes de 2005 une personnalité politique montante, prend alors publiquement la défense de l’homme d’affaires, entraînant malgré lui tous les protagonistes dans une épopée puissante qui révèle la violence du monde.

Lire la suite