Mon Top 5 des livres pour le Top 100 des livres préférés des blogueurs

Aujourd’hui je me prête à un exercice TRES difficile, vraiment trop même. Choisir mes 5 livres préférés. Pourquoi ? A l’initiative de Crouton/Palace of books qui souhaite dresser régulièrement un top 100 des livres préférés des blogueurs. Bien sûr les booktubeurs et lecteurs non blogueurs peuvent aussi donner leur top 5.top5

Ne choisir que 5 livres est TRES difficile. En tout cas pour moi. D’avance, je vous le dis je ne mets pas Harry Potter dans mon top 5, car je pense sincèrement qu’il sera tellement cité qu’il y figurera forcément. Et puis Harry Potter est hors classement, c’est de toutes façons indéniable que cette saga est ma préférée de tous les temps. Autre chose : je ne mets pas d’ordre précis pour mes livres afin qu’ils aient chacun 2 points car je les aime tous autant.

Avant toi de Jojo MoyesAvant Toi

Pourquoi ? Parce que c’est bouleversant. Parce que la protagoniste une jeune femme comme tout le monde qui voit sa vie basculer en acceptant un nouveau job. Qui va changer sa vie, son cœur, son âme à jamais. Parce que le personnage masculin est touchant, au delà de son handicap, c’est son choix, sa détermination qui nous prend au plus profond de nos tripes. Parce que j’ai tant pleuré sur ce livre, parce que Jojo Moyes pose une question essentielle autour d’un thème trop souvent tabou, l’euthanasie ou suicide assisté. Parce que ce livre occupera désormais une place toute particulière dans mon cœur, à l’aide d’un style simple et naturel, les émotions déferlent. Ma chronique.

Les Larmes Rouges de Georgia Calderabilanjuillet3

Pourquoi ? Ne me jetez pas de pierres, ne me dites pas que ça suffit avec cette saga. Désolée mais je ne pouvais pas la zapper de mon top 5. Impossible. Parce que je suis amoureuse de cette saga, parce que jamais deux personnages de roman m’avaient manqué à ce point avant (à l’exception peut être de Hardin Scott, j’avoue ou de Daemon Black). Parce que l’histoire est captivante, que les personnages sont fascinants, qu’on ne s’ennuie pas une seule seconde. Parce que la plume de Georgia Caldera est sombre, gothique et poétique, que tout est beau, tout est lumière dans les ténèbres. Ma chronique du tome 1, celle du tome 2 et celle du tome 3.

Animale de Victor Dixen

51IhY0qD+KL._SX344_BO1,204,203,200_vdtome2

Pourquoi ? Dois-je vous rappeler mon immense coup de cœur pour le tome 2 ? Cette saga m’a fait passer des moments merveilleux, captivants. Tout est accrocheur dans l’écriture de Victor Dixen, il a fait de Blonde une héroïne hors du commun et fascinante, il a manipulé les contes pour un faire des réalités plus sordides mêlées de fantastique. On voyage, on découvre, on aime et le style épistolaire utilisé en mélange avec le point de vue de différents personnages est juste sublime. Ma chronique du premier tome et ma chronique du second tome.

La Passe -Miroir (Les fiancés de l’hiver) de Christelle Daboscouv44795956

Pourquoi ? Parce que cet univers est juste dingue !!! C’est magique, cela vous emporte loin, vous fait voyager, vous émerveille mais ne vous ménage pas sur les caractères des personnages. Parce que justement chaque personnage est parfaitement détaillé, parfaitement identifiable. Notre héroïne est loin d’être parfaite et chouine mais accepte son destin. L’ambiance est glaciale mais époustouflante et que j’espère que le second tome sera aussi bon que le premier. Ma chronique.

Les Outrepasseurs de Cindy Van Wildertrilogie-outrepasseurs

Pourquoi ? Parce que, même si je n’ai lu que le tome 1 pour le moment, je sais que cette saga est énorme et que le tome 1 a dépassé toutes mes espérances. Parce qu’en plus Cindy est adorable et abordable, qu’elle est passionnée et qu’elle a su créer un univers complexe, captivant et prend le temps de nous en raconter réellement les origines. Elle ne se contente pas de nous balancer dans un nouveau monde avec son héros, elle prend un tome pour nous placer dans le contexte et l’histoire du nouveau monde de Peter. Un pari risqué mais gagnant en ce qui me concerne. Ma chronique.

frame to match pink and brown

Ca y est je suis arrivée au bout de la torture qu’est de faire un tel choix. Parce que je n’ai pas que 5 livres préférés et qu’il y en a plein que j’aurais aimé vous mettre dans ce top. Parce que rien n’est figé. Parce qu’il reste tant de merveilles à découvrir. Mais ces 5 là méritent d’être dans le top 100 et je VEUX leur donner cette chance. Bon je reconnais que certains n’ont peut être pas besoin de moi pour cela, mais j’ai choisi de booster ceux là. Je peux me tromper mais je pense qu’il y aura suffisamment de monde pour que Harry Potter ne sorte jamais du top 100 tout comme les sagas Divergente ou Hunger Games.

Si vous n’êtes pas blogueur mais que vous lisez la blogo littéraire, que ce soit un blog ou des tas, n’hésitez pas à participer en allant commenter sur le blog Palace of books. Vous pouvez aussi me le dire à moi en commentaire, je suis curieuse (mais si vous le dites que chez moi ça sera pas pris en compte donc faudra lui dire à lui aussi). 

C’est lundi que lisez-vous ? #7

On se retrouve pour le désormais traditionnel « C’est lundi que lisez-vous ? ». Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait sur le blog de Galleane.

itsmonday

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?
semainepassee
SEMAINE35
Petite semaine. J’ai vraiment pris le temps de savourer Animale, La Prophétie de la Reine des Neiges qui est un véritable joyau, d’ailleurs j’ai déjà posté ma chronique. J’ai ensuite lu Babayaga de Toby Barlow, en partenariat avec NetGalley et qui sort le 2 septembre. Une lecture un peu loufoque, mais sympathique. Et hier après midi j’ai sorti le livre doudou, remonte moral Le plus bel endroit du monde est ici, une lecture que j’ai adoré et que je remercie pour son énergie positive.
Vous remarquerez que je n’ai toujours pas lu Le Secret de l’Inventeur annoncé pourtant les semaines précédente. 
LECTUREACTUELLE
51o22UsrHHL
Commencé hier soir, j’avais vraiment hâte de retrouver Daemon qui est toujours aussi…Daemon.
PROCHAINES
Cette semaine, avec mon homme nous avons prévu une lecture commune dès qu’il aura fini Jurassic Parc et moi Lux 2, avec le livre Seul sur Mars donc c’est au moins une certitude de cette semaine.
1409-seul-mars_org

 

Chroniquessemainepassee

Funny Girl de Nick Hornby

The Pink Tea Time Club de Cécile Guillot

Animale La Prophétie de la Reine des Neiges de Victor Dixen

L’instant précis où les destins s’entremêlent d’Angélique Barberat

DANSMAPAL

IMG_6522

Oui, je sais ça fait beaucoup. Pour ma défense, 2 viennent d’un swap dont je vous parle bientôt et 2 sont des cadeaux de mon mari pour notre anniversaire de mariage. Comment ça, ça change rien à l’importance de  ma PAL ? Mais si je vous jure…

 Et vous, votre semaine ?

rdv

[Chronique] Animale, La Prophétie de la Reine des Neiges de Victor Dixen

vdtome2

Paru aux Editions Gallimard Jeunesse – 434 pagesresume

Touchée par la malédiction de l’ours, Blonde est un être hybride mi femme, mi animale. Quand Gaspard, son amour, est enlevé par une Reine des neiges, elle se lance à son secours, épaulée par l’écrivain danois Hans Christian Andersen. Un effroyable complot est sur le point d’être déjoué.

MONAVISV2Venez avec moi, suivez-moi dans un monde où règne le silence, le givre et la glace. Venez, venez rencontrer l’effroyable Reine des Neiges. Couleur de neige, douceur de givre, vent de glace, son monde est aussi beau que glacé d’effroi…Mais Blonde doit retrouver son unique amour, Gaspard, avant qu’il ne soit trop tard, avant que la Reine des Neiges ne les sépare à jamais…

IMG_6448

Blonde et Gaspard sont contraints de fuir l’île sans nom, où ils filaient pourtant le parfait amour et où Blonde pouvait consommer l’eau-lumière la préservant de son côté animal. Des hommes ours sont sur l’île, à la recherche de leurs semblables, menés d’une main de glace par l’effroyable souveraine qu’on nomme Reine des Neiges. Peu de temps après leur fuite, ils rencontrent à Copenhague un jeune homme charmant et amical, Mr Andersen, jeune écrivain en quête d’inspiration. Soudainement, Gaspard disparaît, la Reine des Neiges est venue le chercher et l’emmener dans son effroyable Royaume de Glace. Pour Blonde, pas question d’abandonner l’amour de sa vie, nous allons donc suivre son chemin pour retrouver celui qu’elle aime, via les lettres qu’elle adressera à Mr Andersen, seul ami capable de comprendre la situation, lui qui connaît la légende de La Reine des Neiges…

Gaspard sera très peu présent dans ce tome puisqu’il est retenu prisonnier dans un royaume lointain et gelé. Blonde en revanche va, en tout logique, occuper la majeure partie du récit. Nous la retrouvons plus amoureuse et plus déterminée que jamais. Sur sa route elle va faire des rencontres précieuses, d’autres destructrices mais chacune va l’approcher de l’homme de sa vie. Elle est prête à affronter l’effroyable souveraine du royaume des neiges qui est pourtant capable de vous glacer le cœur. Blonde se révèle encore plus forte, plus courageuse et téméraire que jamais. Son personnage n’a plus rien de l’innocente jeune femme du couvent, elle est guidée par son amour et l’avenir qui se construit. Non seulement elle veut sauver son amour mais elle va aussi se retrouver à être la seule capable de déjouer un effroyable complot, de contrecarrer les plans de la Reine des Neiges, d’empêcher la ténébreuse prophétie de s’accomplir.

Blonde va rencontrer notre célèbre écrivain Andersen qui, jamais, ne mettra en doute ses paroles et qui fera tout, avec ses moyens pour l’aider. Les cruels Ferrière et de Valrémy seront brièvement de retour, plus mauvais que jamais…Nous allons aussi rencontrer les Bouquetières, des femmes au grand cœur qui feront, elles aussi, tout pour aider Blonde dans sa quête. Certains personnages de La Malédiction de Boucle d’or feront aussi une apparition telle Bérénice qui ne cessera de nous surprendre.

Le rythme de l’intrigue est donné par les lettres que reçoit Hans, de son amie Blonde. Chaque lettre contient beaucoup de pages dans lesquelles Blonde livre son histoire, son espoir, sa quête pour retrouver son amour. Le côté épistolaire est parfaitement travaillé, Blonde écrivant de très longues missives visant à éclairer son ami sur ce qu’elle vit. Chaque lettre va constituer une partie du livre. Les imprévus surviennent et bousculent les plans, les certitudes, amenuisent l’espoir du lecteur mais jamais celui de Blonde. Comme dans la première histoire de Blonde, les événements s’enchaînent à un rythme régulier et entraînant, captivant, envoûtant. Portée par la sublime plume qui a su se faire glaciale de Mr Dixen, le froid polaire s’invite chez vous le temps de la lecture. Vous êtes tentés de vous cacher des miroirs pour ne pas rencontrer cette effroyable créature qui ne manquera pas de vous faire frissonner. Mêlant faits historiques, légendes et personnages à la psychologie travaillée, l’histoire prend vie dans notre cœur et dans notre esprit, nous faisant redouter qu’un jour la souveraine de monde de glace règne sur le monde. L’écriture est aussi parfaite qu’un flocon de neige, ceux que Gaspard se plaisait tant à contempler. Régulière, rythmée, poétique, sombre, froide et amoureuse…les mots glissent sous nos yeux comme des patins glisseraient sur la glace et nous savourons chaque mot, chaque phrase vers un voyage au royaume de la neige, du froid et de l’hiver éternel. Les décors, tout au long du périple nous sons décrits avec tant de grâce que nous y pénétrons en quelques instants et n’avons plus qu’à observer la scène qui s’y déroule.

Ce roman est une telle perle de glace, tellement sculptée telle que la ferait Gaspard dans sa quête de la perfection que je manque de mots pour en parler. Lisez-le, voyagez, frissonnez, attachez vous à Blonde, vibrer pour l’amour de ces deux jeunes gens, comprenez le mythe, la légende et laissez vous emporter pour cette écriture magique et merveilleuse qu’est celle de Victor Dixen.

J’ajoute que j’ai adoré l’épilogue puis la chronologie des événements en fin de livre qui ancrent encore plus la fiction dans la réalité, l’imaginaire dans l’Histoire. L’air de rien, par quelques phrases bien choisies, le livre nous amène à une réflexion intense et primordiale. Quel talent Mr Dixen. Blonde et Gaspard me manquent déjà.

enbref

Un roman à la plume magistrale et magique, féerique et ténébreuse, un royaume de glace et de neige parfaitement peint, une héroïne époustouflante de courage, de l’amour, de l’amitié, de l’espoir, du voyage, du rêve et un cœur qui tour à tour se glace et se réchauffe. Une histoire à la perfection réelle, telle celle d’un flacon de neige…

MANOTE

20/20 (ou plutôt 25/20 !)

COUPDECOEURREINENEIGES

[Chronique] Animale Tome 1 : La Malédiction de Boucle d’Or de Victor Dixen

51IhY0qD+KL._SX344_BO1,204,203,200_Paru aux éditions Gallimard Jeunesse – 437 pages

resumeEt si le conte le plus innocent dissimulait l’histoire d’amour la plus terrifiante ?
1832. Blonde, dix-sept ans, orpheline, vit depuis toujours dans un couvent, entourée de mystères. Pourquoi les soeurs l’obligent-elles à couvrir ses cheveux d’or et à cacher sa beauté troublante derrière des lunettes noires ? Qui sont ses parents et que leur est-il arrivé ? Quelle est la cause de ses évanouissements fréquents ?
Blonde est différente et rêve de se mettre en quête de vérité. Alors qu’elle s’enfuit du couvent pour remonter le fil du passé, elle se découvre un côté obscure, une part animale : il y a au coeur de son histoire un terrible secret.

MONAVISV2

Le premier tome d’Animale est donc, vous l’aurez compris, une réécriture de Boucle D’or. Mais une réécriture époustouflante, sombre, mystérieuse et captivante. Mr Dixen : je crois que je suis tombée amoureuse de vos écrits, c’est officiel.

11831722_860412044008063_5321657896371913858_n

1832. Nous suivons l’histoire de Blonde, jeune fille fragile qui vit dans un couvent et est destinée à y passer le restant de ses jours. Abandonnée de ses parents, elle ne connaît rien de ses origines. Pourvue d’une chevelure blonde aussi éclatante que l’or et d’une grande beauté elle ne cesse d’intriguer les autres. Pourtant Blonde se sent plutôt à la traîne, comme endormie…et la réputation de sa langueur la précède. Un jour, un étranger va lui remettre un bien curieux dossier qui pourrait bien lui apprendre qui elle est…C’est alors que va commencer son incroyable et courageuse quête de vérité.

Ce livre est captivant de la première à la dernière page. Une fois les premières pages tournées il devient très difficile de refermer le livre et ce même si le sommeil vous emporte. L’écriture est addictive, fluide et saisissante. Nous rentrons dans le sujet dès le début et Victor Dixen a l’art de nous distiller de nouveaux éléments chapitre après chapitre et est bien loin d’attendre le dernier tournant pour tout nous révéler. Le lecteur est contenté page après page et va de découvertes en découvertes, ceci rendant encore plus  captivante l’histoire. Ainsi, chaque chapitre ou chaque partie est enivrante et nous apprend de nouvelles choses. Chaque partie du livre nous présente un extrait du conte originel ce qui nous permet de nous y replonger.

Blonde est un personnage intéressant, attachant, fascinant et l’auteur nous fait vivre l’histoire avec elle, nous fait ressentir ce qu’elle ressent, voir ce qu’elle voit à travers son propre regard. Forte et fragile à la fois, préservée de sa véritable nature jusqu’à présent, elle va devoir se confronter à l’inattendu, l’incontrôlable, voir même l’inacceptable, du moins aux yeux de beaucoup. Nous allons donc suivre sa quête, son évolution et tous les dangers que cela représente.

Les personnages secondaires ont chacun leur importance et certains nous livrent une part de leur existence, ajoutant leur pierre à l’édifice de ce sublime récit. Comment ne pas être captivés par les récits dans le récit, à l’instar de celui du commissaire par exemple. Chaque récit est écrit d’une manière tellement juste qu’on boit les paroles du conteur. Nous revivons chaque scène comme si nous y étions et avançons en même temps que Blonde ou les autres, saisis par des révélations troublantes.

Le lieu de vie de Blonde est austère, digne d’un couvent et le peu de liberté dont jouit la jeune fille semble la satisfaire. Son seul ami est Brunet, le chat des lieux. En revanche, Blonde subit ce que nous appellerions aujourd’hui du harcèlement scolaire, victime de jalousie et railleries permanentes, en particulier de la part de Bérénice qui jouera un rôle important dans la fuite de Blonde. Nous pouvons aussi y voir une certaine métaphore de l’adolescence, ce moment où l’innocence est définitivement brisée et où il nous faut affronter la cruauté du monde réel. Blonde est différente et sa nature la rend vulnérable. Aura-t-elle la force de lutter dans un monde aussi fermé que le sien ? Mais tout espoir n’est pas perdu et la quête d’identité de la jeune femme est un cheminement époustouflant fait de rencontres et d’histoires rendues merveilleuses par la plume de Mr Dixen.

L’histoire est séparée en 4 parties alternant ainsi les points de vue de plusieurs personnages le tout dans une fluidité remarquable, sans jamais tomber dans une sensation de redite. Au contraire, chaque personnage apporte sa pierre à l’édifice, son témoignage et ses révélations nous permettant, petit à petit d’assembler les pièces du puzzle de l’origine et de l’identité réelle de Blonde. Chaque récit s’inscrit dans la continuité des découvertes. Nous prenons vraiment part à l’histoire et ne pouvons que succomber à cet univers sombre et fantastique. La plume de Victor Dixen est juste magnifique, d’une beauté ténébreuse et féerique à la fois. L’intrigue est parfaitement maîtrisée, les éléments mis en place au bon moment et le rythme idéal. Je me réjouis déjà de lire le tome 2 qui sort le 20 août prochain et fais preuve en ce moment même d’une grande impatience. La fin est très bien en soi mais j’ai tout de même envie de parcourir encore un peu de chemin avec Blonde.

enbref

Une héroïne hors du commun, un univers froid et sombre, une interprétation de conte magnifique portée par une plume hautement addictive. Un véritable page turner rempli de détails captivants dans un monde très travaillé.

MANOTE19/20 (j’étais partie sur un 17 mais avec le recul, c’est 19)

Je vous propose la bande annonce de ce livre