[Chronique] L’ange de Marchmont Hall de Lucinda Riley

Publié aux éditions Charleston – 17 novembre 2017 – 544 pages
Lu dans le cadre de l’aventure Lectrice Charleston, notre tout dernier manuscrit

 

*****

« Une fantastique conteuse » Katherine Webb

Trente ans ont passé depuis que Greta a quitté Marchmont Hall, une magnifique demeure nichée dans les collines du Monmouthshire. Lorsqu’elle y retourne pour Noël, sur l’invitation de son vieil ami David Marchmont, elle n’a aucun souvenir de la maison – le résultat de l’accident tragique qui a effacé de sa mémoire plus de vingt ans de sa vie.

Mais durant une promenade dans le parc enneigé, elle trébuche sur une tombe. L’inscription érodée lui indique qu’un petit garçon est enterré là. Cette découverte bouleversante allume une lumière dans les souvenirs de Greta, et va entraîner des réminiscences.

Avec l’aide de David, elle commence à reconstruire non seulement sa propre histoire, mais aussi celle de sa fille, Cheska…

Lire la suite

[Chronique] Never Never tome 1 de Colleen Hoover et Tarryn Fisher

resume

Best friends since they could walk. In love since the age of fourteen. Complete strangers since this morning.
He’ll do anything to remember. She’ll do anything to forget.

couv27105973

Paru aux Editions CreateSpace (HooverInk en numérique)

Fait partie de la saga Never Never

MONAVISV2

Cette histoire très courte de 150 pages est une lecture en anglais, n’ayant pas encore été traduite en français. Toutefois, c’est un anglais très abordable. Quelle histoire…connaissant le style de Colleen Hoover je ne pouvais pas passer à côté de celle-ci et je vais lire le tome 2 dans les jours prochains.

Les chapitres alternent les points de vue de Silas et Charlie, nos deux héros qui, tout à coup perdent la mémoire, en pleine journée au lycée. Alors qu’ils se souviennent de choses banales comme des noms d’artistes ou encore des choses de la vie quotidienne comme conduire une voiture, ils ne savent pas du tout qui ils sont. Ils vont vite comprendre qu’ils sont un couple (depuis 4 ans et qu’ils se connaissent depuis toujours) mais comment être un couple quand on ne sait même pas qui on est soi même, quand on est même pas capable de reconnaître sa famille ou de connaître son adresse, ses amis etc…Ensemble ils vont tout faire pour se souvenir.

Le personnage de Silas est très attachant. Il est beau, gentil, attentionné bien qu’ayant du caractère et il va tout faire pour se souvenir et par dessus pour que Charlie retombe amoureuse de lui. Nous croyons vraiment aux sentiments qu’il éprouve alors qu’il ne sait plus rien à son propre sujet. Charlie, elle, au fur et à mesure de ses découvertes a bien du mal à comprendre et à accepter qui elle était et n’assume pas la plupart de ses actes. C’est un personnage qui reste toujours méfiante, instaure la distance et qui a du mal à extérioriser ses sentiments, du mal à assumer ses pensées. Nous allons vite comprendre que leur histoire est bien plus complexe qu’il n’y paraît et que leur famille a aussi un passé tendu. Embarqués seuls dans cette aventure ils vont devoir tout faire pour se rappeler, se reconstruire et, peut être, s’aimer à nouveau.  La fin se terminant sur un joli cliffhanger nous ne pouvons faire autrement que de lire le second tome.

enbref

Une histoire troublante et mystérieuse d’amnésie et d’amour, un parcours pour se retrouver, se reconstruire et comprendre. La plume addictive de Colleen Hoover associée à celle de Tarryn Fisher, une alchimie qui prend à merveille et nous fait tourner les pages à la vitesse de l’éclair.

MANOTE

18/20