[Chronique] Never Never tome 1 de Colleen Hoover et Tarryn Fisher

resume

Best friends since they could walk. In love since the age of fourteen. Complete strangers since this morning.
He’ll do anything to remember. She’ll do anything to forget.

couv27105973

Paru aux Editions CreateSpace (HooverInk en numérique)

Fait partie de la saga Never Never

MONAVISV2

Cette histoire très courte de 150 pages est une lecture en anglais, n’ayant pas encore été traduite en français. Toutefois, c’est un anglais très abordable. Quelle histoire…connaissant le style de Colleen Hoover je ne pouvais pas passer à côté de celle-ci et je vais lire le tome 2 dans les jours prochains.

Les chapitres alternent les points de vue de Silas et Charlie, nos deux héros qui, tout à coup perdent la mémoire, en pleine journée au lycée. Alors qu’ils se souviennent de choses banales comme des noms d’artistes ou encore des choses de la vie quotidienne comme conduire une voiture, ils ne savent pas du tout qui ils sont. Ils vont vite comprendre qu’ils sont un couple (depuis 4 ans et qu’ils se connaissent depuis toujours) mais comment être un couple quand on ne sait même pas qui on est soi même, quand on est même pas capable de reconnaître sa famille ou de connaître son adresse, ses amis etc…Ensemble ils vont tout faire pour se souvenir.

Le personnage de Silas est très attachant. Il est beau, gentil, attentionné bien qu’ayant du caractère et il va tout faire pour se souvenir et par dessus pour que Charlie retombe amoureuse de lui. Nous croyons vraiment aux sentiments qu’il éprouve alors qu’il ne sait plus rien à son propre sujet. Charlie, elle, au fur et à mesure de ses découvertes a bien du mal à comprendre et à accepter qui elle était et n’assume pas la plupart de ses actes. C’est un personnage qui reste toujours méfiante, instaure la distance et qui a du mal à extérioriser ses sentiments, du mal à assumer ses pensées. Nous allons vite comprendre que leur histoire est bien plus complexe qu’il n’y paraît et que leur famille a aussi un passé tendu. Embarqués seuls dans cette aventure ils vont devoir tout faire pour se rappeler, se reconstruire et, peut être, s’aimer à nouveau.  La fin se terminant sur un joli cliffhanger nous ne pouvons faire autrement que de lire le second tome.

enbref

Une histoire troublante et mystérieuse d’amnésie et d’amour, un parcours pour se retrouver, se reconstruire et comprendre. La plume addictive de Colleen Hoover associée à celle de Tarryn Fisher, une alchimie qui prend à merveille et nous fait tourner les pages à la vitesse de l’éclair.

MANOTE

18/20

Publicités

[Chronique] La Bibliothèque des Cœurs Cabossés de Katarina Bivald

Résumé : 
Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l’Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine. 
Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés –, qui l’aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance. 
Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel…

  

  
  
Mon avis : 

« Oh j’ai adoré, quelle jolie histoire plein de joie et d’espoir ». Voilà ce que je me suis exclamée en refermant ce livre. Choisi pour son thème qui semblait léger et insouciant je ne suis pas du tout déçue de ma lecture. C’est une véritable parenthèse de bonheur, un roman feel good par excellence ou un doudou qu’on serre contre son cœur en cas de déprime. 

Sara arrive (depuis la Suède ) à Broken Wheel dans l’Iowa pour vivre des vacances lectures et rencontrer son amie Amy avec qui elle échange des lettres et des livres depuis deux ans. Seulement les choses ne vont pas se dérouler comme prévu et Sara apprend avec stupeur que son amie est morte…la voilà seule avec ses livres dont elle se serre habituellement de protection et de rempart contre les autres, dans une ville aussi terne que déserte et qui regorge d’habitants assez particuliers…Mais chacun, en hommage à Amy, va s’attacher à rendre la vie de la jeune femme la plus douce et agréable possible le temps de son séjour. Chacun va mettre à sa disposition tout ce qu’il a pour la satisfaire… C’est alors que, se sentant redevable, Sara décide d’ouvrir une librairie dans la ville à l’aide de l’impressionnant stock de livres d’Amy. Pari insensé ? Sara est persuadée qu’elle peut trouver un livre pour chacun…

Petit à petit la ville s’attache à Sara et s’anime autour d’elle, retrouvant joie et bonne humeur. Sara vit à travers les livres mais va apprendre ici à Broken Wheel ce qu’est l’amitié vraie. Elle ira de rencontres en surprises, d’émotions en sentiments. L’amour que porte Sara aux livres est magique et l’auteur s’attache à nous montrer cette passion à l’aide de tout un tas de références ce qui rend la lecture encore plus addictive. J’ai adoré les passage sur l’odeur des livres, le désarroi qu’elle vit en réalisant qu’Amy n’a pas eu assez de sa vie pour lire tout ce qu’elle aurait voulu… On a vraiment l’impression de vivre à Broken Wheel et de passer nos journées avec Sara à la librairie. 

Le seul petit hic c’est qu’à mon sens certains personnages ne sont pas assez développés…toutefois le message d’amour et d’amitié qui est véhiculé dans le livre rendrait de grandes descriptions superflues. Les personnages s’aiment et vivent ensemble et ce malgré les défauts de chacun. Chacun d’entre eux à quelque chose à apporter aux autres et c’est tout ce qui compte. 

Gros coup de cœur pour le personnage de Georges qui se bat contre ses ténèbres, Grace qui, bien que caricaturale m’a fait souri un bon paquet de fois avec ses histoires et anecdotes familiales, mais aussi Tom qui refuse de vivre les choses et garde le contrôle…chacun va apprendre de la présence de Sara, et malgré elle, c’est un véritable bouleversement qu’elle va apporter en ville.

Une histoire chaleureuse que je recommande en cas de coup de blues. 

Aux éditions Denoël.

Ma note sur Livraddict : 17/20

De retour 

Bonjour amis lecteurs,

Je suis de retour ! J’ai manqué de temps pour partager avec vous mes lectures mais me voici de nouveau par ici ! J’ai fait beaucoup de découvertes et j’ai aussi vécu un énorme book hangover à la fin de la saga After que j’ai lu en Anglais. Cela explique aussi mon absence…

Je reviens donc dans la semaine vous parler de mes lectures, swaps etc… A très vite et bon dimanche.

  

[Chronique] After saison 1 – After saison 2

After1

After2

Saison 1

Tessa est une fille gentille avec un adorable petit ami, Noah. Elle est décidée, ambitieuse et sa mère veille à ce que cela continue. Mais elle vient à peine de s’installer dans son dortoir d’étudiante qu’elle se heurte à Hardin. Avec ses cheveux châtains ébouriffés, son p… d’accent anglais, ses tatouages et son piercing sur la lèvre, Hardin est vraiment mignon et tellement différent des garçons qu’elle connaît. Mais il est aussi grossier, voire violent et Tessa devrait donc le détester… Ce qu’elle fait jusqu’au jour où elle se retrouve seule avec lui. Quelque chose du caractère sombre d’Hardin l’attire et leur baiser fait naître en elle une passion jusqu’alors inconnue. Il lui dit qu’elle est belle, qu’il n’est pas un garçon pour elle et il disparait, et ce à plusieurs reprises. Malgré la façon dont il la traite, Tessa va chercher au plus profond d’Hardin et derrière ses mensonges qui il est réellement. Plus il la repousse et plus Tessa sera entraînée plus près du gouffre. Tessa a déjà un petit ami parfait. Alors pourquoi fait-elle tant d’efforts pour surmonter sa fierté blessée et les ravages qu’Hardin fait à de belles filles comme elle ? À moins que… ce ne soit ça l’amour ?

 

Saison 2

Hardin n’a rien à perdre… sauf elle. Après leur rencontre la vie ne sera plus jamais la même. Après un début tumultueux, la relation de Tessa et Hardin semblait bien partie. Tessa sait qu’Hardin peut être cruel, mais quand les origines de leur relation et son mystérieux passé lui sont révélés, cela lui fait l’effet d’une bombe. Tessa est hors d’elle. Hardin sera toujours… Hardin. Mais est-il vraiment le mec dont Tessa est tombé éperdument amoureuse, en dépit de son caractère colérique, ou est-il un étranger, un menteur depuis le début ? Doit-elle s’en séparer ? Ce n’est pas si facile. Le souvenir de ses bras autour d’elle… de sa peau qui l’électrise… de leurs nuits passionnées, trouble son jugement. Pourtant, Tessa n’est pas sûr qu’elle pourra supporter une autre promesse non tenue. Elle a mis toute sa vie entre parenthèses pour Hardin – l’université, ses amis, sa relation avec sa mère, son petit ami, même son début de carrière. Mais elle a besoin de lui pour avancer. Hardin sait qu’il a fait une erreur, peut-être la plus grande de sa vie, mais il veut se battre pour elle ! Mais peut-il changer ? Va-t-il changer… par amour ?

 

Attention coup de coeur !!!! Je ne pensais franchement pas succomber à cette saga, mais je suis complètement accro. Accro à Hardin, je l’avoue car c’est l’un des meilleurs personnages que j’ai pu rencontré dans mes dernières lectures. Mais je vais vous en parler juste après.

L’histoire est centrée sur la relation entre Hardin et Tessa. Hardin est un jeune homme torturé. Tessa une jeune fille un peu coincée qui pense que sa vie est déjà toute tracée. Elle rentre à l’université et sa vie bascule dès lors qu’elle pose les yeux sur Hardin. Tessa et Hardin sont les opposés complets : elle a une vie bien rangée, bien organisée, des vêtements un peu ringard, un petit ami gentil et bien sous tous rapports, elle est vierge, prude et bosseuse. Certes sa vie est totalement sous le contrôle de sa mère mais Tessa en est sûre, cette année va se passer à merveille même si Noah va lui manquer. Arrivée à l’université elle se retrouve en collocation avec une fille totalement différente d’elle, et est accueillie par ses potes. Ou plutôt pas accueillie car Hardin l’ignore totalement. Lui est tatoué, très tatoué, piercé et est le bad boy du coin qui enchaîne les plans d’un soir et « ne sort avec personne ». Il est froid, cassant, distant. Malgré eux, ils vont tomber amoureux et partir dans une passion dévorante, toxique mais inévitable.

Je ne compte pas les fois où je mourrais d’envie d’être Tessa pour me sentir aimée à ce point. Mais en même temps il lui faut beaucoup de courage et d’amour pour supporter le sombre connard qu’il peut être parfois. Alternant gentillesses et pires crasses envers Tessa, Hardin voit toutefois sa vie bouleversée par Tessa. Lui qui s’est toujours contenté de sa solitude trompée à l’aide d’amitiés avec avantages se retrouve épris d’une fille qui est son opposé total.

Nous allons donc suivre, à un rythme très soutenu les déboires de cette histoire impossible. J’ai dévoré les deux tomes en 72h et je n’ai qu’une hâte : la suite. Les personnages sont très attachants, on retient notre respiration pour eux, on les aime, les déteste, on veut les secouer ou les embrasser, on pleure même avec eux. Pour moi les 2 tomes sont aussi bons l’un que l’autre. La fin du tome 1 est une vraie claque (même si je m’en doutais, intuition) et on n’a qu’une envie après avoir lu les quasi 600 pages : courir acheter la suite, ce que j’ai fait. Et on repart alors pour 700 pages de papillons dans le ventre, d’angoisse, de pleurs et de rires. Je ne vais pas vous en dire plus si ce n’est que l’écriture d’Anna Todd est simple, parfois crue mais efficace. On est bien d’accord, ici on n’est pas en train de faire de la grande littérature, il s’agit juste d’une histoire plaisante et hautement addictive. Je ne vais pas m’attarder sur le fait qu’à l’origine il s’agisse d’une fan fiction car ce n’est absolument pas ce qui m’a amenée à lire cette histoire et avant d’entamer le livre je n’avais aucune idée du physique d’Harry Styles, qui est la source d’inspiration pour le physique du personnage de Harkin.

J’oubliais : je ne suis absolument pas branchée romance érotique, mais ici, il y a juste tellement plus. Il y a une jeune fille naïve dont la mère contrôle l’existence et dont le père est absent qu’on a juste envie de secouer et de faire grandir. Il y a le bad boy dont on a juste envie de tomber amoureuse et de l’aider à briser sa carapace pour le rendre heureux. Il y a les potes insupportables et indispensables…

Coup de coeur, ma note livraddict 19/20 pour chaque saison

 

Bilan lecture novembre et preview décembre

Suite à une absence de plus d’un mois, voici le moment de dresser le bilan lecture de novembre et de vous parler de décembre. Décembre est pour moi un mois ultra chargé professionnellement parlant, laissant donc peu de place à la lecture.

Bilan novembre :

En novembre j’ai lu 7 livres soit 2174 pages. Moins qu’en octobre donc 🙂 J’ai plongé avec grand plaisir dans la trilogie La Sélection de Kiera Cass et je suis largement séduite. D’excellents livres même si parfois le style peut laisser à désirer, je me suis trouvée totalement absorbée par l’histoire et mon engouement fut tel qu’il a fallu que je lise tous les tomes à la suite. Le drame quand mon tome 2 est arrivé en retard…Bref, que du bonheur.

SelectionTome1 couv3610935 couv24218488

Mes notes livraddict : 19, 18 et 17

J’ai également lu les deux premiers tomes de la trilogie d’Amanda Hocking, Trylle. Le premier m’avait captivé même si c’est assez longuet, les choses se mettant en place petit à petit. Le second tome m’a un peu moins charmé m’ai j’ai passé un excellent moment malgré tout et attend le troisième tome avec impatience.

trylle couv35573509

Mes notes livraddict : 16 et 16

Autre découverte du mois, Sublime de Christina Lauren, ouvrage qui m’a laissé une drôle de sensation. C’est une bien jolie histoire mais un peu glauque malgré tout…Je ne le laisserai pas forcément entre toutes les mains, même s’il n’y a pas d’éléments choquants, il y a quelques petites choses un tantinet morbide et on ne ressort pas indemne de cette lecture. Les personnages restent un peu trop creux et ne sont pas attachants du tout, nous restons trop à l’écart des sentiments des protagonistes.

couv1512215

Ma note livraddict : 14

Enfin j’ai lu le désormais célèbre Respire d’Anne Sophie Brasme. Déçue car les critiques étaient tellement positives de partout que je m’attendais à quelque chose de bien mieux. Toutefois la jeune plume est percutante, vive, saisissante et nous sommes emportés dans les tourments, les ressentis de la jeune femme dont il est question. J’aurais juste aimé que cela soit un peu plus approfondi sur certains aspects. Toutefois c’est un livre qui vous marque, qui vous coupe le souffle.

couv57274065

Ma note livraddict : 17

Décembre a commencé avec Soeurs Sorcières, Boys Out, Revanche, Les étoiles de Noss Head et Ce qui nous lie. On en reparle très bientôt.

Belle lecture,

Bettie Rose