Esotebooks of Shadows : Seconde page – La lune et son influence

Voici l’heure de tourner la seconde page du grimoire. Pour cette seconde édition, j’ai décidé, tout comme pour la première de traiter d’un sujet accessibles à tous, visibles de tous : la Lune. Je me suis rendue compte, il y a un paquet d’années déjà, que j’étais totalement liée à la Lune et que son cycle régulait ma vie : humeurs, douleurs, appétit, moral général, fatigue etc. J’ai même pu constater son pouvoir sur mes migraines. Comment j’en suis venue à ces observations ? Tout simplement en notant certains faits sur un calendrier, à la demande de mon médecin généraliste. Vous le savez, les scientifiques ne sont pas tous très en phase avec l’ésotérisme ou les phénomènes qu’on ne s’explique pas forcément totalement. Pourtant, quand j’ai dit à ma généraliste « je crois que je suis très influencée par la Lune pour ce qui est des migraines, de mon cycle, de mon mal-être », elle ne m’a pas ri au nez, bien au contraire. Alors vous allez me dire : c’est bien joli de savoir mais qu’est-ce qu’on en fait, hein ? Croyez-moi, j’aimais autant la Lune que je la détestais. Mais, je lui accordé une chance : celle de la comprendre. Comment ? En méditant en phase avec elle, en l’accueillant et en la considérant comme partie intégrante de ma vie et de l’Univers. Certains d’entre-vous seront sceptiques et je le conçois. Pourtant, combien d’entre vous disent aux femmes sur le point d’accoucher que ça va se déclencher car c’est la pleine Lune ?  Lire la suite

Esotebook of Shadows – Première page du grimoire

Chers lecteurs,

Comme annoncé il y a quelques semaines, voici le moment de vous présenter l’Esotebook of Shadows ! Ce nouveau rendez-vous qui paraitra de temps en temps le vendredi est destiné à vous présenter les livres ésotériques que je recommande ou que je souhaite acquérir. Attention, étant donné qu’en France nous ne sommes pas forcément bien fournis dans les domaines qui m’intéressent moi, il se peut que certaines présentations concernent des livres en anglais. J’indiquerai alors le degré d’accessibilité si je le peux (pas toujours évident à évaluer, n’est-ce pas ?). Voici déjà le logo de notre rendez-vous ésotérique :

Lire la suite