[Chroniqu’Express] La maison de cendres de Hope Cook

Couverture la maison de cendres
Publié aux éditions Bayard – Page Turners que je remercie pour cet envoi
Octobre 2019 – 416 pages
Traduction Patrice Louinet

XXIe siècle.
Quand il entend des voix au milieu d’une étrange clairière, Curtis doit affronter sa plus grande peur : aurait-il hérité de la maladie mentale de son père ? Dans sa quête pour trouver une réponse, il découvre l’histoire de Gravenhearst, un manoir labyrinthique, mystérieusement réduit en cendres en 1894. Parmi les rares articles mentionnant l’incendie, Curtis tombe sur la photo de Mila, une habitante des lieux. Fasciné par ce portrait, il le dérobe.
XIXe siècle.
Mila doit mener ses propres combats quand sa mère disparaît inexplicablement, les laissant sa petite soeur et elle sous la tutelle de leur cruel beau-père. Luttant de toutes ses forces, Mila cherche de l’aide pour s’évader de Gravenhearst, cette demeure maléfique qui dissimule bien des secrets.
Séparés par le temps, Curtis et Mila pourront-ils briser le pouvoir malfaisant qui menace de les engloutir dans le néant ?

Certaines choses refusent de rester enfouies dans le passé.

Voici un roman qui me faisait très envie pendant le mois d’octobre afin d’ajouter une dose de mystère et de frissons à mon ambiance littéraire. Et je dois dire que je ne regrette pas ma lecture, même si ce n’est pas un coup de coeur. Derrière des défauts un peu regrettables, l’atmosphère est soignée et attirante. Nous suivons deux histoires sur deux époques en parallèle et bien entendu, ces deux histoires sont liées. Les personnages sont mis en place dès le début et l’action ne se fait pas attendre. L »autrice a l’art de faire dans la description immersive. J’ai eu l’impression de vibrer au rythme de Curtis qui a peur de devenir fou. J’ai frisonné avec Mila et sa soeur à mesure que l’horreur se referme sur elles…

Le climat d’angoisse s’installe progressivement dans cette histoire qui devient alors un véritable page turners. Certes, parfois j’ai pu avoir l’impression que certaines longueurs étaient discutables, mais avec le recul je pense que cela était indispensable pour faire entre le lecteur dans la terrible danse macabre qui se joue. Nos deux personnages, Curtis et Mila sont de deux époques différentes mais leurs quête se joignent et ils vont tout faire pour se libérer de ce qui les ronge. Là où le roman a perdu des points à mes yeux c’est justement avec Curtis et Mila. Certes nous comprenons leurs souffrance mais il est plutôt difficile de s’attacher à eux tant la psychologie pêche. Ils sont sympathiques et en danger mais on a l’impression de tourner en rond sur une préoccupation et de ne jamais aller creuser bien loin. Ils n’ont que peu de contours et heureusement que l’ambiance vient un peu les relever. Même si certaines choses vont trop vite. Toutefois, j’ai particulièrement apprécié le développement du manoir Gravenhearst, avec son côté maléfique et incarné. Autant dire que je n’aurais pas envie d’y mettre les pieds même si son côté labyrinthique présente un certain intérêt ainsi que sa terrifiante bibliothèque.

C’est donc un roman plutôt sympathique mais qui manque d’un petit quelque chose pour vraiment me séduire. L’histoire partait pourtant sur une note assez glaciale qui donnait vraiment envie d’avancer, comprendre, savoir plus sur le manoir mais aussi sur les peurs de Curtis et Mila. Toutefois, en période frissons comme Halloween ou pour plonger un peu dans une ambiance sombre, ce roman reste un bon choix. Ne pas avoir trop d’attentes pour éviter les déceptions. Parfait pour les adolescents en quête de frisson.

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.