[Chroniqu’Express] Cavale ça veut dire s’échapper de Cali

Publié aux éditions Cherche Midi – Mars 2019 – 205 pages
Merci aux éditions Cherche Midi pour cette lecture

Un instant, j’ai voulu vous suivre, vous voir, respirer ce que j’aurais dû respirer. Mais je suis resté sur la pente. Et j’ai pleuré, pas fort non, mais ruisselant à l’intérieur.
J’entendais des gouttes tomber de très haut, une à une, au fond de mes entrailles déchiquetées. Mon ventre pleurait et mon cœur hurlait, comme quand un cœur hurle à la fin du tout.
Est-ce qu’on meurt d’amour ?

Tout d’abord, un immense merci à Mr Cherche Midi de m’avoir fait parvenir ce roman. En effet, l’an dernier je succombais à la plume de Cali dans Seuls les enfants savent aimer. Pourtant, je n’ai aucune affinité particulière avec « Cali le chanteur », ce n’est pas du tout ce que j’écoute. Comprenez par là que mon opinion sur ses écrits ne peut donc pas être altérée ou embellie à cause de la carrière musicale de l’auteur. Bref, allons-y, est que Cavale ça veut dire s’échapper ?

« On ne comprenait pas tout, mais à nos âges tout explosait autour et on ne demandait qu’une chose, exploser avec. »

Je ne vais pas mentir, ce roman m’a moins touché que celui qui parlait de la difficile enfance de Cali. Nous sommes ici plongés dans l’intimité de son adolescence, oui, intimité car on pourrait croire au journal intime (et introspectif) mais mené d’une plume experte et superbe. L’adolescence est un âge compliqué, nous en sommes tous conscients et selon les générations, elle se vit bien différemment. C’était en tout cas intéressant de voir comment le jeune Cali vivait cette période après les difficultés évoquées dans son précédent roman.

Côté plume, difficile d’avoir quelque chose à reprocher. Soignée, belle, littéraire et crue s’il le faut, nous retrouvons bien la touche sensuelle et vivante de l’auteur et artiste. Du coup, le roman se fait fluide et relativement bref, comprenez par là qu’on y expose pas les détails infinis de l’âge ingrat et que Cali se concentre sur l’essentiel, le beau comme le moins beau. Pour ma part, je suis une adolescente des années 90, et j’ai apprécié ici de pouvoir découvrir la même aventure une décennie plus tôt. Les années 80 ont marqué les générations et continuent d’inspirer les nouvelles. Tout n’était pas paillettes et rock’n’roll, c’était aussi une époque marquée par ses propres maux. Alors Cali est comme les autre et surfe sur ce qui lui est offert avec une soif de découverte intense. Adolescent. Vif et prêt à tout.

Cali expose ses failles, ses blessures, ses peurs mais aussi ses rêves, ses amitiés et les filles. Il a 15 ans et toute la fougue de cet âge, le monde lui appartient. Nous lecteurs, nous nous reconnaissons forcément dans les émotions, les expériences. Chaque émotion nous est offerte, nous pouvons la palper, la tester, la comprendre. Cali se déshabille devant son lecteur et se confesse, se libère, avec juste ce qu’il faut de pudeur et de peurs, mais surtout pas trop. Pas de retenue ni de vulgarité, c’est juste, authentique, sensible. Alors même si j’ai moins aimé que le roman précédent, Cavale reste une très belle histoire empreinte de sensibilité et cette touche qui fait que Cali est Cali.

3 réflexions sur “[Chroniqu’Express] Cavale ça veut dire s’échapper de Cali

  1. MahaultMots dit :

    Je n’ignorais pas qu’il avait écrit, mais je ne savais pas en revanche qu’il s’agissait de récits si personnels. Sa musique ce n’est pas ce que j’écoute non plus mais le personnage a l’air très touchant, perpétuellement à fleur de peau.
    Je pense lire son premier livre du coup 😏

    J'aime

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.