[Chronique] Par le feu de Will Hill, l’histoire d’un piège qui se referme par la terreur


Publié aux éditions Casterman – Mars 2019 – 480 pages
Traduction Anne Guitton
Merci aux éditions Casterman pour cette lecture

Ce que j’ai vu continue de brûler en moi…
Avant, elle vivait derrière la clôture.
Elle n’avait pas le droit de quitter la Base.
Ni de parler à qui que ce soit.
Parce que Père John contrôlait tout et qu’il établissait des règles.
Lui désobéir pouvait avoir des conséquences terribles.
Puis il y a eu les mensonges de Père John.
Puis il y a eu le feu…

Inspiré par l’histoire vraie de Waco, Par le feu est un grand roman sur la folie des hommes et le courage d’une adolescente. Livre-événement en Angleterre, il a remporté le prestigieux YA Book Prize 2018.

Un roman vraiment à part.
Palpitant et envoûtant.
Patrick Ness


Ce livre. Les frissons. La colère. L’incompréhension. La rage. La compassion. Les larmes. Les horreurs. Les erreurs. Que de choses. Que d’émotions pour ce roman qui s’inspire malheureusement d’une histoire vraie, celle d’une jeune femme qui survit à sa communauté religieuse où elle n’a de toute façon pas sa place. Celle de la folie d’un homme prétendant être investi d’une mission divine. Celle d’un enfermement, d’un endoctrinement. C’est de la terreur qui vous retient prisonnier. Celle d’une manipulation incroyable. Celle d’existences gâchées.

La narration de cette incroyable histoire se fait par un personnage fictif, Moonbean. La ville, les noms et structures sont imaginés par l’auteur mais grandement inspirés de la secte de Waco. Le but de l’auteur est de raconter une histoire de survie qui va bien au delà de l’endoctrinement, de la peur, elle va aussi au delà de la critique de la religion. Ce qui est visé c’est la manipulation. Transposez d’autres religions dans le « camp » et vous obtiendrez un résultat tout aussi horrifiant à partir du moment où tous vos droits vous sont retirés. En choisissant cette narration à la première personne alternant entre Avant/Après, le romancier nous offre une immersion complète dans l’univers de Moonbean, régi par LE Prophète qui décide de tout sous couvert de messages divins. Une secte, oui. Une communauté religion fermée où vous perdez vos droits, vos libertés et même parfois votre humanité. Soumission à l’autorité. Je vous en parlais l’autre jour avec un autre roman, voilà un cas typique de manipulation, de psychologie de la terreur pour garder le contrôle sur les autre. Quoi de mieux que d’invoquer Le Seigneur, Le Seigneur ne commet pas d’erreur, Le Seigneur est bon et les légionnaires, parfaits soldats du Seigneur sont prêts à se sacrifier pour faire leur si bon Seigneur.

Mais Moonbean est différente. Elle a 17 ans et cela fait bien longtemps qu’elle vit parmi les légionnaires et qu’on lui farcit le crâne avec les ennemis, ceux derrière les barbelés de leur Base. Depuis que sa mère est partie. Depuis qu’elle a un vrai ami. Depuis qu’elle ne comprends pas bien le sens de tout cela. La courageuse Moonbean nous raconte son enfer et celui de ses Frères et Soeurs de la Légion du Seigneur. L’auteur ne nous épargne et nous fait tomber dans une spirale incroyable. Car, malgré nous, cela nous fascine et on veut comprendre comment. Comment le Père John a réussi à endoctriner tout le monde, pourquoi personne n’a fui avant l’Incendie. Pourquoi ? Moobean est un personnage incroyable, courageuse, intelligente mais aussi terrorisée. Car elle seule sait véritablement ce qui s’est passé ce jour là. Et si elle révèle tout, le goût de la liberté pourrait bien se révéler âcre. Nous suivons donc son évolution, sa thérapie, sa guérison, les étapes nécessaires, sa peur pour les survivants, ses blocages, ses douleurs, ses traumatismes. Mais l’auteur a également doté les personnages autour de Moonbean d’une humanité touchante. Ils sont réels et non prétextes. Ils sont touchants ou révoltants. Et nous on se demande comme cela est possible de nos jours.

L’écriture est happante. L’auteur prend bien soin de nous répéter les mantras de la secte afin que nous nous sentions pris au piège, cernés par les règles, que nous comprenions l’enfermement, la discipline, le poids du Devoir. J’ai eu beaucoup de mal à lâcher le roman mais en même temps, je voulais prendre le temps de découvrir l’histoire. Parce que je suis une passionnée de psychologie humaine et que je pouvais ici découvrir encore d’autres facettes. Si c’est une fiction, la romancier ne manque pas pour autant de finesse. Alors peut-être que oui, certaines erreurs sont commises, peut-être. Mais en tout cas c’est avec brio qu’elle nous offre ce roman, véritable bombe de la littérature young adult. Vous devriez avoir beaucoup de mal à ne pas être envouté, entrainé. Vous serez en colère aussi, mais c’est le genre de roman qu’il faut lire.

Coup de coeur pour ce roman aux émotions dévastatrices. La plume nous happe et ne nous lâche plus avant l’issue pour l’héroïne. Un roman qui parle de survie et du courage d’une jeune femme de 17 ans qui n’a que très peu connu la liberté. L’Histoire des sectes.


Au moment où je commençais cette chronique, j’ai découvert le travail de Tony Robbuns « I’m not your guru », que l’on peut à priori retrouver sur Netflix et le témoignage bouleversant d’une jeune femme. Je vous invite, pour aller plus loin à le regarder. Vous pouvez également trouver une émission complète. Je ne suis pas une fan des thérapies publiques et sur scènes, pourtant, cela constitue un témoignage important.

2 réflexions sur “[Chronique] Par le feu de Will Hill, l’histoire d’un piège qui se referme par la terreur

  1. Lolipop-Didoo dit :

    Hello !
    Quelle magnifique chronique, tu m as complètement emporté.
    C est vraiment un livre que je veux découvrir et tu m as vraiment mis l eau à la bouche.
    Hâte de pouvoir l acheter

    Merci

    J'aime

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.