Esotebooks of Shadows : Mabon, la célébrations de l’équinoxe d’automne

Chers sorcières, chers lecteurs,

L’année file à une vitesse incroyable et déjà l’automne arrive, chassant timidement l’été magnifique auquel nous avons eu droit. La Roue de l’année poursuit donc sa route et c’est le moment de célébrer Mabon, ou si vous préférez, l’équinoxe d’automne. Comme vous le savez, Alliance Magique nous propose des petits guides suivant le calendrier de l’année. Nous nous sommes déjà intéressés à Lughnasadh, Beltane et Ostara.Source de l’image et l’article associé (fascinant) en anglais

Contrairement à certaines célébrations, Mabon ne tombe pas à jour fixe, mais plus dans une période de temps, en fonction du Soleil. L’équinoxe d’automne est là quand le Soleil est dans le signe de la Balance, c’est à dire du 21 au 29 septembre. Futura Science propose une explication simple à comprendre :  » Désormais le Soleil va traverser le ciel au sud de l’équateur céleste : c’est le début de l’automne dans l’hémisphère nord, du printemps dans l’hémisphère sud. Le Soleil atteindra sa déclinaison la plus basse le 21 décembre prochain : ce sera le solstice qui marquera le début de l’hiver dans l’hémisphère nord. Ce 23 septembre, comme le 20 mars prochain, la durée du jour sera égale à la durée de la nuit, une égalité à l’origine du mot équinoxe, du latin æquus (égal) et nox, noctis (nuit). »

Nous célèbrerons donc Mabon le 23 septembre 2018. Nous allons désormais nous intéresser au livre dont je suis venue vous parler, tout en approfondissant les choses au sujet de Mabon. Je sais que beaucoup de personnes aiment l’automne, alors c’est peut-être pour vous l’occasion de fêter sa venue et de vous mettre au diapason avec la Nature.

Avant de commencer cela, je voudrais vous faire un petit jeu des correspondances. Fermez les yeux et convoquez l’automne, vos souvenirs de cette saison dans votre tête. Laissez-bien tout cela vous imprégner. Quelles couleurs avez-vous spontanément ? Si vous deviez allumer une bougie ou mettre une pierre pour célébrer Mabon, quelle couleur choisissez-vous ? Que mangeriez-vous ? Quelles seraient les senteurs typiques ? Les végétaux ? Allez, on va découvrir le livre.

Mabon – aussi connu sous le nom d’Equinoxe d’Automne – est le moment où l’on rend hommage à la signification spirituelle de la récolte, du sacrifice, et de la survie. Célébrez les forces de l’air, de l’équilibre entre lumière et obscurité. Récoltez les énergies qui vous permettront de traverser l’ombre sans peine ni difficultés, pour ainsi continuer votre chemin dans la roue de l’année. Bénéficiez du savoir de la tradition païenne pour épanouir votre vie. Cet ouvrage vous guidera au travers de l’histoire passée et moderne des célébrations de Mabon et vous fera découvrir comment réaliser des rituels et des opérations magiques qui intègrent le changement d’équilibre entre la lumière et les ténèbres, qui se produit à l’équinoxe. Rituels • Recettes • Connaissance • Sorts • Divination Artisanat • Correspondances • Invocations Prière • Méditation
La collection «Célébrations Païennes» explore les anciennes et les nouvelles façons de célébrer les rites saisonniers qui constituent les pierres angulaires de l’année des sorcières.

Le sommaire de l’ouvrage est conforme à ses petits copains de la même collection. Ainsi, au début de chacun, vous trouverez toujours une introduction à la collection, avec la Roue de l’année. S’ouvre ensuite la réelle immersion dans le vif du sujet. Nous commencerons par les Anciennes pratiques, puis les Nouvelles pratiques, les Sorts et divination, les Recettes et bricolages, les Prières et invocations, les Rituels de célébration. Et l’ouvrage se conclut sur une partie très importante et qui renvoie à ma question ci-dessus, les correspondances. Au total, ce sont 164 pages de savoirs ancestraux et plus modernes qui vous sont proposées et c’est véritablement fascinant. Ici, l’autrice, Diana Rajchel nous vient tout droit de Minneapolis, elle est prêtresse du 3e degré de la Wicca dans la tradition de Shadowmoon, tradition wiccane éclectique américaine. Elle travaille comme journaliste, auteure, blogueuse et étant très créative, elle touche à beaucoup de domaines. Ne voulant pas être rangée dans une case (comme moi) elle se définit certes comme wiccane, mais éclectique avec un penchant plus fort vers la sorcellerie que vers la Wicca (comme moi encore). Vous pouvez faire sa connaissance sur son site web.

Le chapitre Anciennes Pratiques est toujours celui que je trouve fascinant puisqu’il fait référence à de nombreuses recherches historiques. Pour moi, c’est vraiment important de connaitre les origines de nos célébrations, ce que nos ancêtres faisaient, concevaient. Nous héritons la Terre de la Nature, mais nous héritons de son état de ceux qui sont passés avant nous. « Mabon, c’est la gratitude non seulement pour la nourriture, mais pour les sacrifices nécessaires à la survie. » Comme indiqué plus haut, un équinoxe se produit quand le plan de l’équateur de la terre traverse le centre du soleil, ce qui arrive deux fois par an (équinoxe d’automne et de ^printemps). Il nous est également rappelé que l’astrologie entre en compte dans les célébrations, nous découvrons que le nom de « Mabon » existe grâce à Aidan Kelly et explorons les Mystères d’Éleuris, festival sacré des moissons en Grèce ancienne. Le chapitre se poursuit sur des écrits fascinants et enrichissants.

Le chapitre Nouvelles Pratiques va parler aux sorcières des temps modernes. Qu’ils soient des ajouts, des interprétations, des ajustements ou des simplifications, nombreuses sont les connaissances à entretenir dans le domaine, surtout que chaque tradition est susceptible de proposer sa version. Pas de panique, restez intuitifs et tout se passera pour le mieux. En tout cas, les propositions sont nombreuses dans ce livre et vous ne risquez rien à célébrer notre Mère Nature, n’est-ce pas ? La Déesse veille sur vous. La bonne idée de l’autrice ? Organiser une pagan pride (bon pourvu que ça ne tourne pas à la chasse aux sorcières!).

Et le sacrifice alors ?? Oui, Mabon est traditionnellement une célébration où le sacrifice est central. Diana Rajchel propose une version moderne et éthique. Écrire des lettres à des personnes qui ont dû se sacrifier ou sacrifier quelque chose dans leur vie pour les remercier (c’est peut-être le moment de remercier nos parents qui ont sacrifié de l’argent pour nos études, ou Pépé qui a fait la guerre…)

Divers sorts vous seront exposés dans le chapitre du même nom, Sorts et Divination. Si vous êtes totalement novice, prenez le temps d’emmagasiner quelques connaissances, prenez du recul, et n’oubliez pas que nous ne sommes pas dans Harry Potter ni dans Ma sorcière bien-aimée. Le chapitre est très complet, clair et plein d’informations intéressantes. Je précise que le tout est vraiment moderne puisqu’il nous est suggéré des sorts pour favoriser l’activisme, pour l’entente de la communauté (ex : conflits de voisinage) ou encore un sort favorable aux abeilles.

La partie Recettes et Bricolages est pour moi à chaque fois un réel régal ! Que d’idées pour créer de nos mains de quoi célébrer l’équinoxe ! Ici aussi les idées sont nombreuses et accessibles, pourvu qu’on lui consacre un peu de temps, bien entendu. Mais n’est-ce pas aussi le but des célébrations ? Prendre du temps pour revenir à l’essentiel, à la source. Je sens que dimanche je vais manger des concombres au sirop d’érable… Et que vais-je faire en crop art si j’y arrive ? Je crois que l’activité qui m’attire le plus (et ce n’est pas pour rien) est le Journal de Gratitude. Et si j’en commençais un et que je le complétais à chaque équinoxe d’automne ?

Vient ensuite le chapitre Prières et Invocations qui parlera sans doute plus aux initiés, mais qui est très bien rédigé et suffisamment complet pour comprendre de quoi on parle alors. Toutefois, la Prière de Gratitude peut être accessible à tous et toutes. Les rituels de célébrations sont eux aussi importants et l’autrice ne manquera pas de vous diriger dans ce monde un peu plus abstrait pour les novices. L’un des rituels proposés s’adresse même à un couple. Notons que la méditation est un excellent rituel et ne nécessite que vous.

Allez, pour terminer, voici quelques correspondances que j’ai tirées du livre, voyez donc si cela ressemble un peu à vos idées (cf question plus haut).
Objectifs spirituels et mots clés : Amour, Équilibre, Gratitude, Partage
Objectifs magiques : Agriculture, Harmonie familiale, Sagesse
Opérations conseillées : Concentration et études, Transition
Archétypes : La Dame de la Moisson, La Veuve Éplorée, Le Roi Divin, Le Seigneur de la Moisson
Divinités et héros : Déméter, Minerve, Perséphone, Dionysos, L’Homme Vert, Thor
Couleurs : brun, jaune, orange, rouge, vert
Plantes : achillée, benjoin (résine), glands, lierre, sauge
Arbres : chêne, érable, sureau
Fleurs : oeillets, souci, tournesol
Cristaux et Pierres : Ambre, topaze dorée, hématite
Métaux : Fer, or
Animaux totems : Aigle, cerf, écureuils

Liste non exhaustive ni détaillée, vous en saurez beaucoup plus dans le livre ! Il est à prix doux (12€) et en vaut la peine, car vraiment complet. Je crois qu’il incarne mon livre de la roue de l’année préféré. Enfin on verra en étudiant la prochaine célébration…celle de Samhain. Sachez en tout cas que lire la plume de Diana Rajchel est un vrai plaisir, elle sait vraiment nous impliquer dans ce qu’elle expose et nous donne envie de faire vraiment de notre mieux en cet équinoxe. Je suis donc ravie de savoir qu’elle est aussi l’autrice de celui de Samhain, qui, pour rappel est célébré le 31 octobre.  C’est donc une vraie réussite que cette collection et je suis ravie de pouvoir la trouver désormais en français. Notez bien qu’Alliance Magique propose vraiment de très bons ouvrages et voici d’ailleurs ceux que je pense acquérir avant la fin de l’année :

Alors, l’automne, vous aimez ? Que faites-vous de particulier en automne ? Qu’est-ce qui vous plait ou déplait dans cette saison ?

16 réflexions sur “Esotebooks of Shadows : Mabon, la célébrations de l’équinoxe d’automne

  1. Golden Cheer Grahams dit :

    Wahou ! Super intéressant ton article !
    J’ai découvert énormément de choses, ça donne envie d’en apprendre encore plus sur les anciennes célébrations automnales.
    Personnellement l’automne c’est le moment où j’en profite le plus de la nature. Je me balade plus volontiers en forêt (j’adore les couleurs orangées que les arbres prennent). Mais aussi dans la cuisine, je profite du maïs, des champignons, des marrons et des noix ! C’est vraiment une saison que j’affectionne !

    Aimé par 1 personne

  2. apprendreareverblog dit :

    Hello! Après lecture de ton article je réalise que je suis une fausse fan de l’automne! Je ne connais rien à ces célébrations automnales, par contre ton article m’a passionné et je vais plus sérieusement me pencher sur la question!

    Merci beaucoup

    Aimé par 1 personne

  3. Clara dit :

    Coucou! Très bel article, j’adore l’automne avec le froid qui montre le bout de son nez, les couleurs, j’adore les pulls et les bottines alors l’automne est une saison que j’aime beaucoup!

    J'aime

  4. Louloutediary dit :

    Je t´avoue que je ne suis pas calée en célébration non classique, mais j’aime bien en apprendre plus. Cet ouvrage pourrait aussi intéresser ma meilleure amie :).
    L’automne n’est pas ma saison favorite. Je n’ai pas vraiment de rituel mais je ressors toujours mon plaid et mes thés.
    Belle semaine
    Elsa

    J'aime

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.