[Chronique] Je ne te hais… plus du tout (Lovely Vicious tome 3) de Sara Wolf

Publié aux éditions PKJ – Mars 2018 – 352 pages
Traduction Alexandra Maillard
Merci à PKJ pour cette lecture

La conclusion de la trilogie culte !

Isis Blake n’est plus tombée amoureuse depuis trois ans, quarante-trois semaines et deux jours.

Enfin… il se pourrait que si, mais elle ne l’avouerait sous aucun prétexte. Il se pourrait aussi qu’il y ait un trou béant dans son coeur, un trou d’à peu près la taille de Jack Hunter.

Déterminée à combler ce vide, c’est avec un grand sourire qu’elle débarque à l’université pour débuter sa nouvelle vie. Mais lorsqu’elle aperçoit Sans-Nom, celui qui l’a meurtrie à jamais, son sourire s’efface aussitôt…

/!\ CHRONIQUE DU DERNIER TOME – CONTIENT SPOILERS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS /!\

Après un an de liaison intense et passionnée, j’ai dû me résoudre à dire au revoir à Isis et Jack. Le Prince des Glaces, indéniable book boyfriend idéal et Isis, ma première vraie book girlfriend. Je ne voulais pas les quitter, je l’avoue. Tant d’intensité, ça ne se rompt pas en quelques instants. Tant de fort caractère et de répartie incroyable, ça reste gravé dans votre cœur, croyez-moi. Et puis il y a toutes les épreuves, certaines touchantes, d’autres presque invraisemblables ou « too much ». Mais qu’importe, l’ensemble a fonctionné à merveille et même si j’ai versé ma petite larme en leur disant au revoir, j’avoue être contente de ce que j’ai lu. Et Pauline de PKJ ne m’avait pas menti : ce tome 3 répare les cœurs brisés.

Le tome 2 s’était terminé dans la tragédie et l’horreur. Le choc et les pleurs. Le tome 3 fait suite, Isis est plus seule que jamais, elle est chez son père, mais ne le supporte pas et encore moins sa belle-mère. Sa maman se soigne. Jack a disparu et tout le monde ignore où il pourrait bien se trouver. Même la mère de ce dernier qui vient à la recherche de son fils auprès d’Isis. Elle qui voulait tourner la page, elle en est bien incapable. Pendant ce temps-là, le Prince des glaces n’a jamais mieux illustré son surnom. Il a changé de vie, mais n’a pas tourné la page non plus, même s’il fait tout pour s’en convaincre. Portant un fardeau bien plus lourd que lui sur ses épaules, il fait ce qu’il peut pour avancer. Et malheureusement, ce n’est pas forcément ce à quoi tout le monde s’attendait. Alors que la rentrée universitaire approche, Isis se réjouit de laisser tout cela derrière, en plus, sa coloc est une nana géniale et la jeune femme prend ses marques. Sauf que… Sans Nom est là aussi, vous savez, le connard qui a fait de la vie d’Isis un enfer. Et il se pourrait bien qu’un autre mec qui a torturé Isis, mais d’une autre manière, soit dans les parages. Vous savez ce que c’est, quand Isis et Jack sont dans les mêmes lieux, ils s’attirent et se repoussent comme des aimants. Et pour aligner leur polarité, il va falloir une sacrée dose de… rédemption, pardon, acceptation, courage. Mais surtout d’amour !

Sara Wolf nous offre ici une conclusion intéressante à cette tension amoureuse incroyable. Reprenez les mêmes ingrédients, à savoir l’humour de défense ravageur d’Isis qui a le cœur en miettes, la froideur voire l’indifférence totale à l’égard des autres de Jack, prenez aussi Sans Nom qui fait son retour, secouez, mélangez, jetez le tout dans le même campus et regarder les guerres éclater. Ne vous en faites pas, les touches de douceur seront bien là, principalement avec les nouvelles amies de notre jeune femme déterminée. Isis a envie d’avancer, mais comment oublier l’homme qu’elle a tant aimé ? Comment effacer les images d’un drame qu’elle n’a pas su déjouer ? Kayla et son petit ami sont désormais heureux ensemble et surtout loin d’elle, cependant ils sont toujours là pour elle, patiemment à son écoute. C’est évident qu’Isis a choisi sa faculté pour fuir, reprendre à zéro, mais comment doit-elle se comporter lorsque Sans Nom surgit et semble décidé à l’humilier, la ruiner ? Et qu’est-ce que fout Jack dans le coin, lui qui a disparu depuis si longtemps ? Dans ce tome, Isis va faire face à beaucoup de chagrin et de peurs, mais restera elle-même en toutes circonstances. Pour Jack, les choses sont loin d’être faciles, il est fou d’Isis mais est persuadé de n’avoir rien à lui offrir, brisé par ses tragédies et son passé professionnel.

D’ailleurs, niveau pro, je trouve qu’on entre ici dans du « à peine crédible ». Sans offense pour Jack, mais je ressens que le tout est trop facile, limite déroulée d’avance pour se laisser porter. Quant à la question de l’argent, là aussi, c’est du clé en main. Surtout à un âge si jeune. Son collègue et colocataire est totalement cliché, mais ça le rendrait presque attachant, et surtout ses affrontements avec Isis valent le détour. Cependant pour des gens si jeunes, ils sont vraiment impliqués dans des affaires graves et les « connexions » entre les différents personnages m’ont fait lever les yeux au ciel. De même, je n’ai absolument pas adhéré au personnage de Sans Nom. Non pas qu’il soit là pour qu’on l’aime ou le déteste, juste je l’ai trouvé complètement artificiel et son histoire personnelle ne m’a pas aidée à le comprendre. Je ressentais un tel décalage, que je le jugerais presque comique. Le harcèlement sexuel et le viol sont des sujets graves, lourds, et j’ai estimé le traitement presque trop indifférent. Bien entendu, il ne s’agit pas d’aller dans la surenchère, mais dans une réalité plus palpable et les émotions ont parfois manqué. On ne peut pas revenir en arrière, certes. Mais pour moi le développement n’est pas satisfaisant et j’aurais préféré qu’on insiste un peu plus là-dessus que sur le métier invraisemblable de Jack.

Ce qui fait que j’ai aimé ce roman en dépit des défauts cités ? Isis et Jack bien entendu. Toutefois, Jack est bien plus convaincant dans les deux premiers tomes, même s’il sait se révéler ici de manière intéressante. Surtout quand on approche de la fin du roman, cette dernière m’ayant plutôt satisfaite. L’avenir de Jack et Isis est désormais hors de notre portée, mais je suis certaine qu’il sera radieux. Trois tomes, le dernier moins plaisant pour moi, mais un développement des personnages intéressants, accrocheurs. Le passage à l’âge adulte ne se fait jamais de la même façon selon les individus, Sara Wolf a su rendre justice à cette notion. Au-delà de Jack et Isis, c’est une galerie de personnages touchants (enfin pas Sans Nom qui je le rappelle n’a pas réussi à me convaincre et dont j’ai trouvé le caractère « trop »). De jolis moments d’émotions viennent ponctuer ce roman, tout en laissant place à l’exubérance d’Isis et à la douceur de Jack.

En faisant abstraction de situations un peu trop rocambolesques et de déroulés faciles, ce troisième et dernier tome est une très belle conclusion à l’histoire d’Isis et Jack, qui marque forcément les esprits. Je suis triste de leur dire au revoir, surtout à Isis en fait, mais bon, c’est pour son bien à elle. Un tome qui remplit donc sa mission et nous laisse sereins quant au fait d’abandonner nos personnages adorés. La glace a fondu… mais il n’en restera pas de larmes ni d’amertume, juste un souvenir doux et plein d’émotions..

J’ai moins aimé ce tome en raison des défauts cités plus haut. J’aurais pu ajouter que nous ne profitons que très peu de l’amour partagé entre nos deux héros et qu’on aurait bien aimé plus de moments romantiques (je n’ai pas dit sensuels). Bon après, le romantisme et Isis c’est un peu… glacial !
Bilan global de la série : j’ai adoré même si j’ai eu un ressenti decrescendo au fil des tomes. Normal, le premier nous offrait la rencontre avec deux personnages tellement uniques qu’ils nous hantaient alors en permanence.


Retrouvez mes chroniques des deux premiers tomes :

10 réflexions sur “[Chronique] Je ne te hais… plus du tout (Lovely Vicious tome 3) de Sara Wolf

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.