Throwback Thursday Livresque 2018-10 : In the city

Voici le Throwback Thursday Livresque !

Print

Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais version livres ! Chaque semaine, un thème est proposé et il faut partager une lecture correspondante (une seule) à ce thème. Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres ! Comme nous « revenons en arrière », il s’agit de livres déjà lus. Sauf exception de thème.

Cette semaine, le thème est : 

Jeudi 8 mars
In the City
 

Pour ce thème urbain, j’avais envie de vous proposer une romance. Alors oui, la ville c’est vague comme thème mais justement, autant en profiter pour en faire ce qu’on en veut. Si j’ai choisi précisément le livre que vous allez découvrir, c’est à cause de la rencontre dans la rue, alors que Kisa distribue des repas aux sans-abris. Dans une rue New-Yorkaise, l’inconnu sauve la vie de la jeune femme et leurs chemins ne vont plus se séparer…

Mon choix :

Ruine est un roman dur, très violent mais au delà, une sublime histoire d’amour. Beaucoup de lumière parvient à entrer dans le monde sans pitié de la mafia russe New Yorkaise et une chose est sûre, on ne rigole pas dans le coin…

Kisa est la fille du chef de la mafia russe de New York qui tient le Donjon – un ring clandestin – et la fiancée d’Alik, un tueur endurci. Un jour, elle croise par hasard un sans-abris couvert de tatouages et de cicatrices qui éveille en elle des sentiments inconnus. Quelque temps plus tard, elle le revoit en train de combattre au Donjon. Alors qu’il sème la peur et la mort sur son passage, Kisa brûle de désir pour cet homme que tout le monde appelle Ruine. Mais celui-ci poursuit un but ignoré de tous : il recherche celui qui lui a volé sa vie et souhaite assouvir sa vengeance qu’il attend depuis de trop longues années…

 

Mon en bref de l’époque : 

Si la violence et la noirceur du roman peuvent dérouter au départ, nous vous y arrêtez pas. Tillie Cole possède la plume parfaite pour instiller les émotions dans vos veines et jusqu’au coeur. Nous lisons une histoire dure, celle d’un être brisé pour être transformé en monstre. Mais quand l’âme est bonne, il n’est alors jamais trop tard pour récupérer son humanité. Au travers de l’amour et de destin, le poids de l’héritage familial est abordé avec justesse et nous sommes entrainés dans des sentiers glissants, tout en attendant la lumière, enfin, venant éclairer les ténèbres et rendant à Ruine son identité.

Ma chronique


La semaine prochaine :  

Jeudi 15 mars
Famille

famille

Libre interprétation pour ce thème comme toujours ! Et diversité plus que bienvenue ! 

Tous les thèmes de mars sont annoncés et illustrés.

VOS LIENS (à déposer en commentaires svp)

Alice NeverlandDe la plume au clicmy boOksLes tribulations de CocoSometimes a bookEmi’s bookcasesI believe in Pixie Dust Le monde de CallistaLe monde de MarieLecture passion d’une vieLire VivreLes trésors livresques de LaurineVivre de FantasyOverbooksAu fil de l’imaginaireEirine lecturesAu fil des pagesLes mots de MahaultLe fil de mes lecturesLa pomme qui rougitVibration LittéraireLight and SmellLes lectures de la DiablotineLes mots de JunkoBooks LectureDarcy BooksLadiesColocBlogLes lectures de DorisKaliBizouxUne souris et des livresChez XanderLa Frog FamilyAlohomoraChroniques d’AcherontiaLe monde enchanté de mes lecturesLes pages qui tournentLes livres de Noémie

 

MAJ le 08/03/18  à 15h55

38 réflexions sur “Throwback Thursday Livresque 2018-10 : In the city

  1. Lilichat dit :

    Je n’ai jamais lu de roman de cette auteure mais apparemment c’est toujours des histoires très sombres et violentes. Je me laisserais bien tenter mais j’ai une dent contre Milady, j’en ai marre de voir les séries que je commence stoppées. Je vais donc attendre que toute la saga soit publiée 😀
    voici le lien vers mon article : http://www.overbooks.fr/2018/03/throwback-thursday-livresque-63-in-city.html?m=1
    Bonne journée

    Aimé par 1 personne

    • BettieRose dit :

      Oui, elle est dure mais pas clichée, et ça déjà, ça change tout.
      Je n’ai pas demandé les tomes suivants en service de presse parce que je savais que je n’aurais pas le temps de lire lire en temps voulu, mais je les achèterai.

      J'aime

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.