[Chronique] Les éternelles de Shelby Maheux, la déception amère du mois.

Publié aux éditions Michel Lafon – 08 mars 2018 – 284 pages
Merci à Michel Lafon pour cette lecture

 

Premières fêtes, premières amours, premières désillusions, Shana mène la vie d’une adolescente comme les autres.

Jusqu’au jour où elle s’aventure hors des sentiers battus et découvre un monde secret. Un univers parallèle peuplé de créatures fantastiques, qui fait naître en elle des pouvoir insoupçonnés.

Dans cette étrange contrée, Shana perce peu à peu le secret de ses origines et lève le voile sur une menace ancestrale. Trouvera-t-elle la force d’affronter ce nouvel ennemi qui pourrait détruire tout ce qu’elle aime dans ce monde et dans l’autre ?

Vous le savez, j’aime la littérature jeunesse et le fantastique. Quand j’ai vu la couverture de ce roman mais aussi sa 4e, j’ai de suite eu envie de le découvrir. Je m’attendais à un roman solide et haletant, avec un vrai monde bien bâti. Erreur totale. Je ne sais pas si c’est lié au phénomène « Wattpad » mais toujours est-il que de plus en plus de personnes se détachent du format, pourtant on y trouve des rares perles, bref, ce roman m’a totalement ennuyée et agacée par son style que j’ai, malheureusement, trouvé très médiocre. Si encore l’auteure se rattrapait sur l’univers ou sur une intrigue riche… mais non. Rien n’est venu au secours de ma lecture que j’ai donc un peu peiné à terminer. Pourquoi m’être forcée ? Parce que jusqu’au bout j’ai espéré qu’il se passe quelque chose qui relève l’ensemble, jusqu’au bout j’ai cru à un twist digne d’intérêt, à une évolution du style. Force est de constater que je me suis fourvoyée. Mais je ne voulais pas non plus vous faire une chronique sur une lecture inachevée. Au moins, soyez certains que c’est l’ensemble du roman qui est jaugé ici. Bien entendu, il se peut que d’autres personnes aiment cette histoire. Mon avis n’a pas valeur de jugement universel. Ce que je vais dire ici n’engage que mon ressenti et n’est en aucun cas une attaque envers la jeune auteure.

Shana semble être une jeune fille comme les autres, si on oublie le fait qu’elle vit avec sa meilleure amie (dont les parents seraient morts), que ses parents ne sont jamais là et que c’est son oncle et son demi-frère (en fait le fils de son beau-père) qui veillent sur les adolescentes. Elles ont pas mal de liberté et au moment où nous les rejoignons (car non, nous ne faisons pas vraiment connaissance avec elles, si ce n’est que l’héroïne décrit la nature de ses cheveux dès les premières lignes), elles sont sur le chemin d’une fête. Qui vite, trop vite, va prendre une ambiance pour le moins étrange, mais ce n’est pas grave puisque l’amie ivre de Shana, qui doit les ramener entières à la maison semble folle de joie de fricoter avec les mauvaises personnes. Et cela tombe bien que deux beaux gosses, pourtant un peu grincheux une demie-heure plus tôt, viennent à leur secours et encore mieux soient les nouveaux voisins. (Déjà, les gars ils se font inviter aux fêtes à peine arrivés sur place, mais bon, c’est chaleureux.) Fin de suspens, vous le comprendrez de suite, genre dans les 20 premières pages : Shana n’est pas ordinaire et si les méchants rodent autour d’elles ce n’est pas pour rien, mais pas d’inquiétudes, y’a les nouveaux beaux gosses à côté pour les protéger. Ah et bien sûr, l’oncle, le demi-frère, les parents, tout ce petit monde a toujours SU. Su quoi ? Ah bah là, je vous laisse le loisir de le découvrir.

Au-delà d’une intrigue bien trop fragile et déjà vue, tout va trop vite. En 3 pages, on décide de devenir vampire et ça ne dérange personne, en 1 page on tombe amoureux et la romance en triangle prend forme de suite à base de « je suis content pour toi, mais je vais lui péter la gueule » (saut que pas de chance, le loup-garou doit respecter son Alpha). Bref, les liens sont faciles, tout est prévisible. Mais au-delà des liens qui sont comme je le disais faciles, c’est tout le reste qui suit le mouvement. Les épreuves, les doigts dans le nez. La séduction, pas besoin voyons ne sont-elles pas les plus belles créatures destinées à épouser leur destin ? Notons aussi l’épisode du dragon qui a je crois brisé en moi tout espoir de lire une histoire crédible.

Nous pourrions reprocher une grande immaturité au texte, mais cela ne serait peut-être pas juste dans la mesure où c’est un roman jeunesse. Toutefois, j’ai lu des tas de romans pour la même cible qui se tenaient. Ici, rien à faire, ça tangue en permanence, j’ai levé les yeux un nombre incalculable de fois. Le vocabulaire est terriblement basique, les légendes expliquées en deux secondes et vite expédiées et tout est pris pour vérité, comme s’il n’y avait pas besoin de réfléchir avant de bousculer son monde pour justement rejoindre un autre monde dont on ignore tout et qui ne semble pas joli, joli. Je vous passe les facilités de l’héroïne à se faire à ces chamboulements et l’enthousiasme déroutant de sa meilleure amie qui en 3 pages prend des risques inconsidérés, juste parce que c’est trop cool de rentrer dans un monde de vampires et loups-garous sexy.

Finalement, l’idée de base, celle du monde parallèle qui était pourtant sympa, n’est que très mal exploitée et nous ne savons pas où nous allons. Du mystère c’est bien, du brouillard, ça craint et perd le lecteur. Je me suis accrochée tant bien que mal pour finir le roman parce que vraiment, je voulais y croire. Et vous savez que je déteste dire du mal d’un livre. Mais là, désolée, je ne peux pas mentir. J’ai trouvé ce livre mauvais, mais j’espère qu’il pourra séduire son public (vu le nombre de lectures Wattpad, on ne devrait pas en douter). Je n’irai pas jusqu’à dire qu’il n’était pas pour moi, car je suis très ouverte à tous les genres, mais quand rien ne vient au secours d’un roman, on ne peut pas faire semblant.

Une intrigue vide et plate, une plume immature, des liens trop faciles, des situations délicates réparées en 2 temps, des scènes d’action brouillonnes, voilà ce que j’ai trouvé dans ce roman qui pourtant m’attirait énormément. Derrière une magnifique couverture se cache un roman jeunesse qui ne m’aura pas du tout convaincue tant le style est maladroit et enfantin. Je pense qu’il y avait pourtant du potentiel et qu’en creusant un peu mieux l’histoire, la mythologie du second monde et la réalité des actions, nous aurions eu un premier tome intrigant. Malheureusement, ma déception est bien trop grande pour que je cède à la suite. 

Tout est dit. Je déteste décerner ce genre de notes, vraiment, mais là, je ne pouvais ni me mentir à moi-même ni vous mentir. Encore, si j’avais pris un risque en sortant de ma zone de confort, je me serais véritablement remise en question. Ici, je ne peux pas. Dommage, l’auteure aurait pu développer son univers et ses idées. Peut-être y travaille-t-elle ?

Ils recommandent :

Chroniques de MadokaL’éclaireur Progrès CA
Pour information, sur Livraddict, j’ai vu une note de 3/20 et une de 18/20, donc à vous de vous faire votre avis.

 

10 réflexions sur “[Chronique] Les éternelles de Shelby Maheux, la déception amère du mois.

  1. Et bien je suis contente d’avoir passé mon chemin. Tu as vraiment su nous faire ressentir ce que tu as pensé de ce roman, et ce, du début à la fin 🙂

    J'aime

  2. Dommage, ça avait l’air prometteur ! Mais les stéréotypes, les facilités et le style de l’auteure, ça commence à faire beaucoup pour que je donne sa chance au livre.
    Et, bien sûr, merci pour ton avis sincère et assez argumenté pour que les personnes, que les points négatifs que tu soulignes ne dérangent pas, lisent le roman.

    J'aime

    • J’ai horreur de descendre un livre gratuitement. Je me dis qu’il y a toujours un public pour.
      Concernant celui-ci, j’en ai parlé avec une autre lectrice qui a relevé exactement les mêmes défauts que moi, donc je me suis dit « je ne suis pas seule ». Et encore, elle avait relevé une « faute de style » en plus par rapport à moi. On a en effet tous nos critères.

      J'aime

  3. Dommage que tu aies été tant déçue par cette lecture…
    Du coup, je n’en avais pas entendu parler avant mais, clairement, je ne compte pas lire cette histoire.
    Je ne suis pas le moins du monde tentée, après une telle chronique ^^
    Après, tes points négatifs sont très bien argumentés 🙂

    J'aime

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s