[Chronique] Les 5/5, tome 2 : Turbulences d’Anne Plichota et Cendrine Wolf, clap de fin en beauté !

Les 5/5 Turbulences couverture

Publié aux éditions XO – Janvier 2018 – 256 pages
Merci à XO pour cette lecture

Pour les 5 sur 5, le temps des turbulences est arrivé…

Dans la chaleur morne de l’été, les liens entre TitusFarMerlinTom et John, passionnés par les sports de rue, se resserrent au fur et à mesure qu’ils apprennent à se connaître. Et chacun se trouve en proie à des tourments très personnels. John, en particulier, est inquiet. La puberté approche, son corps change, la fille qu’il ne veut pas être se manifeste chaque jour un peu plus…

Parallèlement, tous continuent à vouloir combattre les corrompus de ce monde. C’est alors que le mentor de la bande, Lip, le frère de Tom, leur propose une nouvelle opération Robin des bois. Cette fois, pourtant, tout ne se passe pas comme prévu. Au sein du groupe, une trahison vient semer le doute et fissurer leur belle unité.

Les 5/5 réussiront-ils à surmonter cette épreuve ?
Leur amitié survivra-t-elle à ces premières turbulences ?

Aventures, frissons, suspense

C’est mercredi les amis ! Et qui dit mercredi dit ? Littérature jeunesse ! Bon certes, pas tous les mercredis, mais celui-ci oui ! Et j’avais franchement hâte de vous présenter le roman du jour. Souvenez-vous, il n’y a pas si longtemps que cela d’ailleurs, je vous avais parlé avec un réel enthousiasme du premier tome de la série Les 5/5 d’Anne Plichota et Cendrine Wolf, auteures reconnues pour Oska Pollock. Les 5/5 s’inscrit dans un registre différent, sans expérience fantastique, mais en prenant compte de la diversité et des différentes classes sociales. Les 5/5 c’est un gang de jeunes, façon Robin des bois, mais en ville, qui tente de faire passer des messages aux plus pourris de la ville. Du danger, mais toujours bien amené et des causes qui semblent nobles. Maintenant que j’ai replacé le contexte rapidement nous allons passer au tome 2 donc :

/!\ATTENTION SPOILERS TOME 1/!\

Souvenons-nous de nos personnages et de leur situation quand nous avions terminé le tome 1 : Tom se sentait très attiré par John même s’il connait son secret, John est plus que jamais lui et surtout pas Jade (transgenre), les jumeaux sont dans une galère sans nom à cause d’un homme qui se fait appeler Le Loup et qui fait pression sur eux pour obtenir ce qu’il veut… Mais d’un autre côté, c’est Titus qui se retrouve coincé entre deux assaillants. Quant à notre adorable Far, elle doit plus que jamais faire preuve de prudence, sa famille n’acceptant pas les libertés qu’elle s’accorde… Et puis, nous avons Lip, celui qui dirige toute cette bande, et qui ne semble pas si honnête que cela. Alors qu’allait donc pouvoir nous offrir ce tome 2, sinon des turbulences ? Accrochez vos ceintures, ça va secouer au cœur de la bande et ébranler leurs convictions. Les 5/5 tome 2 Turbulences

Si ce tome 2 propose moins d’action que le premier, ce n’est que pour mieux nous plonger dans des réflexions et sujets délicats qui manquaient peut-être alors dans le premier. Pris sous le feu de l’action, nos adolescents, piqués à l’adrénaline, n’avaient ainsi peut-être pas assez de recul sur tout cela. Et puis voilà que LA plus grosse mission arrive et que d’un coup, les certitudes vacillent. La trahison plane, l’amitié risque d’éclater à différents niveaux. Surtout, les jeunes se retrouvent face à bien plus fort qu’eux. Car, dans la vraie vie, c’est toujours comme ça, non ? Les pourris finissent toujours pas obtenir ce qu’ils veulent, tout s’achète… Cette réalité est tellement retranscrite dans le roman, que je bouillonnais de colère et de révolte à l’instar des adolescents en question. Pour faire un « aparté » adolescence et niveau de conscience, je trouve que les adolescents qui vivent en 2018 ont accès à bien plus de sombres réalités que nous n’avions nous, adolescents des années 90. Si à la fin des années 90 j’avais bien conscience de l’état du monde, je n’en étais pas non plus à comprendre les rouages et magouilles des sociétés pharmaceutiques et des grandes puissances comme nos Robin des bois vont l’être au cours de ce tome. Et j’ai trouvé vraiment excellente la façon dont les auteurs ont traité l’idée, développé les pensées.

Bien entendu, l’amitié sera au cœur même de la zone de turbulences et il s’agira de déterminer à quoi elle pourra vraiment résister. Des clashs assez marquants viendront cueillir nos adolescents et le plus jeune de la bande, John, sera face à une sérieuse peine de cœur et remise en question. Par ailleurs, la question transgenre est traitée avec la plus belle délicatesse et une extrême justesse par les auteures. Si la famille de John est ouverte d’esprit, nous sommes bien conscients que ce n’est pas le cas pour de nombreuses personnes et elles ne viendront jamais nier cela. De même pour le père de Far qui va s’ouvrir petit à petit à l’occidentalisation (je n’aime pas ce mot, mais pour le papa, c’est véritablement ce qu’il voit) de sa fille. D’ailleurs, nous constaterons que si les parents de Far ne sont pas faciles, ils restent des parents aimant et qui on fuit une guerre et ont peur à tout moment de revivre leur enfer. Ainsi font-ils tout ce qu’il peuvent pour protéger leur fille. Du côté des jumeaux, c’est une autre problématique entre trahison et mensonge, mais aussi l’amour. Car si les deux jeunes gens ont toujours tout fait ensemble, l’amour entre Titus et Far vient changer un peu la donne. Là aussi, l’équation sera développée avec une infinie douceur et un sentiment d’authenticité pertinent.

Globalement, bien que le texte ait recours à des facilités logiques pour une telle aventure, c’est véritablement une histoire qui s’imprègne du mode de vie urbain et moderne. La plume des auteures est sans concessions et n’hésite pas à pointer toutes les ombres de ce monde, tout en invitant à se focaliser sur la beauté des relations humaines avec l’amitié, la famille, l’amour. De très belles notions de respect et de tolérance gorgent le texte de manière sensible et l’histoire, en dépit de peu d’action, est haletante. Nous avons vraiment envie de voir ce que cette expérience, certes brève, mais très intense, aura apporté à nos 5/5. Car si l’aventure s’achève avec la série, nos héros, eux n’ont pas fini de grandir et de faire leurs propres révolutions. Un livre engagé, mais pertinent, sensible et captivant. 

Ce tome 2 est une excellente suite et fin de la saga. Les auteures ont déployé ici beaucoup d’authenticité, que ce soit dans les relations humaines ou le pouvoir. Toujours de la glisse, un peu d’adrénaline, beaucoup de questions et remise en question, et même un premier chagrin d’amour. Tout ce qui fait de l’adolescence une expérience unique, qu’on soit un Robin des bois moderne ou pas…

Les nombreux messages délicatement distribués au cours des deux tomes sont d’une importance touchante. Si les auteures ne font jamais la leçon, c’est toujours pour laisser mieux le lecteur comprendre par lui-même. Les émotions et colères de l’adolescence sont retranscrites avec une grande justesse et il est difficile de ne pas s’attacher à cette petite bande de jeunes unis par leur amitié inébranlable. 

PS : à partir de 13 ans 


Chronique du tome 1 :

Une réflexion sur “[Chronique] Les 5/5, tome 2 : Turbulences d’Anne Plichota et Cendrine Wolf, clap de fin en beauté !

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s