Premières Lignes #6 : Le jardin de l’oubli de Clarisse Sabard

Chers lecteurs,

Première lignes est un rendez-vous créé par Ma Lecturothèque. Elle nous donne rendez-vous tous les dimanches pour évoquer les premières lignes du roman de notre choix. 

Voici le principe de « Premières Lignes » expliqué par la créatrice du rendez-vous :

Chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Mettez le lien de votre RDV en commentaire de l’article, et je dresserai une petite liste. Elle est actualisée chaque semaine en fonction des participant.e.s.

Facile et sympa, non ? Alors, c’est parti !

Mon choix :

Il ne m’a pas été bien difficile de choisir le roman dont je voulais vous présenter les premières lignes aujourd’hui. J’ai tellement aimé les écrits de Clarisse dans ses deux précédents romans, qu’il était évident que je lirai cette nouvelle sortie, quoi qu’il en soit. Et il est arrivé en fin de semaine, parfait pour vous le présenter tout en douceur…

Le jardin de l'oubli, Clarisse Sabard, Couverture, Charleston

Prologue

L’aurore nimbait le ciel de couleurs pastel. Les tons de rose et de bleu s’entremêlaient. Les premières lueurs du soleil ne tarderaient pas à remplir l’horizon, le disque d’or émergeant lentement de la mer, au loin.
Comme tout était calme, en ces première heures du petit jour ! Derrière les fenêtres à clapets encore closes, des familles s’apprêtaient à débuter une nouvelle journée de labeur ; ouvrir les boutiques pour les uns, partir travailler au port ou dans des bureaux pour d’autres, rentrer tard, souper et recommencer. Bientôt, poissonniers et marchands de fleurs envahiraient la place du marché.
La vie n’était pas facile, il fallait trimer pour gagner sa croûte et espérer se faire une place, mais on faisait avec et si le temps avait été propice à l’introspection, personne ne se serait considéré comme malheureux.
Cela aurait pu rester son quotidien, si seulement elle avait suivi le chemin tout tracé. Mais dans quelques heures, elle serait déjà loin d’ici, abandonnant avec l’enfant ses dernières illusions et l’insouciance, disparues, envolées à tout jamais.
L’âme brisée. Le coeur meurtri d’une blessure à vif, une plaie béante et insondable. C’est ce que tout mère aurait dû ressentir. Mais elle ne parvenait pas ç éprouver la moindre peine, le moindre remords.  

Le jardin de l’oubli de Clarisse Sabard – Charleston, février 2018 – 427 pages

Résumé :

« Peu à peu, alors que le train avançait, elle se laissa emplir par la douce certitude que, désormais, sa vie lui appartenait. Elle filait vers son destin, là où rien ni personne ne pourrait plus l’entraver. »

1910. La jeune Agathe, repasseuse, fait la connaissance de la Belle Otero, célèbre danseuse, dans la villa dans laquelle elle est employée. Une rencontre qui va bouleverser sa vie, deux destins liés à jamais par le poids d’un secret.

Un siècle plus tard, Faustine, journaliste qui se remet tout juste d’une dépression, se rend dans l’arrière-pays niçois afin d’écrire un article sur la Belle Époque. Sa grand-tante va lui révéler l’histoire d’Agathe, leur aïeule hors du commun. En plongeant dans les secrets de sa famille, la jeune femme va remettre en question son avenir.

« Ce roman est un petit livre doudou, tout comme La Plage de la mariée et Les Lettres de Rose. On prend son temps pour découvrir ces histoires, enroulé dans un plaid, prêt à voyager dans des endroits extraordinaires et à rencontrer des personnages qu’il nous est impossible d’oublier ! »
Marie, du blog Un monde de conteuses

C’est une toute prochaine lecture !

Je vous souhaite un bon dimanche  et de belles lectures.

17 réflexions sur “Premières Lignes #6 : Le jardin de l’oubli de Clarisse Sabard

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.