CONCOURS : Quand la nuit devient jour, le chef d’oeuvre de Sophie Jomain

Aujourd’hui est un jour de concours !

Eh oui, chers lecteurs, grâce à J’ai lu j’ai la chance de pouvoir vous offrir 4 exemplaires du format poche de mon roman préféré. Oui, j’ai beau retourner dans tous les sens la question, il se place toujours en tête de liste. TOUJOURS. Parce que c’est un roman qui se passe de commentaires et qui se savoure, se comprend et se réfléchit. Ne jugez jamais les choix des autres. Mais quel est ce roman ? Je suis certaine que certains auront deviné. Pour info et je le redis plus bas, le concours sera ouvert dans la soirée (normalement entre 18 et 20h.)

Oui, le chef d’oeuvre de Sophie Jomain, Quand la nuit devient jour.

Alors, ce concours ?

Il se déroule à deux endroits. Mais pas sur le blog.

Première possibilité : Twitter
cliquez ici

Seconde possibilité : Instagram
cliquez ici 

Les modalités sont expliquées dans les posts sur ces réseaux sociaux. Le concours sera en ligne dans la soirée. Sachez déjà qu’il faudra me suivre sur le réseau de votre choix et qu’il en sera de même pour le compte Twitter de J’ai lu ou le compte Instagram.

Et je remercie mon chéri pour ce visuel que j’adore :

 

Et pour accompagner le lancement de ce concours qui me tient vraiment à coeur, je vous laisse avec quelques citations de l’ouvrage. Et vous pourrez retrouver ma chronique en cliquant sur ces mots.  

« Ma mère et moi nous regardons dans le fond des yeux, et il se passe quelque chose. Nous y puisons cette certitude qui n’existe qu’entre une mère et son enfant, celle qu’à un moment de leur vie, ils n’ont fait qu’un, que le souffle de l’un était celui de l’autre, que le coeur du premier distillait la vie dans les veines du second. »

« J’ai choisi de mettre fin à mes jours, certes, rien d’autre n’a vraiment d’importance – c’est du moins ce que penseraient la plupart des gens -, mais être libre de mourir comme on le souhaite, c’est aussi être libre de vivre comme on l’entend. »

« Chaque personne devrait avoir le droit de mourir dignement. Quel que soit le mal dont elle souffre, invisible ou pas »

« Les maladies incurables sont généralement visibles à la longue, mais la mienne est sournoise. Elle se cache et donne l’illusion de ne pas exister. Elle est pourtant bien là, chaque jour, chaque nuit. Elle court dans mes veines comme un poison et insuffle à mes poumons un air irrespirable. »

« Aux questions innocentes sur l’existence, sont venues se greffer de véritables réflexions. Pourquoi étais-je née, à quoi servais-je? Quel était le but de la vie si tout avait une fin? Se lever, manger, travailler, dormir, cent fois, mille fois, dix mille fois, et mourir un jour. A quoi bon? Il m’arrivait d’espérer que la terre disparaisse. Qu’il ne reste plus rien. Parce que je n’étais rien. Je détestais vivre. »

« Oserais-tu prétendre ressentir ce que je ressens ? Vivre ce que je vis ? Me battre comme je me bats et souffrir comme je souffre ? Il s’agit de ma vie, pas de la tienne ! Je t’interdis de me juger, car tu n’as aucune idée de tout ce par quoi je suis passée pour en arriver là. Je vis un enfer depuis des années, je me mutile, je me blesse, je me fais saigner pour oublier à quel point chaque seconde de cette misérable existence est une lutte. Tu vois l’euthanasie comme une faiblesse ? Tu te trompes, ce sera ma délivrance ! »

« Mais jamais je ne perds de vue le but ultime. La liberté. J’avance vers elle, déterminée. »

« La douleur se répercute jusque dans mon crâne, une migraine insoutenable me vrille les temps. Je me tiens la tête, je me balance d’avant en arrière. Je veux que ça cesse et ça ne cesse pas. »

Pour rappel, la couverture du grand format.

Bonne chance à tous, c’est vraiment un livre formidable.

3 réflexions sur “CONCOURS : Quand la nuit devient jour, le chef d’oeuvre de Sophie Jomain

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.