Premières lignes #4 : Heroes de Battista Tarantini

Chers lecteurs,

Le rythme est pris pour ce rendez-vous du dimanche. J’ai découvert ce rendez-vous chez ma copine Olivia de La Couleur des mots, mais je connais très bien le blog dont il est issu, Ma Lecturothèque.

Voici le principe de « Premières Lignes » expliqué par la créatrice du rendez-vous :

Chaque semaine, je prends un livre et je vous en cite les premières lignes du récit. Mettez le lien de votre RDV en commentaire de l’article, et je dresserai une petite liste. Elle est actualisée chaque semaine en fonction des participant.e.s.

Facile et sympa, non ? Alors, c’est parti !

« Prologue
 Angleterre

– Ça y est, tu les as ?
– Ouais, évidemment !
– Il était temps, putain ! Acheter une planche deux ans avant d’obtenir les visas… Je t’aime, mon frère, mais il faut reconnaître que tu es un peu con parfois.
– Elle n’a pas moisi ! J’ai appris à te…nir dessus en att…endant d’avoir du blé ! D’aiileurs, rappelle-moi le nom du con qui a… pa… yé ton bill…et… d’avion, Terence ?
– Ok, j’aurais mieux fait de la fermer ! Hé, je t’entends vraiment mal, t’es où ?
– À dix-huit miles de Bristol, sur la côte. Il faut un temps de merde !
– Il pleut encore ?
– Qu’est-ce que tu crois…
– Fais le plein d’eau Connor ! Parce que là-bas, on ne verra pas l’ombre d’une goutte !
– Ça… f…ait un peu… ch…ier, n…on ? Moi j’ai… me bien quand…
– Quoi ? Tu aimes quoi ?
– Put…ain, mais il f…ait quoi, ce co…nnard !
– Connor ?
– …
– Hé, mec, je t’entends plus ! C’était quoi ce bordel derrière toi ?
– …  »

Heroes de Battista Tarantini – Éditions Hugo New Romance – 471 pages

Résumé :

La vie a joué un très mauvais tour à Grace. Alors qu’elle commençait des études de médecine, son cœur l’a lâchée et elle a dû subir une transplantation cardiaque. L’organe qui bat désormais dans sa poitrine est en bonne santé, mais il lui est complétement étranger. Ne sachant plus qui elle est, Grace s’exile en Australie, chez sa tante, pour tenter de se retrouver, et donner une nouvelle direction à sa vie.

Arrivée dans le bush australien, sa voiture tombe en panne et Z, le garagiste local lui porte secours.

Ténébreux, écorché vif, il répare des voitures en menant une vie solitaire, se contentant de la compagnie de son chien. Grace comprend rapidement que Z n’est pas celui qu’il semble être. Il la fascine, l’attire irrévocablement ; comme elle, il a choisi le désert rouge d’Australie, ses espaces infinis et sa dureté, pour se réinventer.

Au cœur de l’immensité australienne, Z et Grace vont-ils réussir à oublier leur passé ?

 

Une sortie de début 2018 dont je vous parlerai bientôt ! 

Je vous souhaite un bon dimanche  et de belles lectures.

19 réflexions sur “Premières lignes #4 : Heroes de Battista Tarantini

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.