[Chronique] Wilder de Rebecca Yarros

Publié aux éditions Harlequin &H – juillet 2017 – 457 pages
Merci à Netgalley et Harlequin pour cette lecture. 

Le marché semblait honnête : devenir la tutrice d’un étudiant en difficulté en échange d’une bourse qui permettrait à Leah de participer, tous frais payés, au prestigieux programme Study at Sea. Un an sur un paquebot sillonnant les océans. Une expérience académique de premier rang, mais aussi un défi, l’occasion rêvée de sortir de sa zone de confort.
Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est la personnalité de son élève. Paxton Wilder. Un regard d’acier, un corps parfait, recouvert de tatouages aussi intimidants qu’attirants, et un sulfureux parfum de danger. Leah sait qu’elle devrait garder ses distances, mais, chaque jour qui passe, le charme agit un peu plus…

Amour. Trahison. Adrénaline. Le plus addictif des cocktails.

Avant toute chose, juste : PAXTON WILDER ❤
Voilà, c’est dit, vous êtes prévenu(e)s. Leah, notre héroïne se voit proposer une année universitaire de rêve. En effet, cette dernière en échange d’un tutorat pour un élève en difficulté pourra étudier à bord d’un paquebot luxueux qui sillonne les océans et offre des escales culturelles dépaysantes. Leah aurait dû embarquer avec sa meilleure amie, mais un léger contretemps repousse l’arrivée de Rachel. Quelle surprise quand elle pose pied sur le bateau de voir autant de luxe et de loger dans une suite incroyable ! Ce n’est pas ce qui était prévu. Sauf qu’elle ne sait pas encore que quand Paxton Wilder veut quelque chose… il l’obtient. Si elle nous dit dès le départ qu’il nous ferait jouir d’un seul regard, il s’avère également capable de vous faire plier à la moindre demande. Paxton est beau, riche et… célèbre, parait-il. Leah n’a jamais entendu parler de lui et la première rencontre ne manque pas de piquant ! Elle ignore encore qu’elle est loin d’être au bout de ses aventures. Elle, qui, traumatisée par un évènement tente de laisser sa vie sous contrôle va devoir apprendre à se lâcher complètement avec Wilder. Car cet homme au physique de rêve ne sent pas seulement le sexe… il est intrépide, dangereux. L’adrénaline coule dans son sang et pourrait bien faire perdre la tête à Leah. Mais attention, l’équipe qui entoure Pax ne semble pas 100% fiable. Pourra-t-elle rester près de cet homme tout en continuant à étudier sérieusement ?

Lorsque j’ai décidé de donner une chance à ce roman, Wilder, premier tome d’une saga qui se promet hautement addictive, je n’étais vraiment pas certaine d’apprécier. Mais je voulais absolument découvrir, me faire mon avis. Sports extrêmes et romance ? Pourquoi pas ! Si en plus le mec est ultra canon, intelligent et irrésistible, encore mieux. Et notre héroïne alors ? Eh bien elle a son caractère, ses failles, ses peurs, mais tout au long du roman elle nous impressionnera par ses réactions, émotions et sa façon d’écouter, de réfléchir et de s’ouvrir au monde. Les chapitres nous proposent des points de vue alternés entre Pax et Leah, même si Leah en occupe la majeure partie. Très vite, nous sommes dans l’ambiance du roman, dès le départ même. A peine Leah a-t-elle posé ses bagages que le rythme à 100% de Paxton vient donner le ton de la croisière et de notre histoire. Quant à l’attirance entre Paxton et Leah, elle deviendra très vite évidente, mais : peut-on se permettre de sortir avec son élève ? Et Paxton saura-t-il assurer pour ne pas perdre sa tutrice ? Car une chose est certaine pour ce leader des Renegades : s’engager avec une fille ce n’est pas son truc. Sauf que là, Leah, n’est pas n’importe quelle fille ! Quant à elle, peut-elle s’impliquer avec un homme qui risque sa vie chaque minute, repoussant sans cesse ses limites après ce qu’elle a vécu ? Adrénaline, frissons, amour et coup de chaud, trahison et escales exceptionnelles nous font passer un moment excellent et il devient vite difficile de reposer le roman.

Les sports extrêmes sont abordés sous un jour plutôt intéressant, sans jugement, mais plutôt axé sur leurs difficultés, les risques et leur popularité. Paxton et ses acolytes ont sans cesse besoin de défi, de se dépasser encore et toujours. Et puis le projet qu’ils montent sur ce bateau, la vidéo, n’est pas ordinaire et ils sont prêts à tout pour pouvoir continuer. Ainsi, quand Pax découvre que quelqu’un semble les saboter, son monde tremble. Lui qui fait totalement confiance à son équipe ne veut pas croire en la trahison certaine. L’auteure balade le lecteur sans difficulté et même si nous devinons un peu avant l’annonce, l’identité du coupable, nous partons d’abord sur tout un tas de pistes. Avouons que notre romancière sait placer ses pions et la présentation de chaque personnage s’orchestre toujours de manière pertinente. L’équipe, soudée, nous fascine et la description de chaque sport nous fait vivre l’instant. Pour un peu on ferait bien du parachute avec Paxton. Si, si.

Quant à la romance, elle est juste adorable, belle. Peu évidente pour deux personnes ayant peur de l’amour pour des raisons différentes, mais il est vraiment difficile de résister aux beaux yeux de Wilder et à ses arguments plutôt convaincants. Lui qui ne connait pas l’amour, va découvrir la beauté de ce genre de relation et bientôt, Leah ne pourra plus non plus se passer de lui. Les scènes de sexe sont justes et classiques, l’auteure nous offre ce que tout roman NA a l’habitude de proposer (et beaucoup plus, mais je vous laisse découvrir), mais Paxton ajoute du « hot » malgré lui. Ses tatouages et sa carrure de rêve laisseront place à de jolis fantasmes et nous suivons avidement l’évolution de cette histoire en quête d’un happy end bien mérité. Toutefois, quand nous refermons le roman, nous n’avons qu’une hâte : retrouver cette team de fous d’adrénaline et revivre avec eux des aventures palpitantes. Et puis il reste encore du temps sur ce bateau et certaines personnes ont des choses à régler. En bref, vivement la suite !

PS Oui, nous pouvons remettre en cause la crédibilité de certaines choses, mais Paxton donne le ton et l’argent coule à flot… On excuse alors vite certains détails tant le récit nous entraine toujours plus loin. En fait, en lisant cette romance, j’avais juste envie de ne pas me prendre la tête et j’ai vraiment laissé de côté les quelques aspects surréalistes.

Un héros absolument craquant et qui fait tourner les têtes par sa passion de l’adrénaline, une jeune femme qui doit reprendre confiance, ça « matche ». Mais si en plus vous les mettez sur un bateau et dotez l’homme d’un regard qui fait jouir immédiatement… C’est certain la romance va être hot et rythmée à 100 à l’heure. Efficace, addictif, ce premier tome se dévore en un rien de temps tout en abordant le dépassement de soi et la rédemption. Excellent.

 

Publicités

9 réflexions sur “[Chronique] Wilder de Rebecca Yarros

  1. J’ai vu ce roman en vitrine dans une librairie et j’avais failli craquer (mais j’avais tenu bon)… Après avoir lu ta chronique, je vais aller l’acheter dès que possible haha !

    J'aime

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s