[Chronique] À l’ombre de nos secrets de Lily Haime

Publié aux éditions Milady – avril 2017 – 512 pages
Merci à Milady pour cette lecture

Seconde Guerre mondiale. La passion interdite entre un officier allemand et un résistant français, qui repousseront sans cesse les limites pour survivre et combattre la barbarie.

À quatre-vingt-onze ans, Julien vit aux États-Unis entouré de sa grande famille. Une famille qui ne connaît rien de son passé. Ce jour-là, au crépuscule de sa vie, il se souvient, pour eux…

En 1941, Julien a dix-neuf ans. Le domaine familial, en région bordelaise, est occupé par l’armée allemande. Idéaliste et courageux, le jeune homme se tourne vers la résistance, alors même que l’ennemi est sous son toit. Un ennemi qui peut avoir de nombreux visages… dont celui, saisissant, de Engel, soldat de la Werhmacht qui ne cautionne aucune des horreurs commises par son propre camp, et éveille en Julien des sentiments coupables. À l’heure trouble de l’un des plus grands génocides de l’histoire, au milieu de ces hommes et de ces femmes qui se soulèveront pour leur liberté, l’attirance qu’ils éprouveront l’un pour l’autre les mettra toujours plus en danger.

L’amour peut-il vraiment triompher de la guerre et des préjugés ?

Il m’a fallu un peu de temps pour parvenir à vous livrer cette chronique qui est loin de refléter le panel d’émotions qu’induit la lecture de ce roman. Dire que j’ai eu un coup de cœur serait presque réducteur tant cette histoire incarne bien plus que cela. Un roman de guerre, mais aussi d’amour interdit ne peut que susciter des réactions et inspirer des sentiments variés. Et quand la plume de l’auteure s’avère largement à la hauteur de l’histoire qu’elle souhaite nous conter, alors la magie opère. Pendant tout le récit, j’ai eu véritablement l’impression d’être à côté de Julien et Engel ou de leurs proches relations. De mes propres yeux, j’ai vu leur amour naitre avec toute la confusion qui s’en suit. De mes propres yeux, j’ai vu la guerre et ses horreurs. De mes propres yeux, j’ai vu un homme devenir résistant malgré lui au nom de l’amour et de la paix. De mes propres yeux, j’ai vu la rédemption et bien plus. Préparez-vous à entrer dans une histoire hors du commun, au cœur même de l’amour le plus interdit qui soit, à plonger dans une grande famille unie et solidaire et comprendre le sens de l’amitié et de l’honneur. C’est un roman addictif et absolument indispensable à vos lectures.

Nous faisons la rencontre de Julien lorsqu’il est très âgé et fatigué. Ayant eu une longue vie remplie et perdu l’amour de sa vie, Julien nous semble las. Toutefois, il est très bien entouré d’une famille nombreuse et aimante. Ainsi, arrive pour lui le moment de raconter son histoire et pour cela il nous emmène en France, dans la région Bordelaise en 1941. Les Allemands sont déjà implantés sur sa propriété et Julien, 19 ans, serre les dents pour ne pas faire d’histoires et mettre sa famille à l’abri. Travaillant dur, il parvient à maintenir la ferme sur pieds et s’accomplit par son travail. Alors que la résistance commence à prendre forme, Julien, lui, souhaite rester en dehors de tout conflit. L’arrivée d’un nouveau soldat de la Werhmacht va venir perturber notre jeune fermier. Entre eux, une électricité unique passe. Mais nous sommes dans les années 40 et l’homosexualité est alors très mal considérée. De même, un rapprochement entre un Français et un Allemand ne peut être acceptable. Bien que chacun tente de résister, c’est la foule de sentiments et d’émotions qui l’emporte sur la raison imposée par Hitler et ses soldats. Et puis, Engel se confie à Julien et avoue ne pas du tout cautionner cette guerre et les actions répréhensibles qu’il a dû commettre au nom d’une armée dans laquelle il ne se reconnaît pas. Peu à peu, les hommes s’amadouent et se laissent aller à leur amour. Mais alors, comment avancer ensemble dans ce conflit ? C’est une longue et sublime histoire d’amour et de guerre que va nous conter Julien et à plusieurs occasions nous verrons notre cœur brisé ou l’angoisse du disparu nous étreindre.

Lily Haime est parvenue à mêler un tas de sujets et d’émotions au cœur d’un seul et même récit et le tout forme un roman addictif. Ni moralisateurs, ni dénonciateurs, les faits sont justes et portés à notre connaissance. Comme on peut s’en douter, Julien ne pourra rester longtemps loin de la résistance alors que ses deux meilleurs amis, Louis et Rémy y sont plongés. De plus s’il veut Engel, de lourdes décisions en découleront. Du point de vue de la guerre, l’auteure nous offre une immersion dans la résistance et j’ai, pour ma part, appris tout un tas de choses. Si cela reste un roman « large » au sens historique, tout repose sur de l’authenticité et nous avons vraiment l’impression d’être immergés dans la peur et la rage, le sang et la boue. Nous ne sommes pas sans savoir que cette guerre fut très difficile et si vous êtes de ma génération, alors vos grands-parents ont connu cette guerre. Ainsi, je n’ai pas été surprise de certains éléments, que pouvaient évoquer à demi-mot mes grands-parents maternels. Mais quand on a vécu les horreurs et les épreuves par lesquelles vont passer Julien et Engel, difficile d’en parler. C’est pourtant ce que fait Julien auprès de sa famille, mais nous sentons que tout son cœur rend hommage à ceux qui l’accompagnaient et à cette formidable histoire d’amour avec Engel.

Le thème de l’homosexualité bien sûr sera très présent dans ce récit puisque nous sommes dans une romance M/M. À ceux qui n’apprécient pas ce genre de littérature, n’hésitez pas à dépasser vos a priori pour cette sublime histoire d’amour. Le lien qui unit Engel et Julien est puissant et très certainement indestructible. Ils vont devoir accepter leurs différences, mais aussi comprendre ce qui les lie. Julien tout comme Engel sont des personnages fortement attachants et nous n’avons qu’une envie : qu’ils vivent leur amour librement. Mais non seulement cela s’avère compliqué entre un soldat allemand et un résistant français, mais en plus l’homosexualité est passible de condamnation à mort sous le régime Hitler. Vivre en cachette va donc devenir leur crédo, mais ils auront beaucoup, beaucoup d’épreuves à passer pour se comprendre et se faire véritablement confiance. De même, ils devront faire comprendre aux proches leur amour et leur vulnérabilité. Julien, lui, devra accepter son homosexualité qu’on a longtemps tenté de lui faire refouler, et ce dans des conditions particulièrement traumatisantes. Mais les beaux yeux d’Engel ont un pouvoir incroyable sur Julien…

La guerre s’avère présente au cœur du récit et nous plongeons dedans avec crainte et larmes aux yeux. L’histoire des Juifs nous sera exposée d’une manière authentique et très réaliste de même que les violences commises par les soldats allemands. Toutefois, notre auteure parviendra à faire prendre les responsabilités aux résistants pour leurs erreurs également. Concrètement, nous ne sommes pas sur un procès de guerre, mais sur un récit qui tente d’être le plus juste et véridique possible. Les collabos seront aussi abordés et avec eux la nécessité pour la résistance de s’en charger. Les thèmes de la perte, du deuil, de la rédemption et de la seconde chance brilleront au cours des pages de ce fascinant roman pour nous inculquer une chose : parfois, nous pouvons être amenés à commettre l’irréparable, mais qui peut le juger sans en connaitre le contexte et l’histoire complète? C’est ce à quoi Julien, qui refusait de tuer qui que ce soit, sera confronté : tuer pour libérer son pays et protéger ceux qu’il aime. Car pour Julien rien n’importe plus que l’amour des siens, sa famille, ses amis et Engel. Il est prêt à donner sa vie pour préserver la leur et qu’ils puissent vivre enfin en paix et librement.

Bien entendu, le roman véhicule de nombreuses valeurs touchantes et nous aurons l’occasion d’éprouver des sentiments puissants. Car Lily Haime sait ménager le suspens, mais ne nous ménage en revanche pas lorsqu’il s’agit des horreurs de guerre et de la perte d’un proche. Nous assisterons totalement impuissant à la déportation, aux fusillades, aux camps de prisonniers et à la violence qui y règne, mais verrons également la libération approcher, signant l’heure de la Victoire. Et, tout au long de cette histoire, l’amour d’Engel et Julien, soumis à de rudes épreuves, devra trouver le moyen de triompher. C’est une bouleversante histoire d’amour et de haine qui nous est livrée et l’auteure parvient à faire couler les larmes sur les dernières lignes de son récit. Un roman bouleversant et magnifique, animé d’une passion hors du commun et vouée à durer pour toujours. Le destin aussi de deux hommes qui devront mettre leur passé de côté pour avancer. Mais peut-on vraiment se libérer de la guerre lorsqu’on a connu les pires horreurs ? À chacun de trouver sa force, son allié, sa rédemption. Quant aux erreurs du passé, puissent-elles être pardonnées.

Coup de cœur pour ce brillant roman d’amour qui nous offre une histoire sublime entre un résistant français et un soldat allemand sous un régime hitlérien condamnant à mort les homosexuels. Julien et Engel nous prouveront, avec difficultés que l’amour peut triompher de la haine et de la guerre. Passionnant, émouvant et bouleversant, une sincère leçon de tolérance.

Publicités

15 réflexions sur “[Chronique] À l’ombre de nos secrets de Lily Haime

  1. Wow quelle sublime billet! Je ne connaissais pas du tout l’auteure et encore moins ce livre mais tu me donnes très envie de me plonger dans l’histoire aux côtés des deux soldats! Le thème de la guerre est un thème qui me plaît en général, alors pourquoi pas découvrir un nouveau genre en y mêlant une histoire d’amour homosexuelle. Merci à toi pour cette découverte!

    J'aime

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s