[Chronique] La petite librairie des coeurs brisés de Annie Darling

Publié aux éditions Milady – Avril 2017 -480 pages
Merci à Milady pour cette lecture
Amoureuse des livres depuis toujours, Posy travaille dans une vieille librairie londonienne et passe son temps à lire des romans d’amour. À la mort de l’excentrique propriétaire des lieux, elle hérite de cette institution qui périclite à vue d’œil. Posy remue ciel et terre pour éviter la faillite et fonder la librairie de ses rêves, spécialisée dans les romans d’amour, Au bonheur des tendres. Mais Sebastian, le petit-fils de la défunte propriétaire – et accessoirement le plus grossier des Londoniens – est bien décidé à faire de sa vie un enfer : ses goûts littéraires et ses intérêts sont opposés aux siens. Alors que Posy se démène pour sauver la librairie, elle tombe bien malgré elle sous le charme de son ennemi juré…

 

Une comédie romantique haute en couleur, au cœur d’une librairie anglaise au charme suranné. Un incontournable pour tous ceux qui ont espéré vivre les histoires d’amour qu’ils ont lues.

Comme vous le savez sans doute déjà si vous passez souvent par ici, les comédies romantiques n’ont pas ma préférence, mais me sont indispensables de temps en temps. J’adore alléger l’atmosphère et me réfugier dans ce genre de roman. C’est du feel-good assuré. Alors quand Milady a présenté ses publications, mon œil a de suite été attiré par celle-ci : La petite librairie des cœurs brisés. Pour moi, c’était une évidence, j’allais passer un agréable moment avec ce roman dont l’intrigue prend place au cœur même d’une vieille librairie londonienne. Du charme british, des romances à foison et un jeune séducteur qui n’a pas dit son dernier mot. Pas de doutes, ce roman est fait pour moi. Et laissez-moi vous dire qu’il a rempli sa fonction : j’ai passé un moment extra et j’ai peut-être même eu un léger faible pour Sebastian… Oh au fait, ne confondez pas La bibliothèque des cœurs cabossés de Katarina Bivald avec La petite librairie des cœurs brisés d’Annie Darling. Ils sont bien différents.

 

 

 Si vous êtes en train de lire cette chronique, il y a fort à parier que c’est parce que vous aimez les livres. Et cela tombe bien car notre héroïne, Posy, les adore sans doute encore plus que nous. Ils sont son refuge et sa passion depuis l’enfance. Posy a toujours plus ou moins vécu dans la vieille librairie de Lavinia et s’y sent comme chez elle. Ce n’est pas pour rien d’ailleurs qu’elle et son frère habitent dans l’appartement au-dessus. Tout le monde travaille dans la bonne humeur et Lavinia est une dame âgée exceptionnelle, bien connue et respectée. Malheureusement, quand nous ouvrons le roman, c’est pour apprendre son décès. Ne soyez pas trop triste, elle a vécu vieille et aimée. Mais pour Posy et l’équipe de la librairie, c’est un coup dur. Surtout que Posy ne s’attendait pas à ce que Lavinia lui cède la librairie… cette librairie qu’elle aime de tout son cœur, encore plus que ses romans d’amour régence et cie. Seul hic, les affaires vont mal depuis un moment et Posy aura deux ans pour redresser l’affaire, auquel cas cette dernière deviendra propriété de Sebastian, son ennemi juré depuis l’enfance. Ou plutôt depuis un sinistre épisode de cave à charbon. Entre les deux amis d’enfance, ne subsiste que taquineries, mesquineries. Pas étonnant quand on a affaire à l’homme le plus grossier de Londres qui a fait fortune dans le web ! Mais Posy est déterminée : la librairie survivra, elle va la transformer et lui donner un peu de fraicheur ! Mieux, elle deviendra une librairie spécialisée dans la romance. Nous te souhaitons bonne chance avec Sebastian, Posy. Et avec ton équipe farfelue (mais adorable).

 

Bien entendu ce roman vous nous offrir une jolie quantité de références littéraires. Nos libraires, passionnés, sont toujours là pour satisfaire les clients. Si l’équipe est loufoque, atypique et parfois manque un peu de rigueur, elle demeure soudée et efficace, prête à tout pour aider Posy. Et donc à s’opposer à Sebastian, le charmant, séduisant et diabolique Sebastian. Chacune de ses visites se transforme en une succession de piques entre eux, pourtant, nous lecteurs, ressentons une certaine alchimie entre Posy et Sebastian. Comme bien souvent dans les romans de chick-lit, les concernés l’ignorent. Ou ils préfèrent préserver leur égo. Posy est hilarante, et ce, malgré elle. Naïve, douce, romantique, elle imagine le monde comme celui de ses romans. Mais avouons qu’elle s’est retrouvée très jeune en charge de son petit frère et que la vie ne fut pas que joie. Posy a un deuil à faire et il serait peut-être temps si elle souhaite donner l’élan de motivation pour sa librairie. Sauf si bien entendu, le diabolique Sebastian vient contrecarrer le moindre de ses plans. Évidemment, entreront en jeu d’autres personnages, plus ou moins clichés qui nous feront soit mourir de rire soit grincer des dents.

 

Un état des lieux des librairies sera doucement évoqué avec les difficultés économiques que cela représente. Posy est bien consciente que la libraire a besoin d’un coup de neuf, d’un air de fraicheur ! Et c’est comme cela que lui vient l’idée d’ouvrir une librairie spécialiste de la romance. Car, en tant que passionnée de romances, elle est certaine que cela fonctionnera. Une idée qui est bien reçue de tous sauf, vous l’aurez deviné de qui… Nous allons donc suivre l’aventure de la librairie jusqu’à sa transformation finale avec ses aléas et surprises et très sincèrement je n’ai eu qu’une envie : aller m’offrir un livre là-bas. La plume de l’autre est très agréable et flirte avec un humour léger et pétillant. Nous rions et frissonnons avec Posy qui est quand même une drôle de fille. Quant à la relation avec son ennemi, elle est magique et connaitra une évolution toute particulière grâce à une gaffe « malencontreusement » amusante de Posy qui nous cache quelques secrets.

 

C’est donc un sympathique roman feel-good qui nous est offert ici et même si l’intrigue n’a rien de transcendant ou le scénario rien d’innovant, nous nous sentons bien dans ce roman, véritable ode à la littérature et aux romances. Nous apprécierons aussi les romans et adresses préférées de l’auteur en fin d’ouvrage, un véritable plus. Quant à l’histoire secondaire qui s’intercale entre les pages, elle nous fera mourir de rire et ce sera une coupure appréciable dans les péripéties. Les personnages sont certes clichés, mais contribuent tellement à rendre ce roman frais et attachant ! Une bouffée d’air littéraire, une odeur de vieux livres, peut-être même quelques pâtisseries et la passion de la littérature. Que demander de mieux ? Lecteur, lisez-le !

 

 

La petite librairie des cœurs brisés vous entrainera au sein d’une aventure pétillante pour sauver une librairie et lui redonner un coup de jeune ! À l’aide de dialogues drôles et de personnages loufoques, l’auteure parvient à nous impliquer dans son récit, et ce, malgré les clichés. Bien entendu, une histoire d’amour est au rendez-vous… sinon à quoi bon Au bonheur des tendres ?

 

3,75/5

26 réflexions sur “[Chronique] La petite librairie des coeurs brisés de Annie Darling

  1. Je vais me laisser tenter je pense. En ce moment, dans le contexte actuel, la lecture feel-good me fait très envie, j’ai envie de légèreté et de douceur, de lecture sans prise de tête. Ta chronique m’invite réellement à me pencher dessus 😉

    J'aime

  2. Tu m’as clairement donné envie de le lire.
    Le titre forcément à attiré mon attention et ton article a su me convaincre. Je crois que ce serait un bon moment pour le lire quand on voit la violence sur les réseaux sociaux depuis hier soir… Un peu d’amour et une lecture feel-good ça ne se refuse pas.

    J'aime

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s