Top Ten Tuesday : les livres qui cachent un trésor au coeur de leurs pages

Hello !

Bah oui, j’ai encore triché, j’avais prévenu. Comme je suis dans ma réflexion sur les rendez-vous des blogs, je fais un peu comme je le sens. Je pense bien gardé le TTT car c’est un rendez-vous que j’aime bien mais le laisser vivre via mes propres thèmes si le thème proposé ne me convient pas, et ce sans aucun complexe, mais aussi en changeant parfois le ‘ten’ pour du five ou fifteen etc… En gros, je me laisse de la liberté, un espace d’expression et de partage. Et aujourd’hui j’avais envie de parler de livres qui cachent une vraie pépite entre leurs pages et ce même si la couverture et le résumé du roman n’en donnent pas l’impression. Je vais essayer de parler de livres dont je parle peu mais il y a, pour moi, des incontournables, pardonnez moi.

  • It ends with us de Colleen Hoover, bientôt publié sous le titre Jamais Plus chez Hugo NewRomance

Ah je dois vous gaver avec ce titre, mais tant pis ! C’est une bombe, il faut le lire. It ends with us n’est pas une banale romance new adult, c’est tellement, mais tellement plus que cela. Mais je ne veux pas en dire plus pour vous laisser savourer ce roman. Tous les passages ne sont pas faciles mais ce livre en vaut la peine et vous délivrera une précieuse leçon de vie. Son trésor : leçon de vie, rédemption, drame quotidien trop souvent caché.

  • 22/11/63 de Stephen King

Un roman fantastique, bien entendu c’est le grand maître, mais qui interroge sur l’Histoire et sur ce qui aurait pu être fait autrement. Le héros peut aller dans le passé et honorer la promesse de son ami, à savoir déjouer l’attentat contre Kennedy le 22 novembre 63. Il part alors sur la piste du meurtrier le plus célèbre et doit faire la part des choses : coupable ou pas ? Son trésor : une immersion historique dans un contexte méconnu pour nous, français, et un homme qui reprend goût à la vie grâce à un nouveau but qui n’est pourtant pas de son époque. 

  • La déferlante de Michael Buckley

Dans le monde de Lyric les Humains vivent près de créatures particulièrement intelligentes et venues de la mer Les Alphas. A l’heure de la rentrée scolaire, certains d’entre eux vont intégrer le lycée des Humains. C’est sans compter sur la haine et la terreur qui s’empare de la population. Et si le danger venait d’ailleurs ? Son trésor : une terrible mais pertinente mise en parallèle avec les évènements des années 60, au moment de la déségrégation, où Melba Patillo et d’autres élèves Noirs mettaient pour la première fois les pieds dans un lycée jusqu’alors réservé aux Blancs. L’histoire est rude, l’intégration catastrophique et la violence raciste impitoyable. Mais ici, l’auteure ajoute aussi une discrète mais brillante dimension écologique et montre notre Terre telle que nous l’avons détruite. 

  • Eden, tome 1 Le Mirage de Gemma de Blandine P. Martin

Lu ce week-end, je n’ai pas encore eu le temps de vous le chroniquer mais cela ne va pas tarder. Eden travaille pour le gouvernement en qui elle a une confiance absolue. Après tout, c’est grâce à eux si la vie est parfaite sur Gemma. Mais quand elle est chargée d’infiltrer un groupuscule de rebelles, les données s’inversent. Et si tout cela n’était que manipulation politique ? Et si ses missions n’étaient pas ce qu’on lui avait laisser croire ? Son trésor : l’analyse d’un complot politique et la formation d’un groupe de rebelles plutôt pacifistes. Mais nous avons également une parfaite leçon de vie quand les explications au sujet de la planète Gemma nous sont données. Pourquoi les Humains ont-ils du fuir la Terre ? Comment s’est effectuée la sélection ? Au coeur de la science fiction, l’auteure parvient à toucher des sujets plus délicats et aussi plus psychologiques. 

  • NEED de Joelle Charbonneau

NEED est un nouveau réseau social réservé au lycée de Nottawa. Le principe est très simple : demander ce dont on a besoin et NEED vous le procure. Attention, ce n’est pas gratuit, il y a toujours une légère contrepartie. Si au début, le jeu est facile, petit à petit le réseau va demander des actions les plus dangereuses qui soient et créer la peur. Son trésor : au delà d’une critique évidente de la société et des réseaux sociaux sur lesquels la vie privée est exposer, NEED explore la différence essentielle entre un besoin et une envie. Enfin, il permet une étude assez rude des comportements et surtout de la question « jusqu’où es tu prêt à aller pour ton besoin ». Pertinent et indispensable.

Et je termine par 5 autres livres dont les trésors sont moins cachés mais tout aussi beaux et intéressants (pour voir leur trésor il suffit de passer la souris sur la couverture du livre ) :

Et voilà pour ce nouveau top personnalisé. Si toutefois vous avez envie de lire les participations des non-tricheurs c’est sur ce lien qu’il faut cliquer :

Illustrations réalisées grâce aux vecteurs Freepik

Publicités

20 réflexions sur “Top Ten Tuesday : les livres qui cachent un trésor au coeur de leurs pages

  1. Pas de TopTen pour moi cette semaine, mais je voulais te visiter !
    J’attends le CoHo en VF même si je l’ai depuis sa sortie en VO.. je me retiens 😀
    Dans chancun de mes mots est vraiment beau aussi…
    J4ai le Baptiste Beaulieu dans ma pal depuis le début du mois.. Maisj’ai peur qu’il soit trop « triste » pour moi en cemoment..
    La déferlante est aussi top, il me semble d’ailleurs que c’est un peu grace à toi que je me suis laissée tentée y’a un an , non ?
    dans mon TopTen j’ajouterais bien Indécent de CoHo , et Celle dont j’ai toujours rêvé de Meredith Russo, puis Charlie + Charlotte de Shannon Lee Alexander (pour sa fin qui est spéciale, mais tellement bien faite, écrite)
    Je te fais de gros bisous ^^

    J'aime

    • Ah oui je crois bien pour La Déferlante ! Vivement le 4 mai avec sa suite !!!
      Le Baptiste Beaulieu n’est pas si triste que cela. Il y a de l’émotion mais c’est un formidable hommage à la vie. Toutefois, si tu reçois Asa à temps, opte pour lui ce sera plus léger ^^
      CoHo c’est toujours ❤
      Celle dont j’ai toujours rêvé est un bijoux !! Charlie + Charlotte je vais bientôt le lire 🙂
      Des bisous à toi aussi, et à Simba !

      J'aime

  2. j’ai lu Betty et je suis totalement d’accord avec toi ! Je me suis retrouvée à revenir en arrière pour voir ce que j’avais raté et là : rien. Une performance d’écriture de la part de l’auteur !

    J'aime

    • Je l’ai fait lire à mon homme et au moment du twist, lui aussi est revenu en arrière !
      performance de la part de l’auteur mais aussi du traducteur quand on connait les « obligations » de notre langue française…

      J'aime

    • Oui je pense que désormais je n’aurai aucun complexe à faire mes thèmes parce que si j’aime ce que fédère le rendez-vous, je n’aime pas « parler pour ne rien dire ». Tu vois ce que je veux dire ? Bref ^^Je suis compliquée mais tant que je me comprends hein :p

      J'aime

  3. Quelqu’un à qui parler est un roman que je suis quasiment certaine d’apprécier. Je ne suis pas attirée par les romances new adult, mais si un jour je me lance, je saurai par laquelle commencer 🙂

    J'aime

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s