Un mercredi en enfance #3

Aujourd’hui c’est le jour des enfants ! Alors non, je ne suis toujours pas maman et non je ne le souhaite définitivement pas mais j’ai un gros faible pour les beaux albums pour enfant. Celui que je vais vous présenter aujourd’hui m’a été envoyé dans le cadre de la dernière Masse Critique Jeunesse de Babelio. Il m’avait attirée pour son style et je ne regrette pas car c’est une histoire magnifique et les dessins sont sublimes.

Ce titre m’a également permis de découvrir une maison d’éditions qui m’était totalement inconnue : Les éditions de la bagnole. Je vous invite par ailleurs à découvrir le site de la maison et leurs parutions qui sont variées et sympathiques si vous aimez la littérature jeunesse ou achetez ce genre d’ouvrages. Quand je vois la grande qualité de l’album que j’ai reçu, je ne peux que vous dire de foncer. 

Il est classe ce nom ! 

Revenons en à notre titre : La petite pieuvre qui voulait jouer du piano. Le texte est de Wajdi Mouawad et les illustrations Stéphane Jorisch. J’avoue ne pas connaître leur duo mais j’ai été charmée par leur travail et la cohésion qui réside entre les dessins et les textes. Nous nous attachons très vite à notre pieuvre, Hector qui contrairement aux enseignements en vigueur dans sa communauté, ne souhaite pas apprendre à froncer les sourcils et devenir sévère mais à jouer du piano.

Hector rêve d’apprendre à jouer du piano. Mais dans son monde, les pieuvres doivent d’abord apprendre à froncer les sourcils. Le jeune poulpe échappe à sa famille et traverse les abysses pour trouver, dans le ventre d’une baleine, un grand, très grand musicien qui lui apprend bien plus que la musique…

 

Nous allons donc suivre notre petite pieuvre orange dans son aventure à travers l’océan jusqu’à ce qu’elle arrive à son but : trouver un maitre de piano. Ici, les auteurs ont opté pour un pianiste qui a réellement existé et nous gâterons même avec une brève biographie de ce dernier. Instructif et en plus ils nous donnent envie d’aller écouter un petit morceau de piano. Mais pouvez-vous imaginer un piano sous-marin ? Toujours est-il que notre petite pieuvre parviendra à son but et il est évident que les enfants adoreront cette histoire. Qui sait, ils voudront peut-être jouer du piano ?

En tout cas, le livre permettrait aussi de croiser de nombreuses créatures aquatiques mais aussi des personnages dont la vie a basculé. C’est rythmé et les 48 pages défilent rapidement. Une magnifique escapade dans l’océan entre merveilles et profondeurs. Terminons par saluer cette histoire qui ne pourra qu’encourage à croire en ses rêves et à l’accomplissement de soi, quelles que soient les épreuves à venir.

On se retrouve prochainement pour un nouveau Mercredi en enfance. Belle journée à vous

Publicités

2 réflexions sur “Un mercredi en enfance #3

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s