[Chronique] Marked Men – Tome 3 Rome – Jay Crownover

Publié aux éditions Hugo NewRomance – Mai 2016 – 406 pages

Intrépide et pleine de vie, Cora Lewis est aussi celle qui veille sur ses amis  » bad boys  » tatoueurs, dans le salon Marked où elle officie comme perceuse. Derrière son apparente joie
se cache un cœur brisé et Cora est bien décidée à ne plus jamais se laisser embraser par une passion dévorante.
Elle attend maintenant l’homme parfait, sans bagages douloureux ni histoire dramatique, avec qui elle pourra s’engager. Et elle rencontre Rome Archer.

Sous ses airs rassurants d’ancien soldat, Rome est en fait têtu, autoritaire et rigide. Pas très « homme parfait » ! Et surtout il revient du front…
Si Rome avait l’habitude d’être le grand frère protecteur, le fils aimant, le b on soldat, aujourd’hui il n’est aucun de ces hommes-là. Traumatisé, il cherche un moyen de survivre et de reprendre le cours de sa vie, malgré les démons de la guerre qui le rongent. Pour cela, il pensait être seul, jusqu’à ce que Cora débarque dans sa vie et l’éclaire de mille couleurs.

Parfois les mauvais choix sont les meilleurs.

Vous savez, il y a des fois où il nous faut du temps pour lire un livre, pour une raison ou une autre. C’est ce qu’il s’est produit pour moi avec ce tome 3 (que j’avais d’ailleurs acheté d’occasion). J’ignore pourquoi, mais j’avais peur de perdre la magie des deux premiers. Pourtant, quelle bêtise ! Ce tome 3 est tout aussi bon que ses prédécesseurs et nous entraine au cœur d’une histoire d’amour qui n’a rien de simple. Marked Men s’impose comme une véritable famille, avec ses personnalités colorées ou plus sombres, ses tornades et ses lacs. Oui, chacun apporte ce qu’il peut aux autres, les affinités se font, les complicités aussi et l’amour se gagne, on se bat pour. Dans ce troisième tome, nous allons suivre l’histoire de Rome, le frère ainé des Archer. Si vous vous souvenez bien dans le premier tome, nous suivions Rule. Rule s’éprend de Shaw, qui elle, l’a toujours aimée. Elle lui révèle alors, malgré elle, le secret de son frère jumeau Rémy, décédé quelque temps auparavant. Ce secret allait ébranler la famille Archer et Rome n’en sortira pas indemne. Entre la guerre qu’il a menée pour son pays et la guerre personnelle qu’il doit maintenant mener pour aller bien, Rome aurait plutôt tendance à sombrer dans l’alcoolisme. Mais il ne s’attendait pas à ce qu’une tornade fée clochette entre dans sa vie pour y mettre une autre forme de bazar. Ni qu’il pourrait se fier à un tenancier de bar, ancien soldat lui aussi…

Ce troisième tome sera aussi l’occasion de faire plus ample connaissance avec Cora, la manager du salon de tatouages au caractère bien marqué et contrastant avec sa petite taille. Elle n’a pas la langue dans sa poche et son plus gros défaut c’est de se mêler de tout. Même quand il vaudrait mieux s’abstenir. Mais Cora est comme ça et son groupe d’amis, l’apprécie aussi pour ce trait de caractère maternel et protecteur. Elle est fiable et chacun s’appuie sur elle. Pourtant Cora est seule depuis que l’unique amour de sa vie lui a brisé le cœur. Car elle attend, Monsieur Parfait. Manque de chance, il ne semble pas près de sonner à sa porte, et c’est justement d’autres portes que Cora se ferme. Et si Rome toquait gentiment à cette porte ? Que ferait Cora ? Lui résister ? Est-ce vraiment possible ? Après tout c’est un Archer… et un soldat qui plus est. Même si elle voit danser les ombres de ses plus grandes peurs et plus terribles traumatismes au fond de ses yeux, Cora est attirée par l’homme viril qu’est Rome. Seulement, peut-il aimer ? Peut-il vivre ?

Jay Crownover n’en finira pas de nous surprendre dans ce tome qui présentera des notions fascinantes comme le respect du soldat aux États-Unis, les gangs de motards, la famille dysfonctionnelle et l’affrontement de ses craintes. Si Rome est un retraité de l’armée, ses pensées et ses rêves sont restés sur le terrain et son traumatisme est puissant. Croyant que l’alcool pourra lui être d’une grande aide, Rome prend le mauvais chemin et se comporte alors comme un con, qui n’est plus capable d’apprécier le moindre moment de joie dans son groupe d’amis et qui est d’un cynisme sans fin. Cora, le remettant en place, va provoquer malgré elle une sorte d’électrochoc et Rome va prendre un chemin bien surprenant. Toujours est-il que c’est un homme bien, empli de valeurs et d’honneur et qu’il va nous prouver que tout est possible. Bien entendu la romance va naître entre Rome et Cora, mais d’une manière plutôt complexe et il leur faudra du temps pour trouver les bases solides de leur relation. Si la passion, le désir et la sensualité apparaissent indéniables, la communication, elle, devra remonter des tréfonds de l’âme blessée du soldat. Culpabilité, regrets et images affreuses hantent notre bel Archer et comme Cora nous n’avons qu’une envie : l’apaiser.

Une nouvelle épreuve les attend et celle-ci n’est pas des moindres. Nous apprécions alors la façon dont l’auteur traite les évènements, sans drama, sans surexcitation, juste la vie, comme elle vient. C’est d’ailleurs une notion fondamentale au travers des différents tomes de Marked Men : savoir apprécier le moment présent, prendre la vie comme elle vient et faire de son mieux pour être quelqu’un de bien, ne pas tourner le dos à l’amour et respecter les autres. Rome n’est pas tatoueur, mais de par son passé et par son lien avec Rule, il est très proche de chacun des Marked. Si les relations sont un peu tendues avec son petit frère et même avec Shaw, nous comprenons vite que tout cela est dû aussi à la profonde blessure laissée par Rémy, ses secrets et son départ. Mais la jolie fée clochette nommée Cora pourrait bien agiter la baguette magique qui permettra à Rome de revenir dans le présent. De plus, un lieu deviendra important pour Rome : Le Bar. Sans s’en rendre compte, c’est sans doute ici que son âme torturée sera enfin délivrée de ses plus sombres fragments et que la vie reprendra son cours.

Concernant le style de l’auteure, il reste fidèle au tome précédent, s’adaptant bien entendu à chaque personnage. Les scènes érotiques sont toujours belles, jamais vulgaires ou inutiles, parfaitement dosées, ce n’est jamais ce qui prime. En effet, notre auteure préfère se consacrer à la personnalité et aux émotions des personnages, à leur construction et reconstruction car nous savons bien que chaque membre du groupes des Marked a connu son lot de soucis et de vie compliquée. Sans jamais tomber dans le pathos pour autant, et pourtant, elle le pourrait, Jay nous fait vivre les émotions en direct, à fleur de peau et nous permet de toucher du doigt une réalité, un groupe d’amis dans lequel on se sentirait bien. Cette solidarité, cette grande famille n’en finit pas de nous émouvoir et nous commençons déjà à redouter la fin de la saga, quand il faudra dire au revoir à la joyeuse troupe colorée ! À noter aussi que la vision du tatouage y est réaliste et bien américaine, que nous comprenons le respect de l’art en tant que tel et non juste une mode. Le tatouage comme le piercing sont présentés sous un jour objectif et transparent et vous pourriez bien vous retrouver à rêver de votre prochaine pièce. Dommage qu’on ne puisse pas aller chez les Marked…

 

Un troisième tome toujours aussi addictif et dans la continuité parfaite des précédents. Toujours à base d’encre et de rock’n’roll, Jay Crownover nous raconte une romance puissante, mais fragile à la fois et rend hommage à ceux qui se battent pour leur pays. De plus, les valeurs familiales et amicales véhiculées dans le roman sont toujours aussi intéressantes. Vive Rome.

Publicités

12 réflexions sur “[Chronique] Marked Men – Tome 3 Rome – Jay Crownover

  1. Ha cette Saga je l’ai dans ma PAL et je ne sais pas ce que j’attend pour l’en sortir vraiment, mais ton avis ma encore donner plus envie de l’en sortir, alors peu être que je vais bientôt la sortir enfin

    J’ai beaucoup aimé ta chronique sinon 🙂 continue comme sa

    J'aime

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s