[Chronique] The Goal (Off-Campus tome 4) de Elle Kennedy + Bilan saga

Publié aux éditions Hugo NewRomance – Janvier 2017 – 475 pages
Merci à Hugo pour cette lecture

 

Il suffit d’une nuit pour que tout change.
Sabrina James est en dernière année de lycée. Elle a depuis longtemps planifié son avenir : obtenir son diplôme, entrer à la fac de droit et décrocher un super-job dans un des plus grands cabinets d’avocats du pays.
Elle veut aller de l’avant et oublier son passé.
Quand elle croise le beau Tucker, elle n’a à lui offrir qu’une nuit, il ne peut pas faire partie de ses projets.
Mais tout va se compliquer…
John Tucker, la star du hockey qui ne vit que pour sa passion, va se transformer quand Sabrina lui annonce qu’elle est enceinte. Il compte bien assumer son rôle de futur papa.
Mais la jeune fille est têtue et ne veut accepter aucune aide de sa part.
Il va falloir toute la ténacité de Tucker pour que, petit à petit, elle lui ouvre son coeur.
Saura-t-il convaincre la belle et froide Sabrina que, parfois, mener un projet à deux est plus facile ?

Off-Campus est une série qui restera indéniablement dans mon cœur. La preuve : je n’arrivais pas à me lancer dans ce nouveau tome pour une simple et bonne raison. En effet, je ne voulais absolument pas quitter cet univers et dire au revoir aux personnages, à l’université et à toute cette ambiance que Elle Kennedy a su créer à merveille au long des quatre tomes. Il aurait pu être facile et involontaire pour l’auteure de tomber dans la redondance, mais non, chaque histoire se démarque profondément de l’autre et la psychologie des personnages et finement et suffisamment travaillée pour que nous nous attachions à ce petit groupe et ayons un peu l’impression qu’ils font partie de notre bande d’amies. Mais nous ne sommes pas à Briar, nous ne sortons pas avec l’un des 4 mecs de la colocation de rêve niveau testostérone. Alors Tucker et Sabrina ? Souvenez-vous de l’annonce faite à la fin du tome 3 qui se consacrait à Dean et Allie. Choc ? Révélation, mais aussi suspens : comment Tucker et Sabrina avaient pu en arriver là ?? Parlions-nous bien de l’ennemie jurée de Dean ? La Sabrina hautaine et du genre pétasse ? Comment Tucker, si doux et si gentil, pourrait craquer pour ce genre de filles ? Et si les apparences étaient trompeuses ?!

Bref, bienvenue dans un nouveau segment de l’histoire de nos hockeyeurs. Tucker est le second John de la bande. Contrairement aux autres il n’a pas l’ambition de devenir un joueur professionnel, mais reste passionné par son sport qu’il pratique toujours avec envie et sérieux. Il est un peu plus discret que les autres, mais niveau physique il n’a rien à leur envier si vous aimez les rouquins sexy et déterminés. Car oui, Tucker sait malgré tout ce qu’il veut, et en l’occurrence il s’agit de Sabrina James. Mais pour lui, pas question d’un seul soir, la jeune femme lui fait bien plus tourner la tête qu’il ne peut se l’avouer. Sabrina est une jeune femme au caractère fort, qui, du fait de sa vie personnelle, travaille comme une folle pour réaliser son rêve et finir ses études avec brio. Coucher avec Tucker ? Oui, une fois, mais pas deux, elle n’est pas du genre à offrir un lendemain, elle n’en a pas le temps. Mais notre bombe brune n’a pas conscience que le beau rouquin peut se montrer persévérant et surtout très patient. Encore plus quand celle-ci va apprendre qu’elle est enceinte à cause d’une minuscule erreur dans le feu de la passion… Va-t-elle garder le bébé ? Est-il compatible avec son ambition professionnelle ? Et Tucker dans tout cela ?

Vous l’aurez compris, ce tome, au-delà de se consacrer à la construction d’une romance et de contribuer à se détacher des poids lourds du passé va également aborder une nouvelle problématique, celle d’une grossesse non désirée. Si l’égarement d’une nuit peut changer toute une vie, notre auteure viendra ici évoquer le sujet avec précautions et sagesse, ne jugeant pas, laissant le choix à ses personnages. Le lecteur se fera aussi sa propre opinion, mais la détermination de Sabrina dans tout ce qu’elle entreprend est absolument fascinante. Cette petite jeune femme nous éblouit par son courage et ses efforts pour sortir de la vie plutôt pathétique dans laquelle elle est encore enfermée. Vivant avec sa grand-mère et son beau-père alcoolique, Sabrina n’a plus de parents. Alors peut-elle, elle, être maman ? Et a-t-elle envie que Tucker s’investisse auprès d’elle et du bébé? Le moins que l’on puisse dire c’est qu’à ce sujet là, elle va laisser notre beau sportif mariner. J’ai beaucoup aimé la difficulté de construction de cette romance qui s’avère authentique, nécessaire. Même si l’alchimie sexuelle et relationnelle est indéniable, nous comprenons que notre héroïne n’est pas prête de laisser tomber les barrières qu’elle a érigées pour protéger son cœur et sa vie, son futur. Ainsi elle va devoir réfléchir aux conséquences de ses choix.

Tucker s’avère également surprenant. Pour la première fois, il s’éprend d’une fille et certainement pas celle à qui il s’attendait. Il fera preuve d’une patience incroyable envers elle, lui laissant toujours l’air qu’il faut, allant à son rythme à elle. Jamais il ne montrera de signe de découragement, et sans doute est-ce vraiment cela l’amour. Quant à l’annonce de sa potentielle paternité, Tucker assure et laisse, là aussi, à Sabrina tout champ d’action, prêt à assumer quoi qu’il en soit. La seule difficulté de Tucker n’est autre que sa propre mère, mais cela donnera plutôt lieu à des situations comiques dans notre ultime tome ! Ses amis seront plus ou moins présents pour lui, car il aura bien du mal à aller vers eux. De plus, Dean déteste Sabrina et l’ensemble des étudiants va être secoué par un terrible drame. D’ailleurs, je ne m’attendais pas vraiment à devoir revivre ce drame qui m’avait tant bouleversé pendant le tome 3. Mais rien de plus logique, puisque les tomes 3 et 4 se vivent quelque peu en parallèle. Nous avons ainsi une autre vision de l’évènement tragique et j’avoue avoir eu beaucoup de peine à contenir mes larmes. Toutefois, Elle Kennedy possède les mots nécessaires à ce genre de mauvaises surprises dans un parcours organisé… Un très bel hommage à un personnage que je rêvais de connaitre plus et que même s’il ne fait pas partie des 4 colocataires aurait mérité son propre tome tant son charisme et son caractère m’avaient séduite.

Ce quatrième tome vient conclure de manière sublime la saga Off-Campus qui restera dans le cœur du lecteur un sacré moment. Avec des personnages bien différents et une situation clairement déterminante pour l’avenir, elle nous prouve que les choix ne sont ni bons ni mauvais, mais que chacun mérite réflexion. Un Tucker incroyable, une Sabrina surprenante, ce qui forme un tome hautement addictif.


La plume d’Elle Kennedy reste fidèle à elle-même tout au long de la saga et le bilan que j’en tire n’est que positif. Nous avons rencontré 4 super bookboyfriends, mais au-delà de cela, des hommes avec des bagages derrière eux, des emmerdes, des comportements à développer et une vie à construire. Difficile de savoir lequel de ces 4 hommes remporte la palme, mais avouons quand même que la tendresse et la patience de Tucker ferait battre facilement notre cœur. N’oublions pas non plus nos belles et sympathiques héroïnes aux caractères affirmés, rien de mieux pour aller avec ces 4 tornades sur glace. Finalement, Elle Kennedy nous a offert une sorte de portrait social des États-Unis et de l’Université et mélangeant les milieux sociaux et les passés différents, des plus tumultueux aux plus sages. La variété des problématiques abordées au cours des 4 tomes est une vraie force pour cette saga. Un bilan donc excellent, une saga que je recommande ! Je sais que certaines personnes ont du mal avec les couvertures, passez au-dessus, promis, cela en vaut la peine.

11 réflexions sur “[Chronique] The Goal (Off-Campus tome 4) de Elle Kennedy + Bilan saga

  1. J’ai tellement aimé cette saga, mon Dieu ! Je la recommande partout autour de moi, dès que quelqu’un veut se mettre à la romance, c’est la série que je préconise ^^ Je suis heureuse de voir que tu l’as aimée toi aussi 🙂

    J'aime

Un petit mot ? Une réaction ? Une émotion à partager ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s